La régie autonome des transports parisiens annonce " s'associer à la démarche globale d'ouverture des données publiques initiée par l'État français ", autrement dit le mouvement de l'Open Data. Dès lors, les particuliers ou encore développeurs ont accès à certaines données avec la possibilité des les utiliser.

À la toute fin du mois de juillet, la RATP a mis à disposition sur le portail data.gouv.fr ( et sous licence Etalab ) les positions géographiques des stations du réseau ferré, les correspondances stations / lignes, les données sur la qualité de l'air dans les stations, la liste des commerces de proximité agréés.

Sur son portail dédié, la RATP met à disposition sous licence gratuite deux plans du réseau de transport parisien, des indices et couleurs de lignes du réseau ferré. Cette disponibilité est un peu plus encadrée ( PDF ).

ratp-opendataJusqu'à présent, la RATP n'avait pas hésité à attaquer des développeurs tiers pour l'utilisation de son plan du métro comme par exemple avec l'application pour smartphone CheckMyMetro. Pour son développeur Benjamin Suchar, la RATP vient de faire volte-face.

Ce n'est peut-être qu'une question de temps dans le cadre d'une mise à disposition progressive des données, mais le développeur regrette toutefois l'absence pour le moment des horaires des métros en temps réel. Des données encore fermées.