L'affaire a débuté au mois d'aout de cette année : Luke King, 21 ans, menace alors son ex petite amie de diffuser des photos d'elle dénudée sur Internet. (sans que les motivations n'aient été partagées par les autorités à ce jour).

justice Face aux menaces, la jeune femme contacte les autorités, expliquant qu'elle avait transmis quelques clichés intimes d'elle via la messagerie WhatsApp. La police prend alors le dossier au sérieux et contacte Luke King pour tenter de le dissuader de passer à un acte puni par la loi.

La tentative échoue, et l'homme met sa menace à exécution : il publie une photo de sa victime sur son profil Facebook. Il a été interpellé et a automatiquement plaidé coupable lors de son procès, il a reconnu le chef d'inculpation de "harcèlement sans violence" et a été sanctionné d'une peine de 12 semaines de prison.

Un porte-parole de la police de Debryshire a déclaré "Il est important que les gens se rendent compte qu'harceler les autres de cette manière est une infraction. Nous ne pouvons qu'être d'accord avec le juge lorsqu'il considère qu'il s'agit d'une attitude méprisable, surtout après que Luke King a reçu des avertissements de nos services ".