riaa_logoConnue pour ses actions procédurières aux Etats-Unis à l'encontre d'utilisateurs s'adonnant au téléchargement illégal d'oeuvres musicales, la RIAA ( Recording Industry Association of America ) est presque par nature une proie de choix pour tout hacktiviste. Suite à l'affaire Jammie Thomas, son impopularité auprès de la population internaute américaine dans son ensemble n'a d'ailleurs sans doute jamais été aussi grande.

C'est donc presque sans surprise que le site Web de la RIAA vient d'essuyer une attaque pirate en bonne et due forme.


L'oeuvre d'un défenseur du P2P
Tirant parti d'une vulnérabilité du site, une attaque par injection SQL via une requête provenant du site d'actualités collaboratif Reddit (un Digg-like), a permis à un pirate de faire le ménage, vidant le site de l'essentiel de son contenu. Le résultat de cette opération tornade blanche n'a été visible que pendant quelques heures, avec un retour à la normale relativement rapide.

Le site TorrentFreak a toutefois gardé trace de cet " exploit " et en propose plusieurs captures d'écran. Sur l'une d'elles, on peut notamment y voir l'insertion d'un lien faisant la promotion du site ThePirateBay, ce qui ne laisse aucun doute quant à la motivation du pirate.

riaa_piratage riaa_piratage_1