RSFEn novembre 2006, RSF avait réussi à mobiliser près de 400 000 internautes dans le cadre d'une manifestation virtuelle pour dénoncer l'atteinte à la liberté d'expression sur la Toile. Un succès pour l'organisation qui recense à ce jour 62 cyberdissidents emprisonnés pour avoir usé de ce droit, et en appelle à une nouvelle mobilisation.


Appel à cybermanifestation le 12 mars à partir de 11h
Neuf pays considérés comme les ennemis du Net sont dans la ligne de mire : Birmanie, Chine,  Corée du Nord, Cuba, Egypte, Erythrée, Tunisie, Turkménistan et Viêt Nam. Les intenautes qui souhaitent se joindre au combat de RSF sont donc conviés durant 24 heures,  du mercredi 12 mars à 11h jusqu'au jeudi 13 mars à 11h, à créer un avatar, choisir une banderole et participer à la cybermanifestation  qui se déroulera dans l'un des pays précédemment cités (depuis le site www.rsf.org).

RSF qui publiera sa nouvelle liste des ennemis d'Internet, indique également que sous le patronage de l'Unesco, cet cybermanifestation sera l'occasion de lancer la première Journée Internationale pour la liberté d'expression sur Internet.