En amont de la Journée Nationale de l'Audition du 9 mars prochain, l'association JNA publie les résultats d'une enquête Ifop (PDF) intitulée : " Le Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? " Elle a été réalisée mi-février auprès d'un échantillon de 1 200 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus.

JNA-ecoute-musique-smartphoneSur cet échantillon, 88 % possèdent un téléphone mobile leur permettant d'écouter de la musique, et ils sont près de la moitié à l'utiliser à cet effet. Un taux d'utilisation qui monte à 91 % chez les jeunes âgés de 15 à 17 ans.

C'est chez cette tranche d'âge que la durée quotidienne d'écoute de musique sur smartphone est la plus élevée. Des adolescents qui ont davantage tendance à avoir recours aux oreillettes. " La dangerosité pour la santé auditive se trouve augmentée du fait de l'introduction des oreillettes dans le creux du conduit auditif ", écrit JNA.

Un quart des 15-17 ans reconnaît écouter la musique avec un volume sonore élevé et ils sont autant à déclarer avoir ressenti des effets négatifs comme des acouphènes ou la sensation d'oreilles bouchées. Néanmoins, ils semblent de plus en plus intégrer la prévention dans ce domaine.

L'association JNA souhaite justement davantage de prévention avec des campagnes ciblées, d'autant que les dégâts occasionnés sont irréversibles.