Huawei P9Dans une récente publication sur le réseau social Weibo, équivalent de Twitter en Chine, Yu Chengdong estime en effet que la définition 2K/QHD (2 560 x 1 440 pixels) ne sert à rien sur les smartphones. D'après lui, la définition Full HD (1 920 x 1 080 pixels) suffit amplement.

Le patron de Huawei n’y voit en effet qu’un gaspillage, avec une définition QHD qui n’apporterait rien en termes d’expérience utilisateur, mais qui nuirait en revanche à l’autonomie de l’appareil. Cela explique sans doute que le dernier flagship de la marque chinoise et ses différentes variantes aient fait l’impasse, se contentant d’un affichage Full HD. Même la version Max de 6,9 pouces, qui n’est pas encore officialisée, ne s’orienterait pas vers du QHD.

Maintenant, la présence d’un tel attribut, jugé sans intérêt par certains, ne semble pas freiner les consommateurs, même si elle a forcément un impact sur le coût final. La preuve, avec les Galaxy S7 / Galaxy S7 Edge de Samsung qui se vendent très bien, dépassant même les prévisions les plus optimistes. Il paraît alors assez difficile pour Huawei de faire totalement l’impasse sur la 2K si tous les concurrents s’y mettent. À voir donc si le constructeur finira, à terme, par plier. Même un géant comme Apple a fini par céder face aux demandes des utilisateurs, en proposant de la phablette depuis l’iPhone 6 Plus, après un non ferme et idéologique pendant des années. Et vous, les écrans 2K, voire 4K comme a osé le proposer Sony avec son Xperia Z5 Premium ?

Source : GizChina