SSD SeagateUne enquête réalisée il y a peu par Kroll Ontrack, société spécialisée dans la récupération de données, a montré que le SSD s’est largement démocratisé ces dernières années. Sur près de 2 000 personnes, 92 % ont répondu utiliser cette technologie de stockage, appréciée pour son fonctionnement plus silencieux, ses débits plus élevés et sa moins grande sensibilité aux chocs par rapport aux disques durs, et dont les prix ont largement baissé dernièrement. 80 % y ont recours dans des ordinateurs portables, 66 % l'utilisent dans des ordinateurs de bureau et 23 % l'exploitent dans des serveurs. Ils sont 5 % à y être hermétiques, principalement pour le coût, en baisse comme indiqué plus haut, mais toujours plus élevé par rapport à celui des disques durs.

Mais l'étude révèle également un autre aspect : celui de la fiabilité des SSD, qui mérite encore d’être améliorée. Il apparait en effet que 38 % des utilisateurs ont déjà rencontré une défaillance et que dans 64 % des cas cette défaillance s’est soldée par une perte de données. Cela explique probablement le fait que certains s’intéressent à des solutions hybrides, avec une partie SSD pour le système et les applications – soit les données récupérables avec une réinstallation – et une partie disque dur pour les données personnelles – moins évidentes à récupérer.