hddvdD'après le communiqué du groupe paru vendredi dernier, le groupe Toshiba ne compte pas lâcher prise en Europe face à son concurrent, le Blu-Ray de Sony. Les ventes de lecteurs HD DVD étant plutôt bonnes et le taux d'attachement à son format étant le plus élevé et le plus constant de ces douze derniers mois face à ses rivaux, la firme japonaise compte bien continuer sur cette lancée et prépare déjà sa future campagne de promotion.

Toshiba espère ainsi dégager de nouveaux accords avec les studios de cinéma et une baisse des tarifs du constructeur des galettes HD DVD. Ces deux éléments devraient permettre, à terme, de voir s'opérer une baisse générale des produits finis, donc générer davantage de clients et de parts de marché pour la société qui a vendu plus de 200 000 lecteurs en Union européenne.

" Même si l’on n’en est qu’au commencement du DVD haute définition, ces résultats confirment toutefois les excellentes performances du HD-DVD tout au long de l’année 2007 ", a déclaré Yoshio Abe, président Europe de la division Produits Grand Public de Toshiba. Il ajoute : " Ces nouveaux investissements marketing, associés à une nouvelle offre commerciale plus agressive, vont permettre de maintenir le HD-DVD dans l’esprit des consommateurs européens comme la référence en matière de DVD haute définition ".

" Successeur naturel du DVD et standard approuvé par le DVD Forum qui regroupe plus de 200 sociétés d’électronique grand public de premier plan, le HD DVD offre un niveau de compatibilité élevé avec le standard DVD. En permettant la mise au format haute définition de tous vos disques DVD et grâce à la prise HDMI, les lecteurs HD DVD vous permettent de redécouvrir votre DVD-thèque dans une qualité supérieure. Il est également possible de profiter des quelques 800 films actuellement disponibles à travers le monde au format HD DVD, proposés par les majors d’Hollywood et par un grand nombre de studios européens ", a de son côté expliqué Masaaki Kimura, vice-président de la division Digital A/V Europe ( Toshiba UK).

Toshiba estime que le HD-DVD est déjà bien présent en Europe mais entend bien accroître son offensive afin de séduire encore davantage de consommateurs via " les circuits de distribution grand public ". Le groupe a par ailleurs pris en compte le fait que le tarif d'une platine joue beaucoup dans l'adoption d'un lecteur haute définition par les consommateurs européens. Ainsi, depuis vendredi dernier, le prix indicatif du 1080 p ( entrée de gamme ) avoisinera les 200 euros tandis que le HD-EP30 ( haut de gamme ) pourra être déniché à moins de 300 euros, a indiqué la firme.