Microsoft_EuropeLa Commission européenne a déclaré avoir ouvert deux enquêtes formelles contre le géant de Redmond. Après avoir enquêté sur Windows Media Player et le système d'exploitation Windows, ce sont désormais Microsoft Office et Internet Explorer, respectivement suite bureautique et navigateur, qui sont visés par l'Europe.


Office, Open XML et Internet Explorer examinés

Les régulateurs examineront de quelle manière Microsoft empêche des firmes d'avoir des informations techniques pour rendre compatibles leurs applications avec les siennes.

La Commission européenne a déclaré qu'elle allait également observer de quelle façon le format de document Open XML est interopérable avec les produits concurrents et s'il l'est suffisamment.

La seconde enquête - demandée par la firme norvégienne Opera Software - concernera les navigateurs et leur intégration d'office dans le système d'exploitation Windows. La CE vérifiera si " de nouvelles technologies propriétaires " empêchent la concurrence en réduisant la compatibilité avec les standards ouverts du Web.