Microsoft a pris la décision de bloquer la mise à jour April Update de Windows 10 pour des configurations avec des solutions SSD d'Intel et Toshiba.

panneau-stopAvec des modèles SSD 600p ou Pro 6000p d'Intel, il a été constaté qu'une tentative de mise à niveau vers l'April Update peut être la cause d'un plantage ou de l'affichage d'un écran UEFI de manière répétée après redémarrage.

Le cas échéant, il est recommandé aux utilisateurs de réinstaller la version précédente de Windows 10 (Fall Creators Update). Si possible, une rétrogradation en suivant la procédure idoine. Microsoft indique travailler sur une solution afin d'autoriser à nouveau l'installation de l'April Update.

Pas de calendrier précis. Dans l'attente, une installation manuelle de Windows 10 April Update est à proscrire.

Avec des SSD XG4, XG5 ou BG3 de Toshiba, la mise à jour April Update est également bloquée via Windows Update. Un problème rencontré avait pour effet d'altérer la durée de vie de la batterie d'une configuration.

De mêmes recommandations que pour les SSD d'Intel sont en vigueur. Cependant, Microsoft estime que le problème - a priori moins embêtant - sera corrigé début juin. Probablement pour le deuxième mardi du mois de juin.