Depuis maintenant deux semaines, Microsoft a débuté le déploiement grand public de Windows 10 Creators Update. Un déploiement qui se fait par vagues avec une priorité qui est d'abord donnée aux nouveaux matériels. Ce sont eux qui sont les moins susceptibles de rencontrer divers soucis de compatibilité.

D'après Microsoft, qui fait une sorte de point d'étape du déploiement, plusieurs millions d'utilisateurs font tourner la Creators Update sur leurs ordinateurs. En se fiant aux chiffres de AdDuplex, une régie publicitaire spécialisée dans le Windows Store, le taux d'adoption de cette version 1703 serait proche de 10 % parmi les PC équipés de Windows 10.

Microsoft explique se servir des retours et avis avec les premières installations pour moduler le déploiement. Pour le coup, le choix le plus complet pour l'envoi de données de diagnostic et d'utilisation aux serveurs de Microsoft a un grand intérêt. La télémétrie… cela peut aussi aider les petits copains.

panneau-stopLe cas échéant, Microsoft peut décider de bloquer la mise à jour pour des appareils avec du matériel où des soucis ont été remontés. Cela a été le cas en raison de problèmes avec un composant Broadcom pour la connectivité Bluetooth. La levée du blocage dans Windows Update se fait une fois une solution trouvée. Elle peut être publiée sur les forums de Microsoft.

Avec une installation manuelle, la plupart de ces blocages sont court-circuités. C'est la raison pour laquelle Microsoft déconseille en quelque sorte de procéder ainsi, à moins d'être un utilisateur avancé prêt à en découdre avec de potentiels bugs.

Dans le meilleur des mondes, le programme Windows Insider aurait été suffisant pour remonter et corriger tous les bugs rencontrés avec les préversions de la Creators Update. Ce n'est pas le cas. À noter que la Creators Update vient de bénéficier d'une mise à jour cumulative avec plusieurs corrections dans les bagages qui ne sont pas en rapport avec la sécurité. Les détails ici.

Une nouvelle version majeure de Windows 10 sera proposée tous les six mois, soit les mois de mars et septembre de chaque année.