XiTi_Monitor_LogoSelon une étude XiTi réalisée à l'échelle européenne au cours du mois de mars 2008 sur un périmètre de 998 sites Web, comme la télévision l'Internet est soumis à des aléas d'audience eu égard à des heures privilégiées pour la connexion.


Somme toute logique
En moyenne, pour un pays européen, près de 50 % des visites de la semaine se font entre 10h et 17h. L'activité Internet est ainsi réduite pendant la nuit et va crescendo de 7h à 11h avant de connaître un creux à 13h au moment du repas. Elle reprend alors très fortement à 13h puis à partir de 14h, le nombre de visites baisse et ce tout au long de journée puis de la soirée. Pour XiTi, le prime time Internet en semaine se situe donc entre 13h et 14h, visites professionnelles et personnelles confondues sur les sites audités.

L'institut découpe alors la journée média des Européens comme suit : la radio le matin pour les premières informations, Internet la journée, et la télévision le soir pour les informations et les programmes de divertissement.

heures 200806 1

Le week-end, la situation est différente avec un décalage des visites plus tard dans la journée par rapport à la semaine. Même le creux du déjeuner est décalé, étant observé entre 14h et 16h. La progression des connexions se fait réellement sentir de 16h à 20h avec un pic de 19h à 20h qui est donc le prime time Internet du week-end. A partir de 20h, l'heure de la baisse a sonné mais le nombre de connexions reste sensiblement supérieur à celui en semaine. En moyenne, 43 % des visites le week-end se font entre 14h et minuit (34 % en semaine).

Pour le cas spécifique des internautes français, le prime time Internet se situe entre 18h et 19h, soit bien plus tard que la moyenne européenne, et il est du reste situé dans la même tranche horaire pour le week-end.

heures 200806 2