Airbus : un concept d'avion de ligne inspiré de l'oiseau de proie

Le par  |  6 commentaire(s)
Airbus-Bird-of-Prey-concept

Airbus n'y va pas avec le dos de la cuillère avec son concept d'avion de ligne Bird of Prey. L'inspiration de l'oiseau de proie est pleinement assumée.

À l'occasion du Royal International Air Tattoo (RIAT) au Royaume-Uni, Airbus a dévoilé le concept d'un avion de transport régional baptisé Bird of Prey. Le design de cet avion hybride électrique avec des hélices s'inspire donc de l'oiseau de proie. Et Airbus ne manque manifestement pas d'imagination…

Ce concept d'avion dispose de structures d'ailes et de queue qui imitent celles d'un oiseau de proie, jusqu'aux plumes en matériaux composites qui peuvent être contrôlées de manière individuelle pour fournir un contrôle actif du vol.

Le biomimétisme se retrouve également dans le fuselage et l'aérodynamisme de type aigle ou faucon. Pour autant, l'avionneur ne cache pas que l'Airbus Bird of Prey ne représente pas un avion réel, même s'il se base sur des idées dites réalistes.

Il s'agit aussi de faire rêver, d'inspirer et d'attirer de jeunes collaborateurs dans le secteur de l'aéronautique et du spatial.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2073236
Je trouve le design vraiment très réussi et naturel.
Le #2073260
Dommage mais ça ne restera qu'un concept comme 98% des concepts cars
Le #2073284
esthétiquement 100% réussie.
Techniquement est ce qu'il peut voler et est il efficace ... c'est une autre histoire.

Mais le proto laisse rêveur, bien joué Airbus
Le #2073288
Je me poser la même question, au décollage je pense qu'il a plus de difficulté qu'un autre avion avec une forme plus standard mais en vol il a peut être plus de facilité.
Le #2073291
S'il vole à la vitesse d'un oiseau je préfère un avion plus classique ,ça va plus vite
Le #2073812
Pour des vols régionaux, y a-t-il besoin d'un quadrimoteurs ?
Une version bi est peut-être sur les tablettes...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme