Amazon, eBay, Rakuten et Alibaba s'engagent sur le retrait de produits dangereux

Le par  |  0 commentaire(s)
alerte

Quatre plateformes de commerce en ligne prennent l'engagement auprès de l'Union européenne de retirer plus vite des produits signalés comme dangereux.

Sous l'égide de la Commission européenne, Alibaba (AliExpress), Amazon, eBay et Rakuten France ont signé un engagement afin d'accélérer le retrait de produits dangereux vendus sur leurs plateformes en ligne.

Amazon-cartonDans un communiqué, l'exécutif européen souligne que les quatre signataires s'engagent à répondre aux notifications des autorités dans un délai de 2 jours ouvrables. Pour les produits signalés par des clients, des mesures seront prises dans un délai de 5 jours ouvrables.

Ces mêmes clients auront à leur disposition un moyen dit clair de notifier les produits dangereux, tandis que des points de contacts spécifiques seront fournis pour les autorités des États membres de l'Union européenne.

Tous les six mois, une évaluation concernant les progrès sur les engagements pris sera publiée dans un rapport. La Commission européenne encourage d'autres acteurs du commerce en ligne à rejoindre les quatre premiers signataires.

" Les ventes en ligne ont représenté 20 % du total des ventes en 2016 dans l'UE. Une part sans cesse croissante des produits dangereux notifiés dans le cadre du système d'alerte rapide sont vendus en ligne ", écrit la Commission européenne.

En 2017, ce système d'alerte rapide a été utilisé par les autorités nationales pour diffuser 2 200 alertes concernant des produits dangereux (non alimentaires). La catégorie de produits la plus notifiée était celle des jouets, devant les véhicules à moteur, puis les vêtements, textiles et articles de mode, pour des risques de santé et sécurité.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme