Aliexpress ouvre ses portes aux revendeurs européens

Le par  |  9 commentaire(s)
Aliexpress

Le groupe Alibaba a récemment ouvert les portes de son marketplace, Aliexpress, aux revendeurs Européens : Amazon n'a qu'à bien se tenir.

Aliexpress est, en quelques années, devenue la plateforme de vente en ligne numéro un dans le monde, bien loin devant Amazon, et tout cela, sans même s'inviter officiellement en Europe ou aux USA, uniquement en proposant aux acheteurs de se plier aux lois de l'importation depuis l'Asie.

Aliexpress

Mais depuis quelque temps déjà, certains revendeurs asiatiques disposent d'entrepôts localisés un peu partout dans le monde : Russie, Pologne, USA, Australie, Allemagne, Espagne ou même France.

Nouvelle étape dans le développement de la plateforme appartenant au groupe Alibaba : désormais des vendeurs hors Chine peuvent enfin s'inscrire et vendre depuis le site Internet. C'est une première pour le site qui n'acceptait jusqu'ici que des fournisseurs chinois alors qu'elle s'ouvrait à plus de 150 pays pour l'exportation.

L'Espagne, l'Italie, la Turquie et la Russie vont ainsi être les premiers pays concernés par cette ouverture. L'objectif pour Alibaba est de développer le commerce local pour gagner la confiance des utilisateurs : les consommateurs russes pourraient être rassurés d'acheter des produits venant directement de Russie avant de progressivement se tourner vers les produits venant de Chine.

La France pourrait intégrer ce programme dès la fin de l'année. Alibaba souhaite ainsi venir concurrencer un peu plus les plateformes comme eBay ou Amazon en se présentant comme une nouvelle source de diffusion et de revenus pour les revendeurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2062772
Alibaba souhaite ainsi venir concurrencer un peu plus les plateformes comme eBay ou Amazon en se présentant comme une nouvelle source de diffusion et de revenus pour les revendeurs.

On comprend mieux ce qu'est une marge après, quand tu acceptes de perdre 30% de ton CA pour engraisser des tiers qui au final ne font pas grand chose....
Le #2062782
A quand un vrai concurrent européen ?
Le #2062786
skynet a écrit :

A quand un vrai concurrent européen ?


Le marketplace de Fnac.com?

Pas taper
Le #2062788
Kiriito a écrit :

skynet a écrit :

A quand un vrai concurrent européen ?


Le marketplace de Fnac.com?

Pas taper


Ca existe ?
Le #2062791
skynet a écrit :

Kiriito a écrit :

skynet a écrit :

A quand un vrai concurrent européen ?


Le marketplace de Fnac.com?

Pas taper


Ca existe ?


https://www.fnac.com/marketPlace/vendeurs-partenaires-fnac

Comme pour Amazon, quand tu achètes un produit il arrive qu'il ne soit pas vendu par Fnac mais par un vendeur tiers
Le #2062794
Clair qu'on a pas su prendre le train à l'heure....
Le #2062796
lebonga a écrit :

Clair qu'on a pas su prendre le train à l'heure....


En fait on avait plein de startups intéressantes mais elles se sont fait racheter vite fait bien fait...
Le #2062802
En fait, sur à peu près tous les domaines, on est à la bourre et on utilise des services basés aux États-Unis ou en Asie...

Le seul contre-exemple français que je peux donner c'est Shadow, qui est sorti bien avant l'annonce de services concurrents !
Le #2062803
JCDentonMale a écrit :

En fait, sur à peu près tous les domaines, on est à la bourre et on utilise des services basés aux États-Unis ou en Asie...

Le seul contre-exemple français que je peux donner c'est Shadow, qui est sorti bien avant l'annonce de services concurrents !


"Shadow" ? Il n'est que l'ombre de lui même (ouais, elle était facile celle là )

Un poil plus sérieux, c'est quoi Shadow ? Je n'ai trouvé que des trucs qui parlent de PC délocalisés.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme