Amazon prolonge la fermeture de ses sites en France au 5 mai

Le par Jérôme G.  |  5 commentaire(s)
amazon-france-centre-distribution-chalon

Après la décision de justice en appel sur une évaluation des risques pour les employés en lien avec l'épidémie de coronavirus, Amazon prolonge la fermeture temporaire de ses centres de distribution en France jusqu'au 5 mai.

Nouvelle prolongation pour la fermeture temporaire des centres de distribution d'Amazon en France. Fermés depuis le 16 avril, ils le resteront désormais jusqu'au 5 mai prochain. Une prolongation qui fait suite à la décision de la cour d'appel de Versailles rendue le 24 avril.

Suite à une plainte de l'Union syndicale Solidaires, le tribunal judiciaire de Nanterre a ordonné le 14 avril à Amazon France Logistique de restreindre son activité aux produits alimentaires, d'hygiène et médicaux, et de procéder à une évaluation des risques professionnels en lien avec l'épidémie de Covid-19.

Cette évaluation des risques sanitaires doit se faire en association avec les représentants du personnel. En appel, l'évaluation des risques a été maintenue. Dans l'attente, la liste des produits pouvant être traités par Amazon dans ses entrepôts en France a été élargie, notamment avec les produits high-tech, pour le bureau et les animaux.

La cour d'appel a déterminé une astreinte de 100 000 euros par infraction (et non plus de 1 million d'euros). Reste que pour Amazon : " L'astreinte, telle que précisée par la cour d'appel, pourrait impliquer que même un taux infime de traitement accidentel de produits non autorisés, de l'ordre de 0,1 %, pourrait entraîner une pénalité de plus d'un milliard d'euros par semaine. "

C'est cette crainte qui légitime pour Amazon la fermeture temporaire des sites en France. Dans le même temps, le groupe précise que : " Nos clients peuvent toujours commander plusieurs millions de produits auprès des entreprises indépendantes qui vendent sur Amazon et au travers de notre réseau logistique mondial. "

En dépit de la décision de justice, Amazon continue d'assurer que ses centres de distribution en France et dans le monde sont sûrs. Le groupe pointe du doigt certaines organisations syndicales. " Nous évaluons la meilleure façon d'opérer au regard de la décision de la cour d'appel. "

De leur côté, les organisations syndicales se félicitent que la cour d'appel confirme " l'urgence de faire de la santé des salariés une préoccupation réelle pour Amazon. "


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
cycnus Hors ligne VIP avatar 15073 points
Le #2097916
Et c'est nous qui payons par nos prélèvements obligatoires qui financent le chômage technique. Vive la France, le seul pays au monde où l'on pense que moins on travaille, plus on s'enrichit...
saepho Hors ligne VIP icone 21844 points
Premium
Le #2097932
cycnus a écrit :

Et c'est nous qui payons par nos prélèvements obligatoires qui financent le chômage technique. Vive la France, le seul pays au monde où l'on pense que moins on travaille, plus on s'enrichit...


Pardon ?
Il suffirait juste qu'Amazon ne fasse que son travail.
C'est-à-dire qu'il sélectionne les produits dont il est sur qu'ils ne poseront aucun problème, et continue de les vendre...

Enfin, c'est bien, comme ça, ca permet de développer nos entreprises françaises qui continuent de travail, et ainsi, créée des emplois, et permet d'apporter de nouvelles ressources à notre pays

Vive la France, le seul pays au monde où l'on pense que le travail est important, tout comme le respect des lois, et surtout des français !
Nous ne sommes pas des moutons au service des entreprises étrangères, et continuerons de nous battre pour notre pays !
kerlutinoec Hors ligne VIP icone 13200 points
Le #2097935
Et si Amazon ne rouvrait jamais ses entrepôts en France... Après tout ça ne les empêche pas de vendre en France !
paulhenri Hors ligne Vétéran icone 1370 points
Le #2097937
Honteux!

Ma crème de soins "lady beauty" ne me sera plus livrée jusqu'à cette date !!!

Mais que vais-je devenir? Mon visage ne le supportera pas.

On est confiné ad vitam aeternam?

Mais qu'ais-je fait pour mériter cela? Où ais-je fauté pour me retrouver interdit de vivre comme avant?

Cette situation va en créer des frustrations. L'état a vraiment foiré pour le coup et Amazon n'est qu'un prétexte pour détourner les vraies responsabilités du manque de masque.
saepho Hors ligne VIP icone 21844 points
Premium
Le #2097965
paulhenri a écrit :

Honteux!

Ma crème de soins "lady beauty" ne me sera plus livrée jusqu'à cette date !!!

Mais que vais-je devenir? Mon visage ne le supportera pas.

On est confiné ad vitam aeternam?

Mais qu'ais-je fait pour mériter cela? Où ais-je fauté pour me retrouver interdit de vivre comme avant?

Cette situation va en créer des frustrations. L'état a vraiment foiré pour le coup et Amazon n'est qu'un prétexte pour détourner les vraies responsabilités du manque de masque.


Pour rappel, ce n'est pas l'Etat qui a fait parler d'Amazon, mais les syndicats, Amazon et les médias
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire