Amazon Game Studios se sépare de nombreux développeurs

Le par  |  2 commentaire(s)
Amazon game studios

Après avoir massivement recruté et investi dans le jeu vidéo, Amazon Game Studios rencontre toujours des difficultés à produire des titres. Et selon Kotaku, la division du groupe se sépare de dizaines de développeurs.

C'est en 2016 qu'Amazon annonçait se lancer pleinement dans la production de jeux vidéo AAA. Après quelques applications mobiles, Amazon Game Studios évoquait le développement de trois titres sur PC : Breakaway, Crucible et New World.

Amazon game studios

Malheureusement, Breakaway a été annulé en 2018 et les deux autres titres ne sont toujours pas sortis . Les lourds investissements d'Amazon dans le développement de jeux n'a été concrétisé qu'à travers The Grand Tour Game, un jeu mobile sorti en 2014 aux performances anecdotiques.

Et désormais, Kotaku annonce que des dizaines de développeurs auraient été contactés par la hiérarchie qui leur laisse 60 jours pour trouver un nouveau poste au sein du groupe et qu'à défaut, un licenciement est à la clé. Plusieurs projets annexes d'Amazon Game Studios auraient également été annulés, mais le groupe confirme le maintien des équipes et le développement de Crucible et New World.

Un maintien qui vaut pour l'instant, mais Amazon devra ne pas rater la sortie de ses deux titres sur PC sans quoi c'est tout l'avenir de la division jeu vidéo du groupe qui sera remis en question.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2067930
Amazon toujours aussi à la ramasse...
Ce sont les ingénieurs marketing qu'ils devraient virer.
Comment on peut être aussi débile.
Genre lancer 3 AAA d'un coup, comme ça de nulle part...
Si déjà les vrais studios peine à le faire...Faut se faire soigner...
Le #2067944
CodeKiller a écrit :

Amazon toujours aussi à la ramasse...
Ce sont les ingénieurs marketing qu'ils devraient virer.
Comment on peut être aussi débile.
Genre lancer 3 AAA d'un coup, comme ça de nulle part...
Si déjà les vrais studios peine à le faire...Faut se faire soigner...


Un shooter, un MMoRPG 17ieme siècle et un last one standing.

Des domaines et des cibles totalement différentes, ces jeux ne risquaient pas de ce marcher dessus .... Mais bon moi je suis pas expert dans le marketing
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme