Amazon Halo : bracelet connecté sans écran, analyse du ton de la voix et scan du corps en 3D

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s)
amazon-halo-band-app

Amazon introduit Amazon Halo Band et Amazon Halo. Ils doivent aider les utilisateurs à améliorer leur santé et bien-être. Cela passe notamment par une analyse de la tonalité de la voix et une modélisation 3D du corps.

Amazon dévoile Amazon Halo présenté comme un nouveau service destiné à aider l'utilisateur à améliorer sa santé et son bien-être. Il repose sur un bracelet connecté Amazon Halo Band et une application mobile permettant d'avoir accès à un ensemble de fonctionnalités. À l'envi, Amazon souligne le recours à de l'intelligence artificielle.

Le bracelet connecté (connectivité Bluetooth 5.0) a la particularité d'être sans écran, ce qui implique un affichage des données sur l'écran d'un smartphone compagnon via une application. Étanche à 50 mètres et avec bracelet interchangeable, il est équipé d'un accéléromètre, capteur de température, cardiofréquencemètre, deux microphones désactivables avec un bouton, un témoin lumineux LED.

amazon-halo-band

L'Amazon Halo Band fait l'impasse sur la connectivité Wi-Fi ou cellulaire, et n'intègre pas de module GPS. Tout cela semble un peu chiche… Il permet de remplir des fonctionnalités usuelles de suivi d'activité et sommeil.

Les deux micros ne sont pas taillés pour la compatibilité avec l'assistante vocale Alexa d'Amazon comme on pourrait le croire, mais pour de l'analyse de la tonalité de la voix et afin de rendre compte d'un état émotionnel tout au long de la journée.

Cette fonctionnalité Tone " analyse l'énergie et la positivité dans la voix d'un utilisateur afin qu'il puisse comprendre comment il parle aux autres, ce qui l'aide à améliorer sa communication et ses relations ", écrit Amazon en soulignant un outil de bien-être social.

Le groupe de Jeff Bezos vante ainsi son expertise dans l'intelligence artificielle avec une suite d'algorithmes également exploités pour une fonctionnalité Body permettant de générer une modélisation 3D personnalisée du corps de l'utilisateur, via une capture avec le smartphone et l'application.

amazon-halo-modelisation-corps
Avec la modélisation 3D obtenue, Amazon s'appuie sur du machine learning pour déterminer le pourcentage de graisse corporelle qui serait fiable et en étant un meilleur indicateur de santé que par exemple l'indice de masse corporelle (IMC) que tout un chacun peut calculer. Amazon recommande d'effectuer des scans toutes les deux semaines pour observer les tendances.

Des défis (Labs) doivent notamment aider l'utilisateur à se prendre en main pour l'amélioration de sa santé et de son bien-être.

amazon-halo-app
Forcément attendu au tournant, Amazon apporte des garanties en matière de confidentialité. Pour Tone, les enregistrements vocaux sont analysés en local, directement sur le smartphone et supprimés automatiquement après traitement. Pour Body (avec seulement des personnes majeures), les scans sont par contre traités dans le cloud, puis supprimés automatiquement des serveurs dans les 12 heures après envoi sur le smartphone.

Le profil Halo est en outre séparé du compte Amazon et l'utilisateur dispose de plusieurs outils pour le contrôle de ses données. Pour autant… il s'agit bel et bien d'Amazon et il existe la possibilité de lier (de manière explicite) un compte Amazon Halo avec des programmes tiers de partenaires. Les données issues des défis sont uniquement partagées sous forme anonyme et agrégée.

Pour le moment, la disponibilité d'Amazon Halo ne concerne que les États-Unis et dans le cadre d'un accès anticipé où le bracelet Halo Band est à 64,99 $ (au lieu de 99,99 $) avec six mois inclus d'abonnement au service Halo pour profiter des fonctionnalités avancées. L'abonnement mensuel passe ultérieurement à 3,99 $.

N.B. : L'autonomie du bracelet est de jusqu'à 7 jours sans l'activation de Tone et 2 jours avec.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
emile2 offline Hors ligne Héroïque avatar 601 points
Le #2106929
les objets connectés en matière de santé et sécurité, notamment au travail, engendrent des risques nouveaux : La fuite de données personnelles et leur exploitation abusive suscite des craintes, mais le développement des objets connectés soulève aussi de nombreuses questions relatives aux facteurs psychologiques d’acceptabilité : crainte d’intrusion dans la vie personnelle et d’atteinte à la vie privée, avec le sentiment de dépossession partielle de soi et d’espionnage permanent : https://www.officiel-prevention.com/dossier/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/appareils-de-mesure/objets-connectes-portables-et-sante-et-securite-du-travail
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire