Amazon.fr sur la liste noire des États-Unis pour la contrefaçon. Amazon parle d'une vendetta

Le par Jérôme G.  |  6 commentaire(s)
amazon-logo

Cinq plateformes en ligne d'Amazon, dont celle pour la France, sont dans le collimateur de l'administration américaine avec sa liste de marchés notoires pour la contrefaçon. Amazon dénonce un acte politique de l'administration Trump.

Le Bureau du représentant américain au commerce (USTR) a placé Amazon sur sa liste de marchés notoires pour la contrefaçon. Pour cette liste de 2019, il s'agit plus particulièrement des plateformes en ligne du groupe au Canada, Royaume-Uni, Allemagne, France et Inde.

Respectivement, il est donc question de amazon.ca, amazon.co.uk, amazon.de, amazon.fr et amazon.in. D'après le rapport, des titulaires de droits ont exprimé des préoccupations et des difficultés pour lutter contre la contrefaçon sur ces plateformes d'e-commerce.

En matière de propriété intellectuelle, ils reprochent à Amazon des informations parfois trompeuses, un manque de contrôle des vendeurs sur les plateformes, un processus " long et fastidieux " pour faire retirer des contrefaçons.

La liste de l'USTR vise généralement à exercer une forme de pression diplomatique sur des acteurs et dans des pays qui n'en feraient pas assez dans la lutte contre la contrefaçon et le piratage. Il n'y a pas d'accusation explicite. L'USTR envisage à l'avenir de se pencher aussi sur des plateformes d'e-commerce sur le sol américain même.

À Reuters, Amazon a exprimé son " profond désaccord " avec le rapport et dénonce un " acte purement politique " de l'administration de Donald Trump. Jusqu'à parler d'une vendetta de ce dernier. L'inimitié entre le président des États-Unis et le patron d'Amazon Jeff Bezos (également propriétaire du Washington Post que Donald Trump accuse fréquemment de fake news à l'encontre de son administration) est de notoriété publique.

Dans un billet de blog, Amazon assure investir massivement pour la protection contre la fraude et les abus, pour empêcher la vente de produits contrefaits dans ses magasins et tout en travaillant avec les marques et les autorités.

" L'administration (ndlr : Trump) a nommé à tort les magasins d'Amazon au Canada, en France, Allemagne, Inde et au Royaume-Uni sur la liste annuelle des marchés notoires de l'USTR, alors que plus de 99,9 % des pages consultées dans le monde entier par les clients d'Amazon n'ont jamais fait l'objet d'un rapport de contrefaçon ", écrit Amazon.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
jacob13 Hors ligne VIP icone 5752 points
Le #2098084
Amazon ne comprend pas que Trump veut vendre américain mais je ne suis pas sur que ce soit trump qui soit derrière car ce dernier a beaucoup d’ennemi dans l'administration.
skynet Hors ligne VIP icone 79041 points
Le #2098086
Bah sur le coup on s'en tape de la politique si les contrefaçons disparaissent du site
sansimportance Hors ligne VIP icone 7670 points
Le #2098088
skynet a écrit :

Bah sur le coup on s'en tape de la politique si les contrefaçons disparaissent du site


Oh ben non, où est-ce que je vais acheter mais "luis vie thon" certifié 110%, moi alors ?

Dublab Hors ligne VIP icone 5520 points
Le #2098091
jacob13 a écrit :

Amazon ne comprend pas que Trump veut vendre américain mais je ne suis pas sur que ce soit trump qui soit derrière car ce dernier a beaucoup d’ennemi dans l'administration.


Trump ne supporte pas jeff bezos pour info.
skynet Hors ligne VIP icone 79041 points
Le #2098092
sansimportance a écrit :

skynet a écrit :

Bah sur le coup on s'en tape de la politique si les contrefaçons disparaissent du site


Oh ben non, où est-ce que je vais acheter mais "luis vie thon" certifié 110%, moi alors ?




xav70 Hors ligne Héroïque avatar 881 points
Le #2098103
Amazon, Fnac, etc..., leurs marketplaces sont bourrés de contrefaçons. Vendues par des mecs notés cinq étoiles par des gens qui ne regarde pas suffisamment de près leur produit, notamment informatique.
J'en ai fait la malheureuse expérience à plusieurs reprises. Et bonjour pour les signaler !

Il y a aussi beaucoup de vendeurs corrects, c'est important de le dire, et j'ai eu l'occasion de le voir aussi. Mais pas que... loin de là !

Amazon peut pleurnicher ! Ils n'y regardent pas plus près quand on leur signale.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire