Amazon : mouvements de grève en Allemagne, Espagne et Pologne pour le Prime Day

Le par  |  146 commentaire(s)
amazon-prime-day

Le Prime Day d'Amazon a été l'occasion pour les salariés du groupe de mener à bien divers mouvements de contestation avec des grèves organisées dans trois pays d'Europe.

L'organisation par Amazon du Prime Day, des soldes destinés uniquement à ses abonnés prime, a été perturbée par divers mouvements de grève organisée en Espagne, Pologne et Allemagne.

amazon-prime-day

En Allemagne, les six centres logistiques d'Amazon ont été concernés par cette grève. Le syndicat unifié Ver.di a réussi à mobiliser une grande partie des effectifs du groupe américain, dénonçant des conditions de travail difficiles du fait de la répétition des tâches, du travail debout et des distances parcourues chaque jour par les employés. Les préparateurs de commande ont particulièrement suivi cette grève.

Du côté de Madrid, c'est le syndicat Commissions ouvrières (CCOO) qui a confirmé un mouvement de grève sur trois jours pour tenter de négocier une amélioration des conditions de travail chez Amazon, ainsi qu'une revalorisation salariale.

Amazon de son côté indique que ses salariés sont en moyenne mieux rémunérés que la moyenne du marché à poste et responsabilités égales. Le groupe a également fait valoir que ces divers mouvements n'entraineraient pas de retard de livraison pour les usagers du service Prime.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 15

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2023585
Amazon ferait bien de prendre en compte la souffrance de ses salariés, tout le monde y gagnerait à terme : Moins de turn over, moins de "je me sers dans le stock pour compensation".
La rémunération ne fait pas tout, il faut voir les conditions de travail et les adapter.
Le #2023586
Les allemands qui font grève.....c'est assez rare pour etre souligné
Le #2023593
Ben voilà, fallait s'en douter. La génération "millénium n'assume pas son comportement !
Quand on ne fout rien à l'école, que fumer du shit c'est plus cool que de bosser ses exam ou améliorer sa culture générale, et bien on fini avec un job a hauteur de ses aptitudes mentales.
Ils ne sont pas bien chez Amazon ? Mais qu'ils aillent donc voir ailleurs alors ! Mais qu'ils fassent vite car tous ces métiers sont à moyen terme menacés par la robotisation et là au chômage perpétuelle il y aura toute une frange de la populace qui regrettera ses choix de jeunesse, mais il sera alors trop tard.

Amazon devient une motivation pour inciter ses enfants à bien travailler à l'école : "travail bien sinon tu finiras chez Amazon".
Le #2023599
J'aurais pas été jusqu'à dire ca quand même

Après le métier de préparateur de commande c'est un boulot difficile (j'en ai fait les frais quand j'étais étudiant), tu démarre très tôt et tu parcours les mêmes allées encore et encore.

"Soulager les employés" pour ce métier c'est compliqué : il faudrait que nous renoncions aux "livraisons rapide" ou automatiser les taches les plus ingrates comme la parcours avec les tire-palette sur de grandes distances.

On peut pas dire qu'Amazon ne fait rien dans ce domaine, tout comme Atac ils ont essayé les rollers et ca a été un vrai fiasco. Une solution viable serai d'automatiser tout ca pour éliminer le métier ingras mais sa ferai des postes en moins et les employés feraient quand même la grève
Le #2023606
iinconnu a écrit :

J'aurais pas été jusqu'à dire ca quand même

Après le métier de préparateur de commande c'est un boulot difficile (j'en ai fait les frais quand j'étais étudiant), tu démarre très tôt et tu parcours les mêmes allées encore et encore.

"Soulager les employés" pour ce métier c'est compliqué : il faudrait que nous renoncions aux "livraisons rapide" ou automatiser les taches les plus ingrates comme la parcours avec les tire-palette sur de grandes distances.

On peut pas dire qu'Amazon ne fait rien dans ce domaine, tout comme Atac ils ont essayé les rollers et ca a été un vrai fiasco. Une solution viable serai d'automatiser tout ca pour éliminer le métier ingras mais sa ferai des postes en moins et les employés feraient quand même la grève


C'est la triste réalité...
Bon, au moins des robots pour les tâches les plus ingrates et les plus difficiles pour l'homme.
Par contre renoncer aux livraisons rapides c'est mort, tout va dans le sens contraire
Le #2023608
skynet a écrit :

iinconnu a écrit :

J'aurais pas été jusqu'à dire ca quand même

Après le métier de préparateur de commande c'est un boulot difficile (j'en ai fait les frais quand j'étais étudiant), tu démarre très tôt et tu parcours les mêmes allées encore et encore.

"Soulager les employés" pour ce métier c'est compliqué : il faudrait que nous renoncions aux "livraisons rapide" ou automatiser les taches les plus ingrates comme la parcours avec les tire-palette sur de grandes distances.

On peut pas dire qu'Amazon ne fait rien dans ce domaine, tout comme Atac ils ont essayé les rollers et ca a été un vrai fiasco. Une solution viable serai d'automatiser tout ca pour éliminer le métier ingras mais sa ferai des postes en moins et les employés feraient quand même la grève


C'est la triste réalité...
Bon, au moins des robots pour les tâches les plus ingrates et les plus difficiles pour l'homme.
Par contre renoncer aux livraisons rapides c'est mort, tout va dans le sens contraire


on est d'accord que quand tu parle de remplacer l'homme par les robots ca na aucun rapport avec ton pseudo et ton image de profil ?

Dans ce cas, un autre article arrivera "Le Prime Day d'Amazon a été l'occasion pour les ex-salariés du groupe de protester contre les licenciements" et ca va provoquer une boucle infini, comme un while mal codé =/
Le #2023615
lecornouiller a écrit :

Ben voilà, fallait s'en douter. La génération "millénium n'assume pas son comportement !
Quand on ne fout rien à l'école, que fumer du shit c'est plus cool que de bosser ses exam ou améliorer sa culture générale, et bien on fini avec un job a hauteur de ses aptitudes mentales.
Ils ne sont pas bien chez Amazon ? Mais qu'ils aillent donc voir ailleurs alors ! Mais qu'ils fassent vite car tous ces métiers sont à moyen terme menacés par la robotisation et là au chômage perpétuelle il y aura toute une frange de la populace qui regrettera ses choix de jeunesse, mais il sera alors trop tard.

Amazon devient une motivation pour inciter ses enfants à bien travailler à l'école : "travail bien sinon tu finiras chez Amazon".


Tu sais; diplomé ou pas, personne n'est vacciné contre le chomage. Ton éclat de rire est déplacé.
Le #2023622
j'aime pas le modèle Amazon ! donc perso c'est boycot Amazon ...


Le #2023626
Il faudra 15 ans avant que les consommateurs se rendent compte que consommer est aussi (voire surtout) un acte politique et influe sur la présence de boites toxiques comme Amazon sur le sol européen.

Reprocher à Amazon de faire ce qu'il fait c'est comme reprocher aux partis extrêmes de surfer sur la peur et l'ignorance d'une grosse proportion de son électorat: c'est stérile.

Le consommateur est responsable lui même de la montée de ces boites qui n'apportent qu'un plaisir fugace (j'ai mon jouet très vite et pour pas cher) mais qui amènent des problèmes durables (chômage de masse, manque à gagner fiscal, mal être au travail, coûts pour l'assurance maladie etc).

Faire de la publicité pour ce genre de boite c'est le summum du pire de ce qu'on peut faire en tant que citoyen français (ou européen en général).

Je ne suis pas d'accord avec des phrases du genre "renoncer aux livraisons rapides c'est mort, tout va dans le sens contraire". Non, tout ne va pas dans le sens contraire, il n'y a rien d'inéluctable et le sens du progrès n'est pas nécessairement de consommer pour pas cher et très vite au risque de voir son pays totalement à la ramasse sur le plan économique. La preuve c'est l'article lui même (des salariés allemands en grève contre Amazon!) et les réactions à cet article.
Le #2023627
onezero a écrit :

j'aime pas le modèle Amazon ! donc perso c'est boycot Amazon ...




Idem. La publicité accordée à cette boite par GNT me semble révoltante.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme