Amazon enregistre un nouveau bénéfice record

Le par  |  15 commentaire(s)
amazon-logo

Un troisième trimestre record d'affilée pour les bénéfices d'Amazon. Plus discret aux yeux du grand public, Amazon Web Services est le moteur de la rentabilité du groupe.

Pour le quatrième trimestre de son exercice 2018, Amazon annonce des ventes en progression de 20 % avec un chiffre d'affaires de 72,4 milliards de dollars. Le groupe dégage un bénéfice net de 3 milliards de dollars, en progression de 63 % sur un an.

C'est le troisième bénéfice trimestriel record d'affilée. Pour le quatrième trimestre, c'est autant que le bénéfice annuel de 2017. Sur l'ensemble de l'année 2018, le chiffre d'affaires d'Amazon atteint 232,9 milliards de dollars et 10 milliards de dollars pour le bénéfice net. Respectivement, des progressions de 31 % et 232 % sur un an.

Amazon Echo Dot (3ème génération)

Enceinte connectée avec Alexa

59.99€ sur Amazon* * Prix initial : 59.99€.

Fondateur et patron d'Amazon, Jeff Bezos souligne en particulier pour Alexa, " une période des fêtes très chargée. " Sans divulguer de chiffres, il indique que Echo Dot a été le " produit le plus vendu parmi tous les produits Amazon dans le monde. […] Les consommateurs ont acheté des millions d'appareils de la famille Echo en plus par rapport à l'année dernière. "

Si la majorité des ventes d'Amazon provient de sa plateforme principale, la rentabilité est surtout liée au cloud avec Amazon Web Services. Au quatrième trimestre 2018, AWS représente des ventes de 7,4 milliards de dollars (à comparer aux 72,4 milliards de dollars en tout) pour des bénéfices de 2,2 milliards de dollars, contre 1,6 milliard de dollars pour la vente de produits et services.

Sur l'ensemble de l'année 2018, AWS pèse pour 25,6 milliards de dollars dans les ventes et des bénéfices de 7,3 milliards de dollars, quand ce sont des bénéfices de 5,1 milliards de dollars pour la vente de produits et services, " plombés " par le marché international.

En raison de sa prévision de chiffre d'affaires inférieure à celle des analystes pour le premier trimestre, le titre Amazon a reculé dans les échanges après-Bourse.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2049556
Défend nous magic2016 !
On a besoin de tes commentaires élogieux sur Amazon
Le #2049560
Méchant Amazon qui accumule du vilain argent capitaliste dépensé stupidement par la bourgeoisie décérébrée sur le dos des masses laborieuses et prolétaires surexploitées dans des conditions de travail si miséreuses qu'Amazon n'a aucun mal à en recruter toujours plus.

Mais qu'attend notre valeureux gouvernement et son leader charismatique adoré par le peuple pour transfigurer cette vile monnaie privée en gentil et bon argent public par le miracle de l'imposition de Saint Fisc ?
Le #2049563
iFlo59 a écrit :

Défend nous magic2016 !
On a besoin de tes commentaires élogieux sur Amazon



Le #2049566
La majeure partie des 10 milliards de bénéfice provient de l'absence de fiscalité (pb GAFA). Les concurrents ne sont pas tous logés à la même enseigne .
Le #2049568
tmtisfree a écrit :

Méchant Amazon qui accumule du vilain argent capitaliste dépensé stupidement par la bourgeoisie décérébrée sur le dos des masses laborieuses et prolétaires surexploitées dans des conditions de travail si miséreuses qu'Amazon n'a aucun mal à en recruter toujours plus.

Mais qu'attend notre valeureux gouvernement et son leader charismatique adoré par le peuple pour transfigurer cette vile monnaie privée en gentil et bon argent public par le miracle de l'imposition de Saint Fisc ?


8/10 ... tu commences bien le dredi
Le #2049577
yotta a écrit :

La majeure partie des 10 milliards de bénéfice provient de l'absence de fiscalité (pb GAFA). Les concurrents ne sont pas tous logés à la même enseigne .


La fiscalité est l’apanage des personne, pas des entités juridiques : trivialement, toute diminution de marge ou de profit (par l'impôt, taxe, etc.) est à terme compensée par sa répercussion sur les prix de vente (donc sur les clients) et/ou sur les fournisseurs (et donc sur leurs salariés qui sont la variable d'ajustement la plus rapide et commode).
Le #2049579
tmtisfree a écrit :

yotta a écrit :

La majeure partie des 10 milliards de bénéfice provient de l'absence de fiscalité (pb GAFA). Les concurrents ne sont pas tous logés à la même enseigne .


La fiscalité est l’apanage des personne, pas des entités juridiques : trivialement, toute diminution de marge ou de profit (par l'impôt, taxe, etc.) est à terme compensée par sa répercussion sur les prix de vente (donc sur les clients) et/ou sur les fournisseurs (et donc sur leurs salariés qui sont la variable d'ajustement la plus rapide et commode).


Quelqu'un a-t-il une aspirine ? Un vendredi, ça me tue de devoir relire deux fois pour tout capter dans un commentaire


Le #2049581
Ulysse2K a écrit :

tmtisfree a écrit :

yotta a écrit :

La majeure partie des 10 milliards de bénéfice provient de l'absence de fiscalité (pb GAFA). Les concurrents ne sont pas tous logés à la même enseigne .


La fiscalité est l’apanage des personne, pas des entités juridiques : trivialement, toute diminution de marge ou de profit (par l'impôt, taxe, etc.) est à terme compensée par sa répercussion sur les prix de vente (donc sur les clients) et/ou sur les fournisseurs (et donc sur leurs salariés qui sont la variable d'ajustement la plus rapide et commode).


Quelqu'un a-t-il une aspirine ? Un vendredi, ça me tue de devoir relire deux fois pour tout capter dans un commentaire




500mg ou 1g?

500mg ou 1g?

au cas où ça ne suffit pas

500mg ou 1g?

500mg ou 1g?

500mg ou 1g?

Ne me cherche pas je suis déjà dehors

Ne me cherche pas je suis déjà dehors
Le #2049583
Ulysse2K a écrit :

tmtisfree a écrit :

yotta a écrit :

La majeure partie des 10 milliards de bénéfice provient de l'absence de fiscalité (pb GAFA). Les concurrents ne sont pas tous logés à la même enseigne .


La fiscalité est l’apanage des personne, pas des entités juridiques : trivialement, toute diminution de marge ou de profit (par l'impôt, taxe, etc.) est à terme compensée par sa répercussion sur les prix de vente (donc sur les clients) et/ou sur les fournisseurs (et donc sur leurs salariés qui sont la variable d'ajustement la plus rapide et commode).


Quelqu'un a-t-il une aspirine ? Un vendredi, ça me tue de devoir relire deux fois pour tout capter dans un commentaire




Un Tramadol Ulysse, il te faudra au moins un Tramadol !!!

Du 100 LP ( Diffusion prolongée pour tenir toute la journée )
Le #2049586
FRANCKYIV a écrit :

Ulysse2K a écrit :

tmtisfree a écrit :

yotta a écrit :

La majeure partie des 10 milliards de bénéfice provient de l'absence de fiscalité (pb GAFA). Les concurrents ne sont pas tous logés à la même enseigne .


La fiscalité est l’apanage des personne, pas des entités juridiques : trivialement, toute diminution de marge ou de profit (par l'impôt, taxe, etc.) est à terme compensée par sa répercussion sur les prix de vente (donc sur les clients) et/ou sur les fournisseurs (et donc sur leurs salariés qui sont la variable d'ajustement la plus rapide et commode).


Quelqu'un a-t-il une aspirine ? Un vendredi, ça me tue de devoir relire deux fois pour tout capter dans un commentaire




Un Tramadol Ulysse, il te faudra au moins un Tramadol !!!

Du 100 LP ( Diffusion prolongée pour tenir toute la journée )


le 200 lp c'est bien aussi...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme