Android : un malware russe qui écoute les conversations

Le par Mathieu M.  |  9 commentaire(s)

Les malwares venant de Russie se multiplient depuis le début de la guerre en Ukraine, et l'un d'entre eux opère sur Android pour espionner les utilisateurs.

malware

Depuis le début de la guerre en Ukraine, on assiste à une véritable explosion des virus et malwares émanant de Russie.

Lab52 a récemment découvert un nouveau malware qui cible les appareils sous Android. Créé par le collectif de hackers russe Turla, il s'inspire de Sharkbot.

hacker

Le malware en question se camoufle dans l'appareil de l'utilisateur au niveau de l'application "Process Manager". Une fois en place, l'application requiert une foule de permissions Android comme l'emplacement du téléphone, les SMS et appels, liste de contacts, géolocalisation, informations WiFi et réseaux, paramètres audio...

Mais la principale fonction du malware sera surtout de prendre le contrôle du micro du smartphone ainsi que de l'appareil photo pour réaliser des clichés et des enregistrements audio à l'insu de l'utilisateur. Toutes les conversations sont ainsi enregistrées et transférées vers des serveurs localisés en Russie.

Par ailleurs, le malware prend également la liberté de télécharger d'autres applications du Play Store dont certaines permettent aux hackers de générer des revenus.

Problème : on ne sait pas encore comment les victimes se sont fait infecter par ce malware d'un nouveau genre.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 51105 points
Le #2160752
Malware russe... Ok ... Mais quid de ceux des USA et de la Chine ? Silence radio...

Et puis je souris toujours quand je vois ce genre de news : "qui écoute les conversations". Je m'explique par une petit scénario de fiction :

- Je développe un petit logiciel qui écoute les conversations. Ok, ça c'est fastoche.
- Je m'arrange pour qu'il se répande le plus possible dans la nature. Ok, ça c'est fastoche.
- Et puis mon serveur reçoit les enregistrements vocaux de millions de gens... J'écoute qui ? J'identifie mes victimes comment ? Et pour en faire quoi ?

Bref... On aime crier au loup... Ca fait du bien d'avoir peur de temps en temps. Les enfants adorent cela même.
sandramcc offline Hors ligne Vénéré avatar 2751 points
Le #2160755
Мы всегда вас слушали, но то, что вы говорите, нас не интересует. мы просто хотим пшеницы и правильно питаемся.
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 51105 points
Le #2160758
sandramcc a écrit :

Мы всегда вас слушали, но то, что вы говорите, нас не интересует. мы просто хотим пшеницы и правильно питаемся.


Comme tous les peuples
Devine offline Hors ligne Vétéran icone 1862 points
Le #2160765
Ulysse2K a écrit :

sandramcc a écrit :

Мы всегда вас слушали, но то, что вы говорите, нас не интересует. мы просто хотим пшеницы и правильно питаемся.


Comme tous les peuples


Malheureusement certains plus que d'autres
Narcos offline Hors ligne VIP icone 26572 points
Le #2160766
mokocchi offline Hors ligne Vétéran icone 1274 points
Le #2160767
Ulysse2K a écrit :

Malware russe... Ok ... Mais quid de ceux des USA et de la Chine ? Silence radio...

Et puis je souris toujours quand je vois ce genre de news : "qui écoute les conversations". Je m'explique par une petit scénario de fiction :

- Je développe un petit logiciel qui écoute les conversations. Ok, ça c'est fastoche.
- Je m'arrange pour qu'il se répande le plus possible dans la nature. Ok, ça c'est fastoche.
- Et puis mon serveur reçoit les enregistrements vocaux de millions de gens... J'écoute qui ? J'identifie mes victimes comment ? Et pour en faire quoi ?

Bref... On aime crier au loup... Ca fait du bien d'avoir peur de temps en temps. Les enfants adorent cela même.


Un truc bizarre sur Google: quand je cherche [b]malware chinois[/b] seul le premier lien parle d'un logiciel malveillant sur un article de 2017, le reste ce ne sont que des liens sur le coronavirus.
LauXy offline Hors ligne VIP icone 19507 points
Premium
Le #2160776
"Problème : on ne sait pas encore comment les victimes se sont fait infecter par ce malware d'un nouveau genre."


jacob13 offline Hors ligne VIP icone 7477 points
Le #2160779
Ulysse2K a écrit :

Malware russe... Ok ... Mais quid de ceux des USA et de la Chine ? Silence radio...

Et puis je souris toujours quand je vois ce genre de news : "qui écoute les conversations". Je m'explique par une petit scénario de fiction :

- Je développe un petit logiciel qui écoute les conversations. Ok, ça c'est fastoche.
- Je m'arrange pour qu'il se répande le plus possible dans la nature. Ok, ça c'est fastoche.
- Et puis mon serveur reçoit les enregistrements vocaux de millions de gens... J'écoute qui ? J'identifie mes victimes comment ? Et pour en faire quoi ?

Bref... On aime crier au loup... Ca fait du bien d'avoir peur de temps en temps. Les enfants adorent cela même.


Ce sont les russes d'ailleurs dans virus il y a RUS , c'est pas une preuve !
TroudhuK offline Hors ligne Vénéré icone 3834 points
Le #2160784
Narcos a écrit :

Un variant de Pegasus non?


https://www.youtube.com/watch?v=9ot7rVJ0OEE


https://youtu.be/pAO1MXUNHiA?t=335 ?

C'est une passoire en fait Android ? Google écoute déjà les conversations de toute façon.

D'ailleurs pourquoi est-ce qu'utiliser des serveurs russes serait une preuve, tout le monde ne peut pas utiliser leur "drive" Yandex ?
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire