Animal Crossing New Horizons : Nintendo fait du ménage entre les marques et politiques

Le par Mathieu M.  |  0 commentaire(s)
switch-animal-crossing

Depuis le lancement d'Animal Crossing New Horizons, le succès du titre attire à la fois les joueurs, mais également un nombre impressionnant de politiques, experts en communication, pros du marketing... Une situation que Nintendo veut désormais remettre au clair.

Le succès d'Animal Crossing New Horizons sur Switch n'a échappé à personne : lancé en plein confinement au début d'année, le titre s'est écoulé à quelques (26) millions d'exemplaires et l'aspect sandbox du titre l'a automatiquement transformé en accessoire de communication pour certains individus.

Animal Crossing IKEA 1

Le jeu s'est ainsi rapidement inscrit dans la culture populaire et certaines îles de joueurs sont désormais conçues pour faire passer des messages, qu'ils soient politiques ou à des fins commerciales.

On a ainsi vu IKEA exploiter le jeu pour reproduire une partie de son catalogue de meubles et accessoires, ou encore Joe Biden avoir sa propre île dédiée à sa campagne présidentielle, et ce ne sont là que deux exemples parmi les foules d'utilisations détournées du titre.

Biden Animal Crossing.

Au point que Nintendo souhaite désormais remettre un peu d'ordre dans son jeu. Désormais, Nintendo impose de nouvelles règles aux marques qui souhaitent s'installer dans son titre.

Ces dernières peuvent ainsi exploiter le jeu pour se faire de la publicité en fournissant leurs créations virtuelles aux joueurs. Il est également possible d'inviter les joueurs sur une île dédiée à la marque, de partager des captures d'écran ou des vidéos sur les réseaux sociaux. Mais en contrepartie, il est interdit de créer du contenu jugé "vulgaire, discriminatoire ou offensant" ou de partager de fausses informations sur le jeu, ni même d'annoncer que leur contenu est officiellement approuvé ou fourni par Nintendo.

Il est également interdit d'inviter les joueurs à quitter le titre pour aller sur les réseaux sociaux ou toute adresse externe, y compris sur les sites officiels ou boutiques des marques. Impossible également de partager des coupons de réduction ou d'organiser des concours sur le jeu, ni même de vendre directement des articles.

Enfin Nintendo annonce qu'il n'est plus toléré l'exploitation de son titre à quelques fins politiques.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire