Mouvements anti Black Friday : la résistance s'intensifie et s'organise

Le par  |  12 commentaire(s)
black-friday

Déjà présent les années passées, le mouvement contestataire anti Black Friday semble prendre de l'ampleur, notamment en France à la faveur du projet de loi contre le gaspillage. Faisons le point sur la situation.

Difficile de passer à côté du Black Friday avec des sollicitations qui pullulent. Venue d'outre-Atlantique, cette grand-messe de la consommation avec des promotions promises mirifiques est particulièrement bien positionnée dans le calendrier avec les achats de Noël.

black-friday

Elle appelle toutefois à une vigilance habituelle, comme en matière de sécurité avec des cybercriminels toujours prompts à tendre quelques pièges, dans le but notamment de dérober des informations personnelles. Méfiance vis-à-vis d'obscurs sites.

Avec aussi le Cyber Monday et la Cyber Week, un tel appel à la vigilance est lancé par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et via la plateforme gouvernementale Cybermalveillance.gouv.fr où des précautions de bon sens sont listées.

Particulièrement actif et bien placé pour le Black Friday, le géant Amazon concentre par ailleurs des critiques exacerbées par la publication d'un rapport d'Attac France, des Amis de la Terre et de l'Union syndicale Solidaires d'après lequel " le monde selon Amazon n'est pas viable. " Des associations qui appellent à un vendredi noir pour Amazon.

Dans ce rapport, contesté avec vigueur par Amazon, les impacts environnementaux sont pointés du doigt. Le coût pour la planète du Black Friday dans sa globalité est en outre dénoncé par une initiative comme le Green Friday, tandis que Brune Poirson, la secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, considère toujours que le Black Friday est un " vendredi noir pour la planète. "

Cette fronde s'inscrit dans le cadre d'un projet de loi antigaspillage. Partenaire du Green Friday, l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (Ademe) a lancé avec le ministère de la Transition écologique et solidaire une campagne de mobilisation pour l'allongement de la durée de vie des objets.

En filigrane, ce sont les vertus pour l'environnement (mais aussi sur le plan économique) de l'allongement de la durée d'usage de certains produits qui sont mises en avant.

" De sa fabrication à sa fin de vie, chaque produit consommé a des impacts sur l'environnement. Alors avant d'acheter un produit neuf, le premier réflexe est de s'interroger : est-ce qu'il sera vraiment utile ? Pourquoi ne pas l'emprunter à son entourage, le louer ou encore l'acheter d’occasion ? ", peut-on lire sur le site longuevieauxobjets.gouv.fr.

Une interrogation qui paraît antinomique avec le Black Friday, même si le site tempère. " Si finalement l'achat d'un produit neuf répond à un besoin réel, autant faire les bons choix pour que sa durée de vie soit la plus longue possible et contribuer ainsi à préserver les ressources de la planète tout en faisant du bien à son porte-monnaie. "

Porté par l'ancienne ministre de l'Écologie Delphine Batho, un amendement au projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire va jusqu'à demander l'interdiction des promotions du Black Friday.

" L'amendement vise à mettre un fin à cette pratique commerciale qui contribue au gaspillage des ressources, glorifie la surconsommation et constitue au final une arnaque par une publicité trompeuse. "

Le projet de loi doit être débattu à l'Assemblée nationale début décembre. Si le Black Friday en prend donc pour son grade, il devrait passer cet hiver sans encombre. Avec de nouveaux records ?

Mais malgré ces considérations économiques & politiques, les consommateurs interrogés, eux, sont toujours très favorables à ces périodes promotionnelles et avides de bonnes affaires afin de booster leur pouvoir d'achat.
Ces derniers pourront satisfaire leurs envies à travers nos nombreuses sélections des meilleures affaires du Black Friday, notamment dans nos articles dédiés consacrés aux 3 géants du domaine à savoir :

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2084726
Je trouve moyen les liens en bas sur les promos du black friday vu l'article...
En fin, c'est mon point de vue...
Le #2084727
"Dans ce rapport, contesté avec vigueur par Amazon, les impacts environnementaux sont pointés du doigt."

Sujet très politique et pas rationnel.
Tout le monde fait ses courses de noel à cette période. Des analystes économique ont mis à terre ce raisonnement.

Vaut-il mieux 1 livreur qui livre 10 colis ou 10 bagnoles qui vont chercher leur achat en grande surface ?

Le stock chez Amazon coûte très peu, bien moins que les magasins ou grandes surface (en terme écologique). Le stock n'est pas chauffé, pas climatisé, ...
Le #2084733
maxxous a écrit :

Je trouve moyen les liens en bas sur les promos du black friday vu l'article...
En fin, c'est mon point de vue...


Les médias ne parlent de l'anticonsumérisme que dans le but de caler des revenus en promouvant la consommation : le fric avant tout comme toujours malheureusement !
Le #2084737
Black Friday, c'est bon pour moi : 6 achats en cours de route !
Le #2084739
Et des mouvements anti-connar.d.asse.s c'est prévu ? Non ? Mince...
Le #2084747
skynet a écrit :

"Dans ce rapport, contesté avec vigueur par Amazon, les impacts environnementaux sont pointés du doigt."

Sujet très politique et pas rationnel.
Tout le monde fait ses courses de noel à cette période. Des analystes économique ont mis à terre ce raisonnement.

Vaut-il mieux 1 livreur qui livre 10 colis ou 10 bagnoles qui vont chercher leur achat en grande surface ?

Le stock chez Amazon coûte très peu, bien moins que les magasins ou grandes surface (en terme écologique). Le stock n'est pas chauffé, pas climatisé, ...


https://reporterre.net/Black-Friday-le-e-commerce-est-un-desastre-ecologique
Le #2084750
FFFeu a écrit :

skynet a écrit :

"Dans ce rapport, contesté avec vigueur par Amazon, les impacts environnementaux sont pointés du doigt."

Sujet très politique et pas rationnel.
Tout le monde fait ses courses de noel à cette période. Des analystes économique ont mis à terre ce raisonnement.

Vaut-il mieux 1 livreur qui livre 10 colis ou 10 bagnoles qui vont chercher leur achat en grande surface ?

Le stock chez Amazon coûte très peu, bien moins que les magasins ou grandes surface (en terme écologique). Le stock n'est pas chauffé, pas climatisé, ...


https://reporterre.net/Black-Friday-le-e-commerce-est-un-desastre-ecologique


https://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/les-coulisses-du-biz-haro-sur-amazon-sur-le-black-friday-2811-1205115.html


Le #2084773
skynet a écrit :

FFFeu a écrit :

skynet a écrit :

"Dans ce rapport, contesté avec vigueur par Amazon, les impacts environnementaux sont pointés du doigt."

Sujet très politique et pas rationnel.
Tout le monde fait ses courses de noel à cette période. Des analystes économique ont mis à terre ce raisonnement.

Vaut-il mieux 1 livreur qui livre 10 colis ou 10 bagnoles qui vont chercher leur achat en grande surface ?

Le stock chez Amazon coûte très peu, bien moins que les magasins ou grandes surface (en terme écologique). Le stock n'est pas chauffé, pas climatisé, ...


https://reporterre.net/Black-Friday-le-e-commerce-est-un-desastre-ecologique


https://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/les-coulisses-du-biz-haro-sur-amazon-sur-le-black-friday-2811-1205115.html




Cela me fait toujours sourire les membres de GNT qui te mettent du rouge sans argumenter.....
Le #2084774
Une problématique est cependant réelle. La surconsommation. Amazon est pour moi une source d'approvisionnement efficiente. Economique, sécurisée, pratique, rapide. Mais je n'en abuse pas. Je ne vais pas, en raison d'un prix attractif acheter un produit si je n'en ai pas le besoin réel. Les achats compulsifs sont un fléau environnementale, c'est indéniable.
Le #2084775
Narcos a écrit :

skynet a écrit :

FFFeu a écrit :

skynet a écrit :

"Dans ce rapport, contesté avec vigueur par Amazon, les impacts environnementaux sont pointés du doigt."

Sujet très politique et pas rationnel.
Tout le monde fait ses courses de noel à cette période. Des analystes économique ont mis à terre ce raisonnement.

Vaut-il mieux 1 livreur qui livre 10 colis ou 10 bagnoles qui vont chercher leur achat en grande surface ?

Le stock chez Amazon coûte très peu, bien moins que les magasins ou grandes surface (en terme écologique). Le stock n'est pas chauffé, pas climatisé, ...


https://reporterre.net/Black-Friday-le-e-commerce-est-un-desastre-ecologique


https://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/les-coulisses-du-biz-haro-sur-amazon-sur-le-black-friday-2811-1205115.html




Cela me fait toujours sourire les membres de GNT qui te mettent du rouge sans argumenter.....


C'est Mouarf, je m'en tape

Le cuistre bouge encore mais ses arguments un peu moins ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme