Apple dément l'achat secret de publicités Google pour des applications tierces

Le par Jérôme G.  |  3 commentaire(s)

Pointé du doigt pour un achat dit secret de publicités Google faisant la promotion d'applications tierces afin d'en tirer profit via son App Store, Apple se défend.

logo-apple

Selon Forbes, des développeurs pointent du doigt Apple pour l'achat en toute discrétion et à leur insu de publicités Google faisant la promotion de leurs applications, afin de rediriger les utilisateurs sur l'App Store où le groupe de Cupertino prélève une commission sur des abonnements.

Ce serait ainsi un manque à gagner pour des applications avec formule d'abonnement, dans la mesure où cet abonnement se fait par le biais de l'App Store et non directement depuis un site web sous l'égide de l'éditeur concerné.

Outre le fait que Apple s'accapare la relation avec le client, un autre effet jugé indésirable est que Apple créé une concurrence dans l'achat de publicités, avec pour conséquence de faire augmenter les coûts pour les propres campagnes publicitaires des applications.

Forbes évoque le cas d'applications de marques majeures comme Tinder, Plenty of Fish, Bumble, HBO, Masterclass et Babbel pour lesquelles des publicités ne dévoilent pas qu'elles proviennent d'Apple.

apple-logo

Apple se défend d'acheter secrètement des pubs

Dans les règles de Google Ads pour les marques, il est toutefois stipulé que les annonces peuvent utiliser les marques d'autres entreprises si " la page de destination de l'annonce a pour but principal de proposer ou de faciliter clairement la vente de produits ou services, de composants, de pièces de rechange, ou de produits ou services compatibles associés à la marque. "

De son côté, Apple a réagi dans une déclaration obtenue par 9to5Mac. Le groupe défend le placement de publicités pour des applications tierces depuis plus de cinq ans, dans le but de " promouvoir simplement les produits distribués via l'App Store, de la même manière que les détaillants diffusent des publicités pour les produits qu'ils vendent. "

L'idée d'un achat secret est contestée, avec une communication qui serait entretenue avec les développeurs. Apple ajoute en outre qu'il diffuse des publicités faisant la promotion de plus d'une centaine d'applications tierces sur Google, YouTube, TikTok, Snapchat et Twitter.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
norwy offline Hors ligne Vénéré avatar 2527 points
Le #2149239
Apple joue sur les mots pour réfuter la plupart des accusations.

"Non, nous n'avons absolument pas fait ce que vous dites, comme vous le dites. C'est tout simplement faux."

A force, on connait la chanson
Keorl offline Hors ligne Habitué avatar 216 points
Le #2149329
Apple ne réfute pas, il nie.
Les mots ont un sens. Réfuter, c'est prouver que c'est faux. Je ne vois aucune preuve ici.
zzepx online Connecté VIP icone 12140 points
Premium
Le #2149418
"Apple dément"
Quelle surprise !
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire