Débloquer un iPhone sans Apple : eux aussi peuvent le faire !

Le par Dimitri T.  |  25 commentaire(s) | Source : Softpedia
iPhone 5S Touch ID home

Le dispositif de protection du système iOS fait l'objet de nombreuses tentatives de cassage. Un pays annonce qu'il possède un outil pour passer outre, même sans l'aide d'Apple.

iPhone SE colorisVoilà une nouvelle qui ne devrait pas plaire à Apple. Ravi Shankar Prasad, le ministre indien des télécoms, a en effet déclaré que les autorités locales s’étaient dotées d’un outil afin de casser les systèmes de sécurité les plus résistants dont s’équipent les smartphones, iPhone compris, après plusieurs refus de coopération. Il n’a toutefois pas précisé les modèles concernés. Pas moyen donc de savoir si l’iPhone 6 et l’iPhone 6S font partie du lot.

Après les États-Unis et la Chine, l’Inde est le troisième pays à ne pas cacher son ambition de passer outre les protections mises en place dans les dispositifs iOS. Pour rassurer ses clients, Apple ne pourra donc plus se contenter de faire blocus et de communiquer officiellement à ce sujet. Il va devoir mettre les bouchées doubles pour trouver et colmater les brèches exploitées. Une pression qui a finalement du bon pour les utilisateurs les plus à cheval sur la sécurité de leurs données.

Ces temps-ci, l’Inde donne en tout cas du fil à retordre à Apple et ne cache pas vraiment son hostilité à l’égard du géant de Cupertino. La semaine dernière, le pays lui infligeait un autre tacle, en lui refusant les importations d’iPhone reconditionnés pour des raisons écologiques, mais surtout pour protéger les acteurs locaux tels que Karbon, Micromax ou Xolo.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1895217
Et hop !
Apple c'est le dindon de la farce sur le coup
skynet away Absent VIP icone 81009 points
Le #1895221
Reste aussi à voir la véracité de tels propos...
Moi aussi je peux vous annoncer que je casse tous les chiffrements actuels.
Malheureusement, par manque de temps bien sûr, je ne peux pas vous en apporter la preuve
Rymix offline Hors ligne VIP icone 14536 points
Le #1895224
Mouais, je comprends pas trop ces gouvernements qui frôle à mon gout l'illégalité.
Safirion offline Hors ligne VIP icone 40374 points
Le #1895259
Rymix a écrit :

Mouais, je comprends pas trop ces gouvernements qui frôle à mon gout l'illégalité.


Bah y aura personne pour les punir de toute façon xP
Rymix offline Hors ligne VIP icone 14536 points
Le #1895260
Safirion a écrit :

Rymix a écrit :

Mouais, je comprends pas trop ces gouvernements qui frôle à mon gout l'illégalité.


Bah y aura personne pour les punir de toute façon xP


C'est ça qui est insupportable
Chitzitoune offline Hors ligne VIP avatar 19372 points
Le #1895264
Rymix a écrit :

Mouais, je comprends pas trop ces gouvernements qui frôle à mon gout l'illégalité.



Ca frôle pas du tout l'illégalité, c'est au contraire un des rôles des services de police, contrairement au faut de vouloir forcer des entreprises privées à foutre des backdoor dans leur matériel.

Ca vire dans l'illégalité non pas via les méthodes utilisées, mais uniquement les conditions dans lesquelles c'est appliquées:

Exactement comme une perquisition: C'est tout à fait normal que la justice puisse en faire, ce n'est pas normal si n'importe quel membre de la police peut le faire, sans avoir de compte à rendre, de son propre chef (le principe de la commission rogatoire, par un magistrat)

Rymix offline Hors ligne VIP icone 14536 points
Le #1895266
Chitzitoune a écrit :

Rymix a écrit :

Mouais, je comprends pas trop ces gouvernements qui frôle à mon gout l'illégalité.



Ca frôle pas du tout l'illégalité, c'est au contraire un des rôles des services de police, contrairement au faut de vouloir forcer des entreprises privées à foutre des backdoor dans leur matériel.

Ca vire dans l'illégalité non pas via les méthodes utilisées, mais uniquement les conditions dans lesquelles c'est appliquées:

Exactement comme une perquisition: C'est tout à fait normal que la justice puisse en faire, ce n'est pas normal si n'importe quel membre de la police peut le faire, sans avoir de compte à rendre, de son propre chef (le principe de la commission rogatoire, par un magistrat)


Ah oui, c'est vrai .... Depuis quand l'utilisation de faille de sécurité est légale ?
Chitzitoune offline Hors ligne VIP avatar 19372 points
Le #1895269
Rymix a écrit :

Chitzitoune a écrit :

Rymix a écrit :

Mouais, je comprends pas trop ces gouvernements qui frôle à mon gout l'illégalité.



Ca frôle pas du tout l'illégalité, c'est au contraire un des rôles des services de police, contrairement au faut de vouloir forcer des entreprises privées à foutre des backdoor dans leur matériel.

Ca vire dans l'illégalité non pas via les méthodes utilisées, mais uniquement les conditions dans lesquelles c'est appliquées:

Exactement comme une perquisition: C'est tout à fait normal que la justice puisse en faire, ce n'est pas normal si n'importe quel membre de la police peut le faire, sans avoir de compte à rendre, de son propre chef (le principe de la commission rogatoire, par un magistrat)


Ah oui, c'est vrai .... Depuis quand l'utilisation de faille de sécurité est légale ?



Depuis toujours ?

Ce qui est illégal, c'est l’utilisation / accès frauduleux à 'un système informatique sans motif légitime.

Tu as parfaitement le droit, d'un point légal, d'utiliser des failles, si tu prouves un motif légitime: y'a notamment le test / audit de sécurité de tes propres systèmes, mais y'a aussi la commission rogatoire d'un juge....

A noter que ça concerne aussi la divulgation de failles, la distribution de solution les exploitants, etc.... : il faut un motif légitime ou démontrer que ce n'est pas le but que de s'en servir pour commettre une infraction (tu peux dévoiler une faille pour expliquer comment s'en prévenir / sécuriser son système, un logiciel pour tester si elle est présente, etc.... mais tu peux pas la dévoiler avec un message: "amusez vous maintenant !" ou avec un logiciel qui va l'exploiter sans raisons valables)


Rymix offline Hors ligne VIP icone 14536 points
Le #1895270
Chitzitoune a écrit :

Rymix a écrit :

Chitzitoune a écrit :

Rymix a écrit :

Mouais, je comprends pas trop ces gouvernements qui frôle à mon gout l'illégalité.



Ca frôle pas du tout l'illégalité, c'est au contraire un des rôles des services de police, contrairement au faut de vouloir forcer des entreprises privées à foutre des backdoor dans leur matériel.

Ca vire dans l'illégalité non pas via les méthodes utilisées, mais uniquement les conditions dans lesquelles c'est appliquées:

Exactement comme une perquisition: C'est tout à fait normal que la justice puisse en faire, ce n'est pas normal si n'importe quel membre de la police peut le faire, sans avoir de compte à rendre, de son propre chef (le principe de la commission rogatoire, par un magistrat)


Ah oui, c'est vrai .... Depuis quand l'utilisation de faille de sécurité est légale ?



Depuis toujours ?

Ce qui est illégal, c'est l’utilisation / accès frauduleux à 'un système informatique sans motif légitime.

Tu as parfaitement le droit, d'un point légal, d'utiliser des failles, si tu prouves un motif légitime: y'a notamment le test / audit de sécurité de tes propres systèmes, mais y'a aussi la commission rogatoire d'un juge....

A noter que ça concerne aussi la divulgation de failles, la distribution de solution les exploitants, etc.... : il faut un motif légitime ou démontrer que ce n'est pas le but que de s'en servir pour commettre une infraction (tu peux dévoiler une faille pour expliquer comment s'en prévenir / sécuriser son système, un logiciel pour tester si elle est présente, etc.... mais tu peux pas la dévoiler avec un message: "amusez vous maintenant !" ou avec un logiciel qui va l'exploiter sans raisons valables)


Est-ce que gagner de l'argent c'est un motif illégitime ?
LauXy offline Hors ligne VIP icone 18762 points
Premium
Le #1895290
Chitzitoune a écrit :

Rymix a écrit :

Chitzitoune a écrit :

Rymix a écrit :

Mouais, je comprends pas trop ces gouvernements qui frôle à mon gout l'illégalité.



Ca frôle pas du tout l'illégalité, c'est au contraire un des rôles des services de police, contrairement au faut de vouloir forcer des entreprises privées à foutre des backdoor dans leur matériel.

Ca vire dans l'illégalité non pas via les méthodes utilisées, mais uniquement les conditions dans lesquelles c'est appliquées:

Exactement comme une perquisition: C'est tout à fait normal que la justice puisse en faire, ce n'est pas normal si n'importe quel membre de la police peut le faire, sans avoir de compte à rendre, de son propre chef (le principe de la commission rogatoire, par un magistrat)


Ah oui, c'est vrai .... Depuis quand l'utilisation de faille de sécurité est légale ?



Depuis toujours ?

Ce qui est illégal, c'est l’utilisation / accès frauduleux à 'un système informatique sans motif légitime.

Tu as parfaitement le droit, d'un point légal, d'utiliser des failles, si tu prouves un motif légitime: y'a notamment le test / audit de sécurité de tes propres systèmes, mais y'a aussi la commission rogatoire d'un juge....

A noter que ça concerne aussi la divulgation de failles, la distribution de solution les exploitants, etc.... : il faut un motif légitime ou démontrer que ce n'est pas le but que de s'en servir pour commettre une infraction (tu peux dévoiler une faille pour expliquer comment s'en prévenir / sécuriser son système, un logiciel pour tester si elle est présente, etc.... mais tu peux pas la dévoiler avec un message: "amusez vous maintenant !" ou avec un logiciel qui va l'exploiter sans raisons valables)


C'est un peu comme "exploitation d'une faille" utilisé dans les jeux et qui est interdit si un joueur abuse trop sans prévenir un dev...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire