Apple : une baisse des revenus des ventes d'iPhone… et alors !

Le par  |  0 commentaire(s)
Apple-logo

La baisse des ventes de l'iPhone est visible sur les résultats d'Apple, mais cette dépendance à son smartphone phare continue d'être compensée, notamment avec les services.

Pour le quatrième trimestre de son exercice 2019 décalé clos le 30 septembre, Apple enregistre un chiffre d'affaires de 64,04 milliards de dollars en progression de 1,8 % sur un an et souligne à ce titre le meilleur quatrième trimestre de son histoire. À 13,69 milliards de dollars, le bénéfice net trimestriel enregistre par contre une baisse de 3,1 %.

Sur l'ensemble de son exercice 2019 décalé, le chiffre d'affaires d'Apple s'établit à 260,17 milliards de dollars et le bénéfice net à 55,26 milliards de dollars. Respectivement, une baisse de 2 % et 7,2 % sur un an.

Apple iPhone 11 (64 Go)

809€€ sur Amazon* * Prix initial : 809€€.

Toujours très observés, les revenus tirés des ventes d'iPhone baissent de 9,2 % sur un an au quatrième trimestre (l'iPhone 11 a été lancé fin septembre) et de 13,6 % pour l'exercice 2019, à 33,36 milliards de dollars et 142,38 milliards de dollars. Rappelons qu'Apple ne communique plus sur le nombre d'iPhone vendus.

L'iPhone a compté pour 52 % du denier chiffre d'affaires trimestriel d'Apple et pour 55 % des revenus des ventes de l'exercice 2019. Reste que la stratégie d'Apple pour limiter sa dépendance à l'iPhone semble porter ses fruits.

" Nous avons conclu un exercice 2019 sans précédent avec un chiffre d'affaires record au quatrième trimestre, soutenu par l'accélération de la croissance des services, wearables (ndlr : Apple Watch et AirPods notamment) et l'iPad ", déclare Tim Cook, le patron d'Apple.

Apple-Tim-Cook

Avec le récent renfort d'Apple Arcade et à la veille du lancement d'Apple TV+, les services (Apple Pay, App Store, iTunes, Apple Music, Apple News+, Apple Card, iCloud...) sont devenus stratégiques pour Apple. Ils représentent 12,51 milliards de dollars au quatrième trimestre (+18 % sur un an) et 46,29 milliards de dollars (+14 %) sur l'exercice 2019 d'Apple (PDF).

Apple revendique désormais plus de 450 millions d'abonnés payants pour ses services, contre 330 millions il y a un an. L'objectif affiché est de dépasser les 500 millions en 2020. Des services qui sont aussi un moyen de garder largement captifs les utilisateurs avec un appareil de la marque.

Les résultats du prochain trimestre d'Apple seront d'importance avec les traditionnelles fêtes de fin d'année. Tim Cook se montre - comme à son habitude - optimiste.

" Avec les clients et les critiques enthousiastes à propos de la nouvelle génération d'iPhone, le lancement aujourd'hui des nouveaux AirPods Pro avec réduction de bruit, l'arrivée très attendue d'Apple TV+ et notre meilleure gamme de produits et services jamais proposés, nous sommes très optimistes avec ce que le trimestre des fêtes de fin d'année a en réserve. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme