Les États-Unis veulent mettre la main sur cinq hackers chinois du groupe APT41

Le par Jérôme G.  |  9 commentaire(s)
cyberattaque

Cinq nouveaux ressortissants chinois s'ajoutent à la liste Cyber Most Wanted du FBI. Il s'agirait de membres du groupe APT41 soutenu par la Chine.

Le département de la Justice des États-Unis a annoncé mercredi les inculpations de sept individus. Deux hommes d'affaires ont été arrêtés en Malaisie (deux ressortissants malaisiens), tandis que cinq ressortissants chinois sont dans la nature… en Chine.

Ces " hackers " sont accusés d'être des membres du groupe APT41 qui est autrement connu en tant que Barium, Winnti, Wicked Panda ou encore Wicked Spider. Œuvrant dans le cyberespionnage mais aussi le cybercrime à visée lucrative, ce groupe serait soutenu par le gouvernement de Pékin.

L'entreprise de cybersécurité FireEye avait écrit à propos de APT41 que c'est un groupe unique parmi les acteurs en lien avec la Chine. " APT41 utilise des outils typiquement réservés à des campagnes de cyberespionage dans ce qui apparaît comme des activités à des fins purement financières. "

Les autorités américaines évoquent des intrusions informatiques ayant touché plus de 100 entreprises aux USA et à l'étranger. Le spectre est large avec des victimes dans le domaine du logiciel, matériel informatique, télécommunications, réseaux sociaux et jusqu'aux jeux vidéo.

Des universités, organisations non gouvernementales, groupes de réflexion, ainsi que des gouvernements étrangers, politiciens pro-démocratie et activistes à Hong Kong auraient également subi les assauts de APT41.

fireeye-apt41
Dans un rapport Double Dragon (pour la dualité cyberespionnage et cybercrime) publié en août 2019, FireEye avait proposé l'infographie ci-dessus sur la chronologie des cibles industrielles de APT41 depuis 2012. Le groupe serait notamment derrière les attaques au niveau de la supply chain (chaîne d'approvisionnement) ayant touché l'utilitaire CCleaner et Asus.

Des sites web, noms de domaine et serveurs associés au groupe APT41 ont été saisis, portant ainsi un coup d'arrêt à ses activités. Très peu probable par contre que les " hackers " chinois puissent être arrêtés en Chine pour être jugés aux États-Unis… Il faut néanmoins voir un énième message envoyé par les USA à la Chine.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
BombingBasta online Connecté Vénéré icone 2923 points
Le #2108520

Les États-Unis veulent mettre la main sur cinq hackers chinois du groupe APT41



Et ils comptent s'y prendre comment, demander une extradition à la Chine? Envoyer les navy seals enlever les pelos sur le territoire chinois? Les tuer avec une attaque de drone?
Le #2108525
BombingBasta a écrit :


Les États-Unis veulent mettre la main sur cinq hackers chinois du groupe APT41



Et ils comptent s'y prendre comment, demander une extradition à la Chine? Envoyer les navy seals enlever les pelos sur le territoire chinois? Les tuer avec une attaque de drone?


Le plus simple est d'infiltrer le réseau, trouver où ils habitent, et utiliser des agents dormants pour les éliminer

Un peu comme cela se fait partout dans le monde...
Et dernièrement sur le russe qui a été empoisonné...
rborn offline Hors ligne Vénéré icone 2965 points
Le #2108528
Il suffit qu’ils mettent un pied en dehors de Chine et c’est cuit pour eux
Anonyme
Le #2108529
rborn a écrit :

Il suffit qu’ils mettent un pied en dehors de Chine et c’est cuit pour eux


Pourquoi feraient-ils ça ? Ils ne sont certainement pas demeurés
Anonyme
Le #2108530
Trump n'a qu'à demander gentiment au gouvernement chinois, sur lequel il chie depuis pas mal de temps, de bien vouloir leur remettre ces personnages
Mais c'est qu'il en serait capable ce neuneu
iFlo59 offline Hors ligne VIP icone 31062 points
Premium
Le #2108532
GGpog a écrit :

Trump n'a qu'à demander gentiment au gouvernement chinois, sur lequel il chie depuis pas mal de temps, de bien vouloir leur remettre ces personnages
Mais c'est qu'il en serait capable ce neuneu


Les chinois seraient même capable de feinter le truc.
En prenant 5 personnes qui leurs ressemblent, les américains n'y verront que du feu, parce que les chinois se ressemblent tous.
Anonyme
Le #2108536
iFlo59 a écrit :

GGpog a écrit :

Trump n'a qu'à demander gentiment au gouvernement chinois, sur lequel il chie depuis pas mal de temps, de bien vouloir leur remettre ces personnages
Mais c'est qu'il en serait capable ce neuneu


Les chinois seraient même capable de feinter le truc.
En prenant 5 personnes qui leurs ressemblent, les américains n'y verront que du feu, parce que les chinois se ressemblent tous.



tomcat75 offline Hors ligne Vétéran avatar 1254 points
Le #2108539
Je suis toujours étonné de voir les États-unis exporter leur état de droit (?) en dehors de leur pays... Faire du cyberespionnage à des fins de guerre économique ça devrait pourtant les interpeller après les révélations d'un Snowden par exemple ! Mais à y bien réfléchir, je pense qu'il s'agit de leur part d'une forme d'humour en fait, du genre "les bons chasseurs et les mauvais chasseurs"...
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 48538 points
Le #2108546
Arrête-moi si tu peux 2 ... Nouveau au Boxoffice mais version chinoise cette fois
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire