Accès Internet fixe : 36% des abonnés en France en très haut débit

Le par  |  8 commentaire(s)
fibre-optique

Le nombre d'accès à très haut débit atteint 10,6 millions. Pour le troisième trimestre, l'Arcep souligne la progression continue du nombre d'abonnements et le déploiement du FTTH.

Selon l'Autorité de régulation des télécoms, le nombre d'abonnements actifs au très haut débit fixe est de 10,6 millions au 30 septembre 2019. Ce sont 2,3 millions d'abonnements supplémentaires en un an et l'Arcep indique que 36 % des abonnés en France bénéficient d'un accès Internet à très haut débit.

Toutes technologies confondues (FTTH, réseaux avec terminaison en câble coaxial, VDSL2, cartes SIM 4G à usage fixe), ce très haut débit est défini comme un débit maximum descendant supérieur ou égal à 30 Mbps. À la fin du troisième trimestre, 22,4 millions de locaux étaient éligibles.

La croissance trimestrielle est portée presque exclusivement (98 %) par la progression du nombre d'abonnements en fibre optique de bout en bout (FTTH) qui atteignent 6,4 millions (+2 millions sur un an) et avec 16,7 millions de locaux éligibles.

En l'occurrence, 5,6 millions de lignes raccordables en FTTH pour les zones très denses, 8,2 millions dans les zones moins denses d'initiative privée et 2,9 millions dans les zones moins denses d'initiative publique (RIP).

tres-haut-debit-pour-tous-en-2022
Le nombre d'abonnements haut débit passe par ailleurs sous la barre des 19 millions. Rappelons que l'objectif du gouvernement pour la couverture Internet fixe des territoires est de couvrir d'ici 2022 le territoire en Internet très haut débit, dont 80 % en fibre optique.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2084748
C'est quand meme lent à prendre de l'ampleur. 80% de très haut débit en 2022 ?....
Le #2084756
En espérant qu'ils lorgnent pas sur la fibre au passage !
Le #2084757
Narcos a écrit :

C'est quand meme lent à prendre de l'ampleur. 80% de très haut débit en 2022 ?....


Oui, enfin, vu qu'on a des tarifs très bas, on ne peut malheureusement pas tout avoir.
Mais 2022, si c'est tenu, c'est seulement dans 3 ans...
Regarde, on passe quand même du 0,056 à 100 mega en seulement 20 ans...
Le #2084759
saepho a écrit :

Narcos a écrit :

C'est quand meme lent à prendre de l'ampleur. 80% de très haut débit en 2022 ?....


Oui, enfin, vu qu'on a des tarifs très bas, on ne peut malheureusement pas tout avoir.
Mais 2022, si c'est tenu, c'est seulement dans 3 ans...
Regarde, on passe quand même du 0,056 à 100 mega en seulement 20 ans...


C'est plus un problème d'absence de réseaux fibrés. Les gens veulent payer. La solution réside dans un déploiement massif dans tout l'hexagone.

en 22 beaucoup de gens (naifs?..) attendront la 5G....
Le #2084769
Narcos a écrit :

saepho a écrit :

Narcos a écrit :

C'est quand meme lent à prendre de l'ampleur. 80% de très haut débit en 2022 ?....


Oui, enfin, vu qu'on a des tarifs très bas, on ne peut malheureusement pas tout avoir.
Mais 2022, si c'est tenu, c'est seulement dans 3 ans...
Regarde, on passe quand même du 0,056 à 100 mega en seulement 20 ans...


C'est plus un problème d'absence de réseaux fibrés. Les gens veulent payer. La solution réside dans un déploiement massif dans tout l'hexagone.

en 22 beaucoup de gens (naifs?..) attendront la 5G....


Oui, après,il faut aussi savoir assumer ses choix.
Quand on habite un village de 200 habitants loin de toute ville, on doit accepter d'avoir moins de service que dans une grande ville... Mais avec l'avantage d'avoir le calme, un jardin, etc...
Le #2084770
saepho a écrit :

Narcos a écrit :

saepho a écrit :

Narcos a écrit :

C'est quand meme lent à prendre de l'ampleur. 80% de très haut débit en 2022 ?....


Oui, enfin, vu qu'on a des tarifs très bas, on ne peut malheureusement pas tout avoir.
Mais 2022, si c'est tenu, c'est seulement dans 3 ans...
Regarde, on passe quand même du 0,056 à 100 mega en seulement 20 ans...


C'est plus un problème d'absence de réseaux fibrés. Les gens veulent payer. La solution réside dans un déploiement massif dans tout l'hexagone.

en 22 beaucoup de gens (naifs?..) attendront la 5G....


Oui, après,il faut aussi savoir assumer ses choix.
Quand on habite un village de 200 habitants loin de toute ville, on doit accepter d'avoir moins de service que dans une grande ville... Mais avec l'avantage d'avoir le calme, un jardin, etc...


Nous sommes donc d'accord qu'il s'agit plus d'une absence de réseaux que de tarifs.

Il y n'a pas que des villages de 200 habitants, et des ''grandes villes'' en France.....entre les deux extrèmes il y a une marge très substantielle.

Comme tu peux avoir un petit village traversé par une route nationale dont le trafic génère beaucoup de bruit. J'habite dans une ville de 100k habitants, et je n'ai aucune nuisances sonores.

''Rappelons que l'objectif du gouvernement pour la couverture Internet fixe des territoires est de couvrir d'ici 2022 le territoire en Internet très haut débit, dont 80 % en fibre optique.''
Le #2084787
saepho a écrit :

Narcos a écrit :

saepho a écrit :

Narcos a écrit :

C'est quand meme lent à prendre de l'ampleur. 80% de très haut débit en 2022 ?....


Oui, enfin, vu qu'on a des tarifs très bas, on ne peut malheureusement pas tout avoir.
Mais 2022, si c'est tenu, c'est seulement dans 3 ans...
Regarde, on passe quand même du 0,056 à 100 mega en seulement 20 ans...


C'est plus un problème d'absence de réseaux fibrés. Les gens veulent payer. La solution réside dans un déploiement massif dans tout l'hexagone.

en 22 beaucoup de gens (naifs?..) attendront la 5G....


Oui, après,il faut aussi savoir assumer ses choix.
Quand on habite un village de 200 habitants loin de toute ville, on doit accepter d'avoir moins de service que dans une grande ville... Mais avec l'avantage d'avoir le calme, un jardin, etc...


Tous les patelins sont pas les plus mal loties, ils ont plus de debit qu'en ville étant près du dslam voir même du vdsl, alors qu'ils ont le calme, le jardin,... et la pollution et les impôts en moins.
Le #2084816
salva52 a écrit :

saepho a écrit :

Narcos a écrit :

saepho a écrit :

Narcos a écrit :

C'est quand meme lent à prendre de l'ampleur. 80% de très haut débit en 2022 ?....


Oui, enfin, vu qu'on a des tarifs très bas, on ne peut malheureusement pas tout avoir.
Mais 2022, si c'est tenu, c'est seulement dans 3 ans...
Regarde, on passe quand même du 0,056 à 100 mega en seulement 20 ans...


C'est plus un problème d'absence de réseaux fibrés. Les gens veulent payer. La solution réside dans un déploiement massif dans tout l'hexagone.

en 22 beaucoup de gens (naifs?..) attendront la 5G....


Oui, après,il faut aussi savoir assumer ses choix.
Quand on habite un village de 200 habitants loin de toute ville, on doit accepter d'avoir moins de service que dans une grande ville... Mais avec l'avantage d'avoir le calme, un jardin, etc...


Tous les patelins sont pas les plus mal loties, ils ont plus de debit qu'en ville étant près du dslam voir même du vdsl, alors qu'ils ont le calme, le jardin,... et la pollution et les impôts en moins.


C'est vrai, même si moins courant

Après, tout dépend de ce que tu appelles "patelin", et la volonté des collectivités locales.

Dans le Doubs, par ex, l'objectif est de 100% fibre optique pour 2022
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme