Arianespace : Vega met en orbite un satellite d'observation de la Terre

Le par  |  1 commentaire(s)
Arianespace-Vega-Prisma

Le lanceur léger européen Vega effectue avec succès sa première mission de l'année avec la mise en orbite du satellite Prisma.

Arianespace vient d'effectuer son troisième lancement de l'année (après Ariane 5 et Soyuz) et premier lancement de l'année avec une fusée Vega. Depuis le Centre spatial guyanais à Kourou, le lanceur léger de l'agence spatiale européenne a décollé jeudi soir à 22h50 (vendredi à 02h50 ; heure de Paris) avec à bord le satellite Prima de 879 kg.

Pour cette mission d'environ 54 minutes, l'étage supérieur de Vega a été allumé deux fois afin de placer le satellite sur orbite héliosynchrone à 615 km d'altitude. Pour le compte de l'agence spatiale italienne, Prisma va remplir une mission d'observation de la Terre.

Prisma est équipé d'un instrument électro-optique avec un capteur hyperspectral et une caméra panchromatique. Outre des applications pour la sécurité de l'Italie, il officiera pour la surveillance de l'environnement, dont pour la lutte contre la pollution.

Arianespace souligne que ce vol pour Vega marque sa 12e mission consacrée à l'observation de la Terre et son 14e lancement depuis Kourou. Le lanceur Vega a été mis en service en 2012. Son successeur Vega C doit effectuer son premier vol en 2020 et sera capable d'opérer un plus large panel de missions avec une charge utile de jusqu'à 2,2 tonnes (1,5 tonne pour Vega).

Pour son premier étage, Vega-C utilisera le nouveau moteur à propergol P120C qui sera également utilisé par Ariane 6.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2056232
Pour observer la terre...Et ses occupants kakis...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme