ARM : des SoC mobiles aux processeurs pour PC portables, une tendance générale ?

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Digitimes
SnapDragon 850

Dans la foulée de Qualcomm, plusieurs concepteurs de SoC mobiles pour smartphones envisagent de développer des solutions ARM destinées cette fois à des ordinateurs portables.

Face à un marché du smartphone qui commence à se tasser, le groupe Qualcomm se cherche de nouveaux débouchés en dérivant ses SoC mobiles en processeurs ARM pour ordinateurs portables.

Après le SnapDragon 835 associé à Windows 10, la firme de San Diego a présenté un SoC SnapDragon 850 dérivé du SnapDragon 845 pour smartphones mais adapté aux besoins de PC portables ARM.

SnapDragon 850 performances

A plus long terme, c'est une plate-forme dédiée (identifiée pour le moment comme SnapDragon 8180) mais profitant des atouts de l'architecture ARM, à savoir bon compromis entre performances, faible consommation d'énergie et intégration de technologies sans fil.

Samsung Galaxy Book 2 06Le site Digitimes rapporte que d'autres acteurs sont également intéressés par cette évolution des processeurs ARM en direction de PC portables ultrafins, à longue autonomie et compatibles 4G, en attendant la 5G.

On pense bien sûr à Apple et une adaptation des SoC mobiles Apple Ax pour donner une plate-forme pour de futurs MacBook mais la plupart des concepteurs de SoC ARM seraient sur les rangs : Samsung, MediaTek, HiSilicon (SoC Kirin pour Huawei et Honor) ou encore Unisoc (les chinois Spreadtrum et RDA) voudraient profiter du passage à la gravure en 7 nm pour développer des offres à partir de 2019.

Si le principal obstacle du support logiciel et de la compatibilité des applications peut être circonscrit (d'où la collaboration entre Qualcomm et Microsoft pour faire fonctionner Windows et ses applications sur architecture ARM), alors ces nouveaux types de PC portables pourront profiter des avancées des smartphones en matière d'intégration d'intelligence artificielle et de faible consommation d'énergie. Au point de devenir enfin une alternative crédible face au camp x86 d'Intel et AMD ?

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2040513
Il y aura toujours le problème de l’émulation x86 quoi qu’il arrive.

Aussi, il s’agira d’un iso spécifique à chaque plateforme... là où Windows propose de base un iso unique pour toutes les plateformes x86...

Ça ne sera du coup jamais déployé dans un environnement professionnel.

D’ou une faible demande à venir ...

Enfin, à voir ...
Le #2040566
amaura a écrit :

Il y aura toujours le problème de l’émulation x86 quoi qu’il arrive.

Aussi, il s’agira d’un iso spécifique à chaque plateforme... là où Windows propose de base un iso unique pour toutes les plateformes x86...

Ça ne sera du coup jamais déployé dans un environnement professionnel.

D’ou une faible demande à venir ...

Enfin, à voir ...


Comment ça une iso spécifique ?
Le #2040605
amaura a écrit :

Il y aura toujours le problème de l’émulation x86 quoi qu’il arrive.

Aussi, il s’agira d’un iso spécifique à chaque plateforme... là où Windows propose de base un iso unique pour toutes les plateformes x86...

Ça ne sera du coup jamais déployé dans un environnement professionnel.

D’ou une faible demande à venir ...

Enfin, à voir ...


On est en 2018
Il y a des outils de compilation cross-platform
Il y a des distrib Linux ARM
Il y a eu par le passé des distrib Windows supportant l'archi Itanium
Windows a changé de paradigme avec la présence d'un coeur
...
etc

Et enfin, c'est déjà utilisé en environnement professionnel sur bons nombres de serveurs utilisant la puissance d'adaptabilité et de parallélisme des noyaux ARM.
Le #2040660
RedShader a écrit :

amaura a écrit :

Il y aura toujours le problème de l’émulation x86 quoi qu’il arrive.

Aussi, il s’agira d’un iso spécifique à chaque plateforme... là où Windows propose de base un iso unique pour toutes les plateformes x86...

Ça ne sera du coup jamais déployé dans un environnement professionnel.

D’ou une faible demande à venir ...

Enfin, à voir ...


Comment ça une iso spécifique ?


Quand tu installes Windows sur une plateforme x86, tu peux installer le même iso que ce soit AMD ou Intel.

Ce Windows avec couche ARM devra j’imagine être spécifique aux CPU ARM de chaque constructeur (Qualcoom, Nvidia etc ...) ?

Car ARM ne produit pas. La société vend un savoir-faire. Chaque constructeur CPU ARM personnalise son architecture.

Après je me trompe peut-être...
Le #2040663
VVonderVVoman a écrit :

amaura a écrit :

Il y aura toujours le problème de l’émulation x86 quoi qu’il arrive.

Aussi, il s’agira d’un iso spécifique à chaque plateforme... là où Windows propose de base un iso unique pour toutes les plateformes x86...

Ça ne sera du coup jamais déployé dans un environnement professionnel.

D’ou une faible demande à venir ...

Enfin, à voir ...


On est en 2018
Il y a des outils de compilation cross-platform
Il y a des distrib Linux ARM
Il y a eu par le passé des distrib Windows supportant l'archi Itanium
Windows a changé de paradigme avec la présence d'un coeur
...
etc

Et enfin, c'est déjà utilisé en environnement professionnel sur bons nombres de serveurs utilisant la puissance d'adaptabilité et de parallélisme des noyaux ARM.


Oui totalement.

Cependant je ne vois pas un industriel prendre le risque de mettre un outil métier qu’il a développé en prod sur un Windows ARM qui émule du x86.

Après je me trompe peut-être je ne suis pas assez technique.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme