L'arnaque au président, le fléau des boîtes mails

Le par GlobeNewswire  |  0 commentaire(s)

Les e-mails sont un mode de communication simple et rapide, que ce soit pour des raisons personnelles ou professionnelles. Malheureusement, les pirates informatiques trouvent également dans les emails un moyen facile de propager des programmes ...

Les e-mails sont un mode de communication simple et rapide, que ce soit pour des raisons personnelles ou professionnelles. Malheureusement, les pirates informatiques trouvent également dans les emails un moyen facile de propager des programmes malveillants, des spams ou encore des arnaques comme : l’arnaque au président.

Qu'est-ce que l'arnaque au président ?

Devenue l'arnaque la plus redoutable en France pour les entreprises, l'arnaque au Président ou escroquerie aux faux ordres de virement est une technique largement répandue qui consiste à convaincre des employés d'une entreprise d'effectuer un virement en urgence d'une grosse somme d'argent au motif d'une opération importante et confidentielle, une fusion, une acquisition, une offre publique d'achat ou divers autres motifs. Pour réussir leur opération, les cybercriminels utilisent la technique de l'ingénierie sociale. Cette méthode va permettre aux pirates de récolter un maximum d'informations personnelles ou professionnelles via les réseaux sociaux afin de cibler leurs victimes et d’avoir un discours cohérent et tout à fait crédible.

Les cybercriminels peuvent obtenir des informations de différentes manières : par une violation de données, une attaque de piratage ou bien par un employé. Plus généralement, les fraudeurs s’adressent à des personnes ayant une connaissance de l’entreprise visée et, surtout, à son personnel, via des informations disponibles sur les médias sociaux, sur son propre site Web et ailleurs dans le domaine public. Véritable fléau économique, les entreprises doivent être très vigilantes et adopter les bonnes stratégies de protection et les outils adéquats contre ces attaques.


Altospam, un logiciel complet de sécurisation des emails

Altospam est un logiciel en mode SaaS permettant de sécuriser vos boîtes mails grâce à une combinaison de règles antivirus et antispams. Cette solution intègre 16 technologies anti-spams, 6 anti-virus ainsi que d'autres services de sécurité tels que : anti-relais, anti-arnaque, anti-phishing et protection contre les attaques par déni de service. De plus, ce logiciel anti-spam externalisé assure une très haute disponibilité de vos services de messagerie.


Une meilleure protection des boîtes mails pour les entreprises

La messagerie électronique est aujourd’hui l’outil « internet » le plus indispensable aux entreprises et PME françaises. Ces dernières qui disposent rarement de solution de protection adéquate de leur messagerie électronique, sont les premières victimes de ces nouvelles menaces. Le service Altospam apporte une garantie très élevée contre les virus, c’est une réponse rapide, économique et performante à l’ensemble des problématiques liées à la messagerie. Véritable forteresse contre les spams en tous genres, Altospam fournit une protection de l'identité des utilisateurs de la messagerie électronique en bloquant en amont ces attaques. Une personne sur quatre a subi un vol d'identité, c'est pourquoi, Altospam a décidé d'intégrer plusieurs technologies de détection d'arnaque et de recherche d'usurpation d'identité. Des mises à jour du service ont été faites dans ce sens.


De nouvelles technologies gagnantes

Le besoin d'une sécurité informatique plus agile est la raison pour laquelle Altospam propose de nouvelles technologies de recherche de « domaines proches ». Si l'expéditeur utilise un domaine qui ressemble étrangement à celui du destinataire, Altospam détectera la menace rapidement. Cette nouvelle technologie profite déjà à l’ensemble des clients Altospam et vient en complément des autres techniques d’analyse de l’usurpation d’identité de l’expéditeur du mail.

Pièce jointe

Source(s) : ALTOSPAM

Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme