Atos renforce sa position de leader européen du calcul haute performance avec l’inauguration de son Centre mondial d’Essais des Supercalculateurs à Angers

Le par GlobeNewswire  |  0 commentaire(s)

Angers, France, le 19 septembre 2019 - Atos, leader international de la transformation digitale, inaugure officiellement aujourd'hui son nouveau Centre mondial d’Essais des Supercalculateurs à Angers. Unique, ce nouveau centre, d’une surface de ...

Angers, France, le 19 septembre 2019 - Atos, leader international de la transformation digitale, inaugure officiellement aujourd'hui son nouveau Centre mondial d’Essais des Supercalculateurs à Angers. Unique, ce nouveau centre, d’une surface de 2 000 m2, capable d'accueillir l'équivalent de 48 supercalculateurs BullSequana, offre aux clients d'Atos dans le monde entier l'opportunité de tester leurs équipements de supercalculateurs en conditions réelles, afin de s'assurer qu'ils répondent à des critères d'évaluation rigoureux, avant leur livraison.

Le centre renforce la présence et le rôle d'Atos dans la région, mais également le positionnement unique du Groupe en tant que leader européen des supercalculateurs. Le groupe accompagne ainsi ses propres activités et celles de ses clients dans le développement de supercalculateurs ‘exascale’ (capables de traiter plus d’un milliard de milliard d’opérations par seconde).

Efficacité énergétique optimale
L'infrastructure du laboratoire est équipée d'un système de refroidissement écoénergétique qui utilise un fluide frigorigène à faible PRP (potentiel de réchauffement planétaire) et un refroidissement naturel (‘free-cooling’) pour refroidir l'eau, ce qui permet des économies d'énergie pouvant aller jusqu’à 75 %*. Il dispose d'un système de récupération d'énergie qui réutilise l'énergie générée par le fonctionnement du laboratoire pour chauffer ou refroidir les bureaux, fonctionnant à un COP** (coefficient de performance) de 6, deux fois plus efficace qu'avec un système standard. Il est également équipé d'un toit végétalisé, de bornes de recharge pour véhicules électriques et de panneaux photovoltaïques sur le toit (dont l’installation est prévue en 2020). Le dernier supercalculateur hybride d'Atos, le BullSequana XH2000, bénéficie d'une efficacité énergétique optimale grâce à sa solution brevetée DLC (Direct Liquid Cooling), (PUE jusqu'à 1,05) qui permet de réduire la consommation énergétique en utilisant de l'eau chaude à 40°C. Dans le classement mondial Green 500 Atos a 42 supercalculateurs dont 15 dans le Top 100.

Un laboratoire de test HPC de portée mondiale à Angers
Ce lab d’Essais des Supercalculateurs, véritable centre d'expertise technique mondial, est une nouvelle étape importante qui s’inscrit dans la stratégie d'Atos de développer la région Pays de la Loire et le site historique d'Angers, où le Groupe est présent depuis près de 60 ans.
Depuis l’acquisition de Bull par Atos en 2014, Atos continue à investir à Angers et les commandes pour le site n’ont cessé d’augmenter. Concrètement sur la période 2016 – 2019, l’usine d’Angers a produit près d’un demi-exaflop de puissance de calcul. Cela correspond à une augmentation de la production de serveurs de calcul de 3000 en 2016, à 5000 serveurs de calcul en 2019. En 2022, Atos produira près de 10 000 machines sur le site d'Angers, soit l'équivalent de près de 2 exaflops, faisant d'Atos l'une des trois plus importantes usines HPC au monde.

La cérémonie d'inauguration a été présidée par Thierry Breton, Président-Directeur Général d'Atos, en présence de Pierre Barnabé, Directeur général des activités Big data & Cybersécurité, et Vincent Sarracanie, Directeur général des Achats de la Production et de la chaine d’approvisionnement, qui ont accueilli Christophe Béchu, maire d'Angers et Président de la métropole Angers Loire, et Paul Jeanneteau, Vice-Présidente du Conseil régional des Pays de Loire.

« Je suis ravi d'inaugurer officiellement aujourd'hui notre nouveau Centre mondial d’Essais des Supercalculateurs à Angers, qui témoigne de notre volonté de continuer à développer et investir sur notre site historique et dans la région avec ce centre technique mondial de premier plan », a déclaré Thierry Breton, Président Directeur Général d'Atos. "Ce laboratoire veille à ce que le savoir et les compétences clés en calcul haute performance soient encouragées et puissent rester en Europe, afin que nous puissions maintenir notre propre souveraineté en matière de données. Il joue également un rôle important pour assurer à l'Europe une position d’acteur majeur du supercalcul au niveau mondial."

« Je me félicite de la décision d'Atos d'installer son centre à Angers. Cela souligne l'attractivité de notre région et soutient notre ambition de créer une notoriété internationale pour Angers dans l'industrie technologique. Les supercalculateurs et l'informatique quantique sont des technologies stratégiques qui auront un impact majeur sur toutes les entreprises » ajoute Christelle Morançais, Présidente du Conseil Régional des Pays de Loire.

« Atos a choisi Angers pour installer son centre mondial d’essai des supercalculateurs. Ce choix vient souligner l’excellence de notre territoire, qui a un passé extrêmement riche dans le domaine de l’électronique et su s’adapter aux mutations technologiques et économiques de la filière. Atos est à la pointe de ces nouvelles technologies qui participent au rayonnement d’Angers à l’international, notamment pour ce qui est du supercalcul » complète Christophe Béchu, maire d’Angers et Président d’Angers Loire métropole.

Sur la route de l'exascale à Angers
Le site d'Atos à Angers emploie 250 personnes dans le développement et la construction de supercalculateurs, dont le supercalculateur de classe exascale le BullSequana XH2000. Atos est le premier fabricant européen de supercalculateurs et compte 22 supercalculateurs dans le classement Top500, qui recense les 500 systèmes informatiques commerciaux les plus puissants au monde, dont 14 en France.

En France, le BullSequana X a déjà été vendu au CEA (Commissariat aux énergies alternatives et à l'énergie atomique), avec une puissance de calcul de 12 pétaflops, et à GENCI (Grand Équipement National de Calcul Intensif), ainsi qu'à d'autres instituts de recherche en Allemagne, au Royaume-Uni, en Inde, en Norvège, aux Pays-Bas, en Finlande, en République tchèque et l’Etats-Unis.

Le nouveau centre est cofinancé par les fonds européens de développement régional, avec un investissement de 600 000 € de la région Pays de la Loire, dans le cadre de la politique gouvernementale de développement économique, et 1 200 000 € en provenance des fonds européens FEDER.

***

*source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Free_cooling

** COP = rapport entre la puissance de chauffage/refroidissement fournie et la charge de travail requise. Des coûts de production plus élevés se traduisent par des coûts d'exploitation moins élevés.

A propos d’Atos

Atos est un leader international de la transformation digitale avec plus de 110 000 collaborateurs dans 73 pays et un chiffre d’affaires annuel de plus de 11 milliards d’euros. Numéro un européen du Cloud, de la cybersécurité et des supercalculateurs, le groupe fournit des solutions intégrées de Cloud Hybride Orchestré, Big Data, Applications Métiers et Environnement de Travail Connecté. Partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques, le Groupe exerce ses activités sous les marques Atos, Atos Syntel, et Unify. Atos est une SE (Société Européenne) cotée sur Euronext Paris et fait partie de l’indice CAC 40.

La raison d’être d’Atos est de contribuer à façonner l’espace informationnel. Avec ses compétences et ses services, le groupe supporte le développement de la connaissance, de l’éducation et de la recherche dans une approche pluriculturelle et contribue au développement de l’excellence scientifique et technologique. Partout dans le monde, Atos permet à ses clients et à ses collaborateurs, et plus généralement au plus grand nombre, de vivre, travailler et progresser durablement et en toute confiance dans l’espace informationnel.

Contact Presse :

Laura FAU | laura.fau@atos.net | +33 6 73 64 04 18

Pièce jointe

Source(s) : Atos International

Complément d'information
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme