Montée en débit : l'Autorité de la concurrence contre

Le par Jérôme G.  |  7 commentaire(s)
Autorite concurrence

L'Autorité de la concurrence apporte des éclaircissements à son avis sur la montée en débit où elle s'oppose à cette dernière pour les utilisateurs éligibles à l'Internet haut débit.

Autorite concurrenceLe gendarme français des télécoms ( ARCEP ) avait saisi pour avis l'Autorité de la concurrence sur la question de la montée en débit afin d'offrir un meilleur confort d'accès à Internet pour les usagers éligibles au haut débit. Cet avis a été rendu le 22 décembre 2009 et l'Autorité de la Concurrence y revient aujourd'hui, souhaitant apporter des clarifications.

L'Autorité précise bien qu'il ne s'agit que d'un avis et la balle est dans le camp de l'ARCEP. Elle affiche néanmoins clairement sa préférence en faveur du déploiement de la fibre optique :

" Le déploiement d'un nouveau réseau en fibre optique jusqu'à l'abonné est préférable, parce que la fibre est technologiquement plus performante et pérenne, et que le déploiement d'un nouveau réseau constitue une opportunité unique pour permettre aux opérateurs alternatifs de s'affranchir du réseau de l'opérateur historique. "

Pour l'Autorité de la concurrence, la modernisation du réseau téléphonique en vue de solutions de montée en débit s'avère risquée avec en premier lieu le fait que dès lors certaines zones géographiques ne bénéficieront alors jamais du très haut débit. L'autre risque porte sur la " reconstitution d'un monopole " en faveur de France Télécom.

Et l'Autorité de conclure :

" Il est préférable que les collectivités territoriales privilégient le déploiement de la fibre et réservent les solutions de modernisation du réseau téléphonique à des situations exceptionnelles, en priorisant les zones qui ne sont pas concernées par le dégroupage. "

Faisant part des ses orientations, on rappellera que l'ARCEP avait indiqué en février 2010 que dans les zones où le déploiement du FTTH est prévu dans un délai de 3 à 5 ans, les solutions de montée en débit ne devraient pas être déployées. L'ARCEP n'avait par contre pas parlé de situations exceptionnelles pour une éventuelle montée en débit :

" Là où le déploiement du FTTH n'est pas prévu à court ou moyen terme, l'ARCEP estime que les solutions d'accès à la sous-boucle permettent d'apporter une montée en débit et peuvent donc être mises en œuvre rapidement, notamment par les collectivités territoriales. "

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #626521
Il suffit pas de le dire !
ograweb offline Hors ligne Vétéran avatar 1489 points
Le #626531
Je vais être raccorder en fibre d'ici aout !!!
950€ HT par mois + 2000€ de frais d'install pour du 10Méga !

Merci FT, Merci l'arcep, merci à tous de bloquer l'installation de nouveaux équipement cuivre (NRA par exemple)

En 2010, dans une ZA a 45km de paris, je vais annulé une embauche prévu pour pouvoir financer ma connexion internet.

Vive le progrès !
Coramy offline Hors ligne Héroïque icone 905 points
Le #626541
J'espère que ta ZA n'est pas en Seine et Marne car la DSP du 77 peut te fournir un 10Mb symétrique et garantie pour 720€ de frais de raccordement et 500€ par mois (Ip publique/médiaconverter et supervision compris évidement) ...
ograweb offline Hors ligne Vétéran avatar 1489 points
Le #626561
Coramy >Tu parle de semafor ?
Je passe bien par semafor et leur FAI me propose à 900 - 950 € / mois en moyenne
As tu des contact/FAI/autre à me donner ?

patheticcockroach offline Hors ligne VIP avatar 7868 points
Le #626581
"la modernisation du réseau téléphonique en vue de solutions de montée en débit s'avère risquée avec en premier lieu le fait que dès lors certaines zones géographiques ne bénéficieront alors jamais du très haut débit" =>s'ils croient que bloquer l'optimisation du réseau cuivre actuel pour pas (trop) cher pemettra de motiver les opérateurs pour aller tirer une FTTH au coût exorbitant jusqu'au fin fond de la Creuse, je crois qu'ils se font des illusions
Anonyme offline Hors ligne Vénéré avatar 3545 points
Le #626651
Le fin fond de la Creuse est une "situation exceptionnelle" : c'est pas Paris.
Chitzitoune offline Hors ligne VIP avatar 19363 points
Le #626701
@omega "Le fin fond de la Creuse est une "situation exceptionnelle" : c'est pas Paris."

Je crois que tu te plantes, en faite, c'est paris qui est une situation "particulière" si on regarde l'ensemble de la france, de par sa densité, immeubles, ....


icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire