Baidu.com en litige avec des cybersquatteurs japonais

Le par  |  3 commentaire(s)
baidu-logo.png

Le moteur de recherche, basé à Pékin et qui contrôle plus de la moitié du marché de la recherche sur Internet en Chine, a lancé le mois dernier son portail japonais www.

Baidu logo pngLe moteur de recherche, basé à Pékin et qui contrôle plus de la moitié du marché de la recherche sur Internet en Chine, a lancé le mois dernier son portail japonais www.baidu.jp, le premier service de recherche de Baidu développé hors de Chine.

Seul problème, Baidu Japon a vu se déployer un site similaire : www.baidu.co.jp. Bien que la " CBC Company ", éditrice de ce second portail, précise n'être en aucun affiliée de quelque nature que ce soit à Baidu, ce dernier a décidé de porter plaine auprès de l'organisme nippon chargé de la propriété intellectuelle.

Ce même organisme avait, selon nos confrères de Reuters, donné raison à Baidu lors d'une décision rendue publique le mois dernier, mais CBC avait contre-attaqué auprès d'un tribunal de Toyko à la fin mars pour contester ce verdict. La première audience relative à la contre-plainte du groupe nippon aura lieu en mai, a déclaré un représentant de CBC.

Baidu n'est pas le seul moteur à rencontrer des problèmes avec des cybersquatteurs puisque Google lui-même doit faire face au groupe ISM Technologies qui a lancé www.gmail.cn et qui refuse de lui céder ce nom de domaine. Pourtant, en sus d'avoir un nom identique, ce portail arbore un logo similaire au service de messagerie électronique Gmail développé par le leader de la recherche Web.

Ni Baidu, ni Google n'ont souhaité commenter ces affaires à l'heure actuelle.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #164726
j'avais essayé d'enregistrer www.baiduQ.com mais ça n'a pas marché
Le #164727

Le #164766
et puduQ '


sort
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme