Batteries au graphène : la commercialisation s'accélère

Le par  |  39 commentaire(s)
Graphene

Les batteries au graphène pourraient finalement arriver sur le marché plus vite que prévu et l'on en trouve déjà dans des versions externes.

La société Real Graphene vient d'annoncer que sa technologie de batteries au graphène est pleinement opérationnelle et qu'elle est adaptée à la production de masse. Pour preuve, la société vend actuellement des batteries externes au graphène sur Amazon USA.

Présentées depuis quelques années comme une solution quasi miraculeuse pour doper l'autonomie de nos smartphones et appareils électroniques, la batterie au graphène se fait attendre depuis tout aussi longtemps. Certaines rumeurs voulaient même qu'une batterie au graphène équipe le P40 Pro de Huawei qui sortira cette année avant que le constructeur ne démente l'annonce.

Real Graphene

Real Graphene prétend avoir réussi là où nombre de fabricants bloquent encore et annonce que des versions de tests de batteries pour smartphone sont déjà mis à l'épreuve chez certains fabricants de terminaux mobiles.

La société a contourné certains obstacles pour dégainer le premier sur un marché très en demande. Les batteries ainsi créées voient ainsi leur électrode en graphite remplacée par une électrode recouverte de graphène, le tout plongé dans un électrolyte similaire à celui utilisé dans les batteries Lithium ion. Grâce à ce tour de passe-passe, une batterie de 3000 mAh peut se recharger à 100/ en seulement 20 minutes (contre 90 min pour une batterie li-ion), la batterie est également bien plus durable avec 1500 cycles de charge annoncés.

En retirant le lithium des batteries, on gagne également en fiabilité et en sécurité puisque si ces batteries au graphène viennent à percer et à être exposées à l'air ambiant, rien ne se passe, aucun départ de feu ou explosion. En parallèle, cela permettra également de gagner en finesse et de développer des batteries aux formes diverses, pour optimiser la disposition des composants dans les terminaux.

Real Graphene espère désormais réussir à implanter ses batteries dans les smartphones des grandes marques ainsi que dans les wearables et pourquoi pas même, les véhicules électriques.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2088854
Ça y est on y arrive bientôt !
Le #2088857
Le cout de production d'1 gramme de graphène = $650.....

Au début la batterie va couter + cher que le terminal tout seul !! Mais à terme c'est que du bénéfice sur la prod de beaucoup de composants !!
Le #2088858
Narcos a écrit :

Le cout de production d'1 gramme de graphène = $650.....

Au début la batterie va couter + cher que le terminal tout seul !! Mais à terme c'est que du bénéfice sur la prod de beaucoup de composants !!


Ah oui, effectivement le prix au gramme fait peur au premier abord....
Le #2088859
Graphène, Lithium-Souffre.. les améliorations tant espérées au niveau des batteries arrivent enfin.
On aura peut être même (dans quelques années) des VE avec plus d'autonomie que les thermiques, ca serait énorme.
Le #2088862
Des infos sur la densité énergétique ?
Le #2088866
Le #2088880
Excellent !!!!
Le #2088882
c'est loin d'être clair. Y a-t-il encore ou pas du lithium dans ses batteries au graphène ? S'il y en a encore, risque d'explosion recyclage difficile, coût élevé.
Le #2088893
cycnus a écrit :

c'est loin d'être clair. Y a-t-il encore ou pas du lithium dans ses batteries au graphène ? S'il y en a encore, risque d'explosion recyclage difficile, coût élevé.


Les batteries ainsi créées voient ainsi leur électrode en graphite remplacée par une électrode recouverte de graphène, le tout plongé dans un électrolyte similaire à celui utilisé dans les batteries Lithium ion.

C'est similaire apparemment.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme