Bitcoin : le minage mondial produit autant de CO2 par an que l'Irlande

Le par  |  30 commentaire(s) Source : The Guardian
bitcoins

La folie du Bitcoin a entrainé une pénurie de cartes graphiques, mais certains se préoccupent d'un autre souci : selon des estimations, la tendance du cryptominage a globalement un impact assez conséquent sur l'écologie.

C'est un des paramètres les plus importants à prendre en compte lorsque l'on se lance dans le minage de cryptomonnaies : la rentabilité vis-à-vis de la consommation électrique de l'activité. Car le minage nécessite une puissance de calcul important qui consomme énormément d'énergie, ainsi on estime que 80% des bénéfices réalisés par les mineurs servent à financer l'électricité de leurs stations.

Bitcoin

Dans le cadre d'une enquête menée par le journaliste Alex Hern du Guardian, ce dernier avance que la consommation électrique du réseau du Bitcoin  à lui seul serait actuellement de 42 TWh, ce qui correspond à l'équivalent d'une émission de 20 mégatonnes de CO2 par an, soit à peu près l'équivalent de ce que produit l'Irlande.

Mauvaise nouvelle, le Bitcoin est par nature de plus en plus dur à miner, il nécessite donc de plus en plus de puissance de calcul et devrait donc demander toujours plus d'énergie. Le marché affiche également des effets pervers : si les nouvelles générations de machines sont de plus en plus performantes, elles encouragent surtout les mineurs à s'équiper davantage, pour une consommation qui continue ainsi de grimper.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2028123
pourquoi cette info d'un article de janvier 2018 ressort aujourd'hui ?
Le #2028127
Tout va bien
Le #2028128
Fonch' ces Irlandais...
Le #2028129
Merci les crypto
Le #2028131
Rymix a écrit :

Tout va bien


Adresse Web :
https://www.youtube.com/watch?v=AyKookhlYeA


Le #2028133
Et on ne parle que du BTC, il sort une nouvelle crypto monnaie presque chaque semaine, chacun veut la sienne. On est pas sorti de l'auberge
Le #2028137
et les banques traditionnelle elle consomme rien peut être ? un peu de sérieux s'il vous plait.
et je parle même pas des datacenter utilisé pour le trading

a mon avis le bitcoin doit être très écolo en comparaison au visa, mastercard,boursorama,nasdac,paypal et companie
Le #2028140
skynet a écrit :

Et on ne parle que du BTC, il sort une nouvelle crypto monnaie presque chaque semaine, chacun veut la sienne. On est pas sorti de l'auberge


Ce n'est pas important dans l'immédiat.
Certaine monnaie ne sont pas minable, ou alors tu ne ferras que déplacer du hashrate.
Tout est dépendant de la rentabilité.
Le #2028141
skynet a écrit :

Et on ne parle que du BTC, il sort une nouvelle crypto monnaie presque chaque semaine, chacun veut la sienne. On est pas sorti de l'auberge


Peut-être pas chaque semaine,mais oui il y a un nombre important de crypto monnaie.
Le #2028144
lihire04 a écrit :

et les banques traditionnelle elle consomme rien peut être ? un peu de sérieux s'il vous plait.
et je parle même pas des datacenter utilisé pour le trading

a mon avis le bitcoin doit être très écolo en comparaison au visa, mastercard,boursorama,nasdac,paypal et companie


Non, on ne peut pas comparer.

La sécurité des banques est dû au fait que les transactions sont centralisées dans des coffres numériques. Enfin, simplement des lignes dans des bases de donnée.
Le bitcoin est ouvert, et sa sécurité repose sur le minage, par le fait qu'il est impossible pour un petit groupe de truands d'avoir plus de chance que l'ensemble des autres mineurs à valider des blocs de chaine bitcoin. Le bitcoin provoque des milliards de milliards de calcul pour valider des blocs, et la difficulté à les valider évolue en fonction de la puissance de calcul globale (un bloc validé tous les 10 minutes en moyenne).
Le minage est vraiment STUPIDE, et sa seule fonction est d'apporter de la difficulté artificielle, rendant le crackage quasi impossible.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme