Bitcoin : nouveau record et la valorisation à plus de 1000 milliards de dollars

Le par Christian D.  |  11 commentaire(s)
Bitcoin

Le Bitcoin a encore connu une belle hausse ce vendredi, le faisant passer les 54 000 dollars...et les 1000 milliards de dollars de valorisation.

Après une pause à l'issue de son précédent record, le Bitcoin est reparti à la hausse ce vendredi pour dépasser les 54 000 dollars. Les voix qui s'élèvent pour rappeler la forte volatilité de la cryptomonnaie et la nécessité d'une régulation ne contrebalancent pas les effets positifs du soutien affiché de plusieurs grandes entreprises ces dernières semaines.

bitcoins.

A ce nouveau record de sa valeur, la monnaie virtuelle en ajoute un autre : celui du cap des 1000 milliards de dollars de valorisation. Le cours est en progression de 89% depuis le début de l'année, un rythme très rapide qui fait toujours craindre une bulle spéculative prête à exploser.

Le milliardaire Elon Musk a continué ses tweets sur le sujet en légitimant la décision de faire acheter pour 1,5 milliard de dollars à sa société Tesla, ce qui a probablement encore dopé le cours.

Cette façon de procéde inquiète quelque peu certains observateurs et analystes, l'un d'entre eux accusant même l'homme d'affaires de manipuler les cours de la cryptomonnaie et de plusieurs entreprises par ses interventions.

Le soutien au Bitcoin se fait plus visible même si certains acteurs officiellement intéressés n'en sont pas encore à intégrer cette monnaie dans leurs moyens de paiement.

Malgré sa hausse impressionnante, le Bitcoin n'est pourtant pas la monnaie qui a connu la plus forte progression : l'Ether et son réseau Ethereum ont affiché une croissance de la valeur de plus de 160% depuis le début de l'année, mais pour des montants et un volume bien plus faible.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
Anonyme offline Hors ligne VIP avatar 15771 points
Le #2122528
Ca ne peut pas être autrement. Le bitcoin, les actions, l'immobilier, etc. ne font qu'absorber le surplus de liquidités fabriqué par les banques centrales dans une fuite en avant perpétuelle. Ca évite que l'on ne retrouve avec 50% d'inflation. Pas si mal.
En revanche les derniers entrés perdont quasiment tout. J'espère qu'ils n'ont pas acheté des bitcoins à crédit du coup.
FRANCKYIV online Connecté VIP icone 56314 points
Premium
Le #2122536
C'était GNT ... en direct de la bourse

( ou pas )
tmtisfree offline Hors ligne VIP icone 6050 points
Le #2122537
« Les voix qui s'élèvent » : lesquelles ?

C'est à dire les mêmes (escronomistes) collectivistes qui demandent de la régulation alors qu'ils ont incités à la création des cryptomonnaies en réaction à leur ultra-régulation bancaire et mainmise sur la monnaie fiat traditionnelle...

C'est dire leur niveau de réflexion. Sans doute la raison pour laquelle ces inepties ignares sont rapportées ici.
GabMogwai offline Hors ligne Vénéré icone 3410 points
Le #2122540
FRANCKYIV a écrit :

C'était GNT ... en direct de la bourse

( ou pas )


Arrêtes, tu m'as fait penser à BFM TV sur le moment
Le #2122545
ça pump se soir
GabMogwai offline Hors ligne Vénéré icone 3410 points
Le #2122546
shivas a écrit :

ça pump se soir


C'est trop calme surtout...
Le #2122549
Acheter des chiffres.
tmtisfree offline Hors ligne VIP icone 6050 points
Le #2122561
Kimyh a écrit :

Acheter des chiffres.


Acheter de la confiance en fait.

Les monnaies fiat (c-à-d celles régulées par les États ou banques centrales) sont aussi basées sur cette confiance : quand elle est perdue, la valeur de la monnaie (c-à-d son utilité pour les gens) chute à 0 et elle disparaît.

Historiquement toutes les monnaies fiat ont disparu à cause de cette perte de confiance due aux politiques monétaires de gouvernants irresponsables (rois, États, etc.) : il en est de même aujourd'hui sauf que, comme l'a très justement indiqué le 1er commentaire, l'inflation a été temporairement masquée pour ne pas affoler le quidam ; ce sont juste les générations futures qui paierons la facture pendant que les 1ers servis s'enrichissent sur votre dos.

À part pour les métaux précieux dont le support représente réellement la valeur de l'actif, ce qui explique pourquoi les gouvernements ont abandonné l'or il y a cinquante ans et qui a précipité l'essor de la « méchante » industrie financière capitaliste et des « bonnes » dettes souveraines, raisonner sur le support ou son absence n'a pas d'intérêt : la valeur (dite faciale) d'un billet n'est aussi qu'un chiffre puisque le support (papier ou électronique) ne coûte ~rien à produire.

Bref et comme trop souvent, il est facile de faire un commentaire lapidaire de 3 mots qui n'expose en fait que l'inculture/le manque de réflexion/le parti pris (rayer la mention inutile) de son auteur.
AfricanJoker offline Hors ligne Héroïque avatar 572 points
Le #2122586
Quand cette bulle explosera, ils y en a qui perdront des plumes...
Le #2122607
tmtisfree a écrit :

Kimyh a écrit :

Acheter des chiffres.


Acheter de la confiance en fait.

Les monnaies fiat (c-à-d celles régulées par les États ou banques centrales) sont aussi basées sur cette confiance : quand elle est perdue, la valeur de la monnaie (c-à-d son utilité pour les gens) chute à 0 et elle disparaît.

Historiquement toutes les monnaies fiat ont disparu à cause de cette perte de confiance due aux politiques monétaires de gouvernants irresponsables (rois, États, etc.) : il en est de même aujourd'hui sauf que, comme l'a très justement indiqué le 1er commentaire, l'inflation a été temporairement masquée pour ne pas affoler le quidam ; ce sont juste les générations futures qui paierons la facture pendant que les 1ers servis s'enrichissent sur votre dos.

À part pour les métaux précieux dont le support représente réellement la valeur de l'actif, ce qui explique pourquoi les gouvernements ont abandonné l'or il y a cinquante ans et qui a précipité l'essor de la « méchante » industrie financière capitaliste et des « bonnes » dettes souveraines, raisonner sur le support ou son absence n'a pas d'intérêt : la valeur (dite faciale) d'un billet n'est aussi qu'un chiffre puisque le support (papier ou électronique) ne coûte ~rien à produire.

Bref et comme trop souvent, il est facile de faire un commentaire lapidaire de 3 mots qui n'expose en fait que l'inculture/le manque de réflexion/le parti pris (rayer la mention inutile) de son auteur.


Il est aussi facile de faire le lien entre un commentaire court et de l inculture.
Et meme si je suis partiellement d accord avec toi, la longueure de ton explication, qui n est de mon point de vu que partiellement correcte ne reflete en rien le fait que tu sois cultiver, mais principalement que tu veuilles l etendre aux autres. Qu elle soit correcte ou pas importe peu a ce niveau.

Et au final, les gens achetent des chiffres, ou de la confiance si tu preferes.
Pour ma part je prefere convertir la valeur en des choses qui me serviront, quel que soit l etat du systeme financier. Et c est certainement pas des chiffres, ni du papier.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire