Preview Blacklight Tango Down

Le par Alain L.  |  0 commentaire(s)
Blacklight Tango Down - Logo

Les jeux à la Counter-Strike peinent à séduire les propriétaires de consoles souvent à la recherche de simplicité et d’accessibilité. Fort de ce constat, Ignition Entertainment a pris les devants et a tenté de mettre sur pied un titre au concept bien proche.

Un air de Counter-Strike

Blacklight : Tango Down est un jeu de tir à la première personne qui sera disponible au format digital. Afin de vous le procurer, il faudra inévitablement passer par le Playstation Store ou le Xbox Live. Il devrait être disponible à prix réduit, un prix situé aux alentours de la quinzaine d’euros.  Le titre se déroule dans un futur proche et opposera sans surprise deux équipes.

Les membres du Blacklight et de l’Ordre, deux groupuscules militaires secrets, s’affronteront dans une douzaine d’environnements urbains spécialement prévus pour l’occasion. Le jeu se démarque d’un Counter-Strike par son épaisse personnalisation de l’inventaire. En début de partie, il faudra non seulement choisir ses armes mais aussi les modifier à l’aide de pièces détachées.

Ces pièces concernent aussi bien les lunettes de visée, les canons que les chargeurs. Bien entendu, il est impossible d’obtenir l’arme ultime. En se dotant d’un chargeur large, l’arme gagnera en autonomie mais perdra par exemple en cadence de tir. Au final, le joueur devra expérimenter ces modifications afin de trouver l’arme qui convient à son style de jeu.

Blacklight Tango Down - Image 10 Blacklight Tango Down - Image 7

En plus de ces personnalisations matérielles, le joueur pourra débloquer au fur et à mesure des améliorations globales d’armes. Elles viennent augmenter sensiblement les capacités d’une arme selon des traits bien précis comme la précision ou encore le recul. Pour se procurer de tels avantages, le joueur devra enchaîner les victoires et passer des niveaux tel un RPG.

On termine avec les grenades, armes qui joueront surtout le rôle de trouble-fête. Il ne faudra pas négliger leur potentiel de nuisance visuelle ou sonore. Bien employées, elles peuvent nous permettre de décimer une équipe entière. Le contexte futuriste de Blacklight : Tango Down implique pour terminer l’utilisation d’un gadget unique.

Blacklight Tango Down - Image 8 Blacklight Tango Down - Image 9



Une alternative intéressante

Le Hyper Reality Visor est une lunette permettant de voir à travers les murs et de repérer amis comme ennemis. Son utilisation est toutefois limitée dans le temps et nous laisse sans défense. Dans un concept aussi nerveux que Blacklight : Tango Down, l’appareil en question sera relativement peu utile dans les parties publiques.

En revanche, lors d’affrontements entre équipes, le Hyper Reality Visor prendra tout son sens grâce à la communication vocale. Lors de notre session de test, nous avons pu découvrir seulement deux modes de jeu, le  mode Team Deathmatch et une sorte de Capture the Flag. Ces modes soulignent à merveille le rythme du jeu qui se veut élevé à souhait.

Blacklight Tango Down - Image 4 Blacklight Tango Down - Image 5

Il est issu d’un mélange entre Modern Warfare 2 et Quake 3 Arena, un mélange difficilement appréciable à la manette. En plus d’être nerveux, le titre est réaliste, une seule poignée de balles suffit pour neutraliser un adversaire. Au niveau visuel, Blacklight : Tango Down exploite le puissant Unreal Engine 3, mais pour des raisons techniques le titre arbore de textures limitées dans leur taille.

D’apparence, Blacklight : Tango Down apparaît comme une pâle copie de Counter-Strike. Mais il pourrait tirer son épingle du jeu grâce à sa forte personnalisation et son prix réduit. Le titre sera disponible cet été sur PC, PS3 et Xbox 360.

Blacklight Tango Down - Image 6 Blacklight Tango Down - Image 1



  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire