Blizzard : les joueurs appellent au Boycott après le ban d'un sympathisant de Hong-Kong

Le par  |  10 commentaire(s)
Activision Blizzard

Blizzard est actuellement au coeur d'une polémique et d'un appel au boycott de la part d'une partie de sa communauté de joueurs.

Il y a presque une semaine, Blizzard prenait la décision d'exclure un joueur professionnel d'Hearthstone de toute compétition officielle pendant un an.

Le joueur, Blitzchung, avait profité d'une interview en marge des Grandmasters 2019 pour porter un masque identique à celui porté par les manifestants prodémocratie de Hong-Kong, il a également apporté son soutien aux manifestants en question. Une réaction déplacée selon Blizzard qui a donc émis des sanctions immédiates contre le joueur.

Blizzard - logo

Pour justifier sa décision, Blizzard a évoqué assez vaguement son propre règlement qui interdit aux joueurs d'avoir une attitude ou de mener des ations qui puissent "discréditer, offenser une partie ou un groupe du public ou, plus généralement, nuire à l'image de Blizzard."

Un choix vivement critiqué par la communauté de joueur puisque l'affaire se monte en épingle depuis dimanche dernier sur les réseaux sociaux. On voit ainsi de plus en plus tourner le hashtag #BoycottBlizzard sur Twitter et un peu partout. Nombre de joueurs célèbres ou non ont par ailleurs indiqué ne plus souhaiter dépenser un seul centime auprès de l'éditeur tant que Blitzchung n'était pas réintégré dans les tournois.

Blitzchung

Par ailleurs, la réaction de Blizzard a logiquement entrainé des effets contraires : pendant une retransmission d'un tournoi de Hearthstone en direct sur Twitch, une des équipes n'a pas manqué de brandir un panneau "Free Hong-Kong".

Au sein même de Blizzard, la décision fait l'objet de critiques et des employés ont manifesté devant les locaux de l'éditeur pour dénoncer cette prise de position qui n'a pas lieu d'être.

Actuellement, la Chine représente un des marchés les plus intéressants pour Blizzard, il est donc dans l'intérêt économique de l'éditeur de ne pas vexer Pékin en acceptant les critiques pro Hong-Kong. Rappelons que Tencent, groupe chinois, détient également 5% d'Activision Blizzard...

Pour l'instant, l'éditeur n'a partagé aucune position officielle quant à la situation.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2080503
Pas très intelligent ce qu’a fait blizzard ... ils n’ont pas mesuré les conséquences de leur décision ... à savoir leur image et leur réputation.

Mieux ne vaut-il pas se couper d’une part de marché qui est certes importante ? (La Chine).

Ou bien de se couper de la totalité de sa communauté ?

C’est d’autant plus grave qu’une entreprise n’a pas à intervenir dans la vie publique... et faire office de régulateur sur la place publique.

J’ai adoré Blizzard mais depuis que c’est Activision Blizzard ce n’est plus pareil...
Le #2080508
amaura a écrit :

Pas très intelligent ce qu’a fait blizzard ... ils n’ont pas mesuré les conséquences de leur décision ... à savoir leur image et leur réputation.

Mieux ne vaut-il pas se couper d’une part de marché qui est certes importante ? (La Chine).

Ou bien de se couper de la totalité de sa communauté ?

C’est d’autant plus grave qu’une entreprise n’a pas à intervenir dans la vie publique... et faire office de régulateur sur la place publique.

J’ai adoré Blizzard mais depuis que c’est Activision Blizzard ce n’est plus pareil...


D'accord avec toi.
Le seul problème c'est que la Chine n'est pas un état comme les autres. Dans la journée Blizzard peut être interdit et ils se coupent de 20% de la population mondiale ...
Le #2080509
Qu'en est-il du boycott d' ADOBE pour avoir annulé les licences du Venezuela?
Le #2080510
Lustuccc a écrit :

Qu'en est-il du boycott d' ADOBE pour avoir annulé les licences du Venezuela?


J'en avais pas entendu parler
Le #2080521
Le #2080522
Je viens a peine de recommencer a jouer a WoW, et même si je suis pour la libération de Hong Kong, faudra me mettre un fusil sur la tempe pour que j'arrête de jouer, ça ne veut pas dire que j'approuve ce que Blizzard a fait pour autant, tout comme bon nombres d'employés de Blizzard. Mais la Chine est tellement partout, si on enlevais tout les composants qui proviennent de Chine de tout ce qu'on possède pour partir un boycott de la Chine, et bien personne ne serais capable d'allumer son PC, sa tablette où son smartphone et d'aller sur Internet, alors le boycott d'un éditeur de jeu, ça ne changera absolument rien malheureusement dans la balance.
Le #2080523
Dodge34 a écrit :

Je viens a peine de recommencer a jouer a WoW, et même si je suis pour la libération de Hong Kong, faudra me mettre un fusil sur la tempe pour que j'arrête de jouer, ça ne veut pas dire que j'approuve ce que Blizzard a fait pour autant, tout comme bon nombres d'employés de Blizzard. Mais la Chine est tellement partout, si on enlevais tout les composants qui proviennent de Chine de tout ce qu'on possède pour partir un boycott de la Chine, et bien personne ne serais capable d'allumer son PC, sa tablette où son smartphone et d'aller sur Internet, alors le boycott d'un éditeur de jeu, ça ne changera absolument rien malheureusement dans la balance.


Mais Hong Kong est libéré du colon anglais depuis 1997 tu sais, même si les manifestants travaillent avec les habituels "regime changer" (NED, Soros...) et ressortent les drapeaux des colons pour mettre le dawa.

J'ai eu un espoir avec le titre mais non, on a quand même droit au "manifestants prodémocratie" ici aussi. Les Gilets Jaunes n'ont jamais bénéficié de ce titre honorifique (étant entendu qu'on trouve généralement la démocratie "bien", dans notre culture).
Le #2080558
On m'a parlé aussi, pour bien les emmerder, de joueurs qui réclament à la société la liste des données personnelles les concernant. Le but est de les submerger de demande, puis, de les pousser vers l'amende prévue par le RGPD.

Il semblerait aussi que la résiliation de compte ne fonctionne pas bien, et que les erreur 500 soient artificielles. Pathétique.
Le #2080627
yam103 a écrit :

On m'a parlé aussi, pour bien les emmerder, de joueurs qui réclament à la société la liste des données personnelles les concernant. Le but est de les submerger de demande, puis, de les pousser vers l'amende prévue par le RGPD.

Il semblerait aussi que la résiliation de compte ne fonctionne pas bien, et que les erreur 500 soient artificielles. Pathétique.


Juste pour infos, si ils sont submérgé de demande cela peut marcher mais si il est reconnu que tu participe a un mouvement visant à les submérger, le RGPD prévois que l'entreprise soit dans l'obligation de déclarer ces demandes comme une attaque et chaque personne identifié comme appartenant à ce groupe peuvent être poursuivie.

C'était juste une petite note que beaucoup de personnes oublient =)
Le #2080628
Dodge34 a écrit :

Je viens a peine de recommencer a jouer a WoW, et même si je suis pour la libération de Hong Kong, faudra me mettre un fusil sur la tempe pour que j'arrête de jouer, ça ne veut pas dire que j'approuve ce que Blizzard a fait pour autant, tout comme bon nombres d'employés de Blizzard. Mais la Chine est tellement partout, si on enlevais tout les composants qui proviennent de Chine de tout ce qu'on possède pour partir un boycott de la Chine, et bien personne ne serais capable d'allumer son PC, sa tablette où son smartphone et d'aller sur Internet, alors le boycott d'un éditeur de jeu, ça ne changera absolument rien malheureusement dans la balance.


Euh "la libération de Hong Kong" ...........

D'accord donc pour ton information, ce qu'il se passe à Hong Kong est un problème de changement de loi (notament l'extradition même si ce mot n'est pas totalement correct car en effet ils font partie de la Chine mais ont un gouvernement "indépendant")
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme