Boston Dynamics tombe dans le giron de Hyundai Motor

Le par Jérôme G.  |  3 commentaire(s)
boston-dynamics-spot-atlas

C'est aujourd'hui officiel. Hyundai Motor rachète Boston Dynamics à SoftBank qui lui vend près de 80 % de ses parts.

Le mois dernier, Bloomberg avait évoqué des discussions entre le groupe japonais SoftBank et le groupe sud-coréen Hyundai Motor pour la vente de l'entreprise américaine Boston Dynamics, connue pour ses robots agiles et avec un impressionnant sens de l'équilibre. Les négociations ont bel et bien abouti.

Dans le cadre d'une transaction qui devrait être finalisée d'ici le mois de juin 2021, SoftBank vend près de 80 % de ses parts dans Boston Dynamics à Hyundai Motor. La transaction valorise Boston Dynamics à 1,1 milliard de dollars.

Le géant coréen de l'automobile dispose de plusieurs filiales. Il met en avant ses investissements dans des technologies comme la conduite autonome, la connectivité, les véhicules écologiques, les usines intelligentes, l'intelligence artificielle et les robots (essentiellement industriels).

" L'accord devrait permettre à Hyundai Motor et à Boston Dynamics de tirer parti de leurs atouts respectifs en matière de fabrication, logistique, construction et automatisation ", peut-on lire dans un communiqué (PDF).

boston-dynamics-spot-atlas
Des synergies sont évoquées du bout des lèvres avec la vision 3D de Boston Dynamics, son expertise avec des robots quadrupèdes ou bipèdes. En outre, Boston Dynamics a intégré la technologie Pick de dépalletisation - exploitant la vision informatique - à la plateforme robotique Handle. Une future solution dans les entrepôts.

Du MIT à Hyundai Motor, en passant par Alphabet

Boston Dynamics a démarré son aventure au début des années 1990 en tant que spin-off du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Avant le rachat par le groupe technologique japonais SoftBank en 2017, Boston Dynamics était une division de robotique avancée d'Alphabet, la maison-mère de Google qui a eu du mal à assumer des robots d'inspiration militaire.

Alphabet a également montré de l'impatience vis-à-vis de retombées économiques concrètes avec Boston Dynamics. C'est sous l'égide de SoftBank que Boston Dynamics a entamé la commercialisation de son célèbre chien robot Spot.

Hyundai Motor voit un potentiel commercial dans des domaines comme la sécurité et la sûreté publiques, l'aide aux personnes en situation de handicap ou âgées. Le groupe coréen ne cache pas son ambition de développer des robots humanoïdes pour des services comme les soins aux patients dans les hôpitaux.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Sergei34 offline Hors ligne Héroïque avatar 892 points
Le #2115402
Quoi ? Donald, tu as laissé faire ça ?
cityhunter67 offline Hors ligne Vétéran icone 1824 points
Le #2115443
Sergei34 a écrit :

Quoi ? Donald, tu as laissé faire ça ?


Je pense que oui, la robotisation, le transhumanisme et l'IA vont se regrouper avec les grands groupes Japon, US, Israël, Arabie Saoudite, France, Allemagne... à Neom en Arabie Saoudite d'ici les 20 ans.

Une fois le cov19 dans les mœurs, le programme et la machine vont être lancé à plein poumon face à l'humanité qui ne pourra que regarder où une partie regardera cela avec des yeux qui s'extasient devant l'incroyable et la merveille qui en ressortira et l'autre partie de l'humanité devant l'horreur que la technologie va nous offrir pour nous asservir (j'ai déjà choisi mon camp)

Les chefs de Trump ne n'ont que faire de la vente de Boston Dynamic à un pays allié qui peut mieux maîtriser la technologie et qui possède l'argent vous allez voir des l'année prochaine Hyundai se retrouvera à Neom en Arabie Saoudite

Tout est politique et argent rien n'est au hasard Israël commence à signer avec les pays arabes les accords commerciaux pour calmer le jeu et de fait tenter de retourner le cerveau aux populations arabe afin que le programme Neom puisse avancer ainsi l'alliance pourra mieux protéger l'Arabie Saoudite de toute attaque grâce aux ventes armes des US et de la France.

Le premier robot Sophia (une femme) qui a obtenu la nationalité saoudienne pour l'a considérée comme légale de l'homme est tout un symbole est n'est pas anodin.
Le premier humanoïde qui ressemblera trait portrait à l'homme avec sa propre IA sortira de là-bas.

Plus tard dans des années ou siècles ?? Tout dépendra de la technologie un deuxième totalement autonome avec la possibilité de contrôler le temps (pluie....), de faire pousser sur sa demande des fruits et légumes de la terre, de couper un homme et le soigner, de savoir qui est qui (santé...) et où il se trouvent sur la planète (géo-localisation... ) et ce qu'ils possèdent dans la vie (argent...) en temp réel mais il apparaîtra du côté de l'Iran à l'est vers Isaphan on peux conclure mais je peux me tromper (l'histoire par hypothèse) que l'Iran sera tombé dans ce secteur là sera sous le contrôle des mêmes ou descendants ou de ce qui suivent ce programme en tout cas
smalldick offline Hors ligne VIP icone 6498 points
Le #2115454
Il faudra leur fournir un bulletin de salaire a tous ces progrès sinon pas sûr que les mouvements style "Gilets Jaune" ne prennent pas une ampleur toute différente.
Où alors il faudra envisager la régulation de la population ne laisser vivre que ceux qui en ont les moyens (ceux dont les armés de matériels robotisés construisent leur richesse).
Le pire n'est pas derrière nous, il est juste devant on peut même commencer a le toucher du doigt (ou du bras robotique).
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire