Bouygues Telecom : vers la suppression de 2000 emplois

Le par Mathieu M.  |  6 commentaire(s) | Source : Le Figaro
martin bouygues

Alors que Martin Bouygues se disait confiant dans l'avenir de sa société dans le domaine des télécoms, les syndicats de l'opérateur téléphonique partagent leurs inquiétudes sur l'emploi.

Il y a quelques semaines, Martin Bouygues partageait avec ses actionnaires sa certitude concernant le groupe et Bouygues Télécom : rien n'est perdu et la société a encore de beaux jours devant elle notamment sur la téléphonie et dans l'Internet fixe.

Bouygues-Telecom-logo Une confiance expliquée par la possibilité d'une réinjection de capitaux en provenance de la vente d'Alstom, et par des changements à venir concernant le marché mobile ( Accord de mutualisation avec SFR permettant la vente d'antennes, échéance des engagements vis-à-vis de l'ARCEP qui imposera à la concurrence d'investir lourdement et l'empêchant ainsi de continuer à jouer la guerre des prix...).

Pourtant, les syndicats de l'opérateur ne semblent pas partager ce point de vue optimiste, pire encore ils annoncent que 2000 à 9000 emplois sont actuellement menacés dans les rangs de ce dernier.

Selon le Figaro, aucune annonce officielle ne pourrait être faite par Bouygues avant le 25 mai, date des élections européennes, mais l'opérateur envisagerait bien de se séparer de plus de 20 % de ses effectifs. Une restructuration qui serait directement liée à l'échec des négociations avec Vivendi concernant le rachat de l'opérateur SFR.

L'acquisition de SFR aurait pu permettre à Bouygues de devenir le numéro deux de la téléphonie mobile en France. Avec un rachat par Numéricâble et un marché à quatre acteurs, Bouygues se retrouverait trop faible pour maintenir ses activités actuelles, d'autant que la société a été fragilisée par la guerre des prix lancée par Free Mobile depuis son arrivée sur le marché.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 31621 points
Le #1739892
Je donne 48H à Montebourre-le-mou pour trouver comment dire que c'est la faute à Free, en fait...
zorglub123 away Absent Vénéré avatar 3120 points
Le #1739902
"Selon le Figaro, aucune annonce officielle ne pourrait être faite par Bouygues avant le 25 mai, date des élections européennes,"

quel est le rapport?

Par ailleurs, ce serait étonnant que les syndicats ne crient pas au loup...
Anonyme offline Hors ligne VIP avatar 5696 points
Le #1740092
zorglub123 a écrit :

"Selon le Figaro, aucune annonce officielle ne pourrait être faite par Bouygues avant le 25 mai, date des élections européennes,"

quel est le rapport?

Par ailleurs, ce serait étonnant que les syndicats ne crient pas au loup...


parce que bouygues, tres ancre a droite, n aimerait pas que la gauche profite du couplet " mechants capitalistes de droite...".

donc il va attendre que ca soit passe pour annoncer qu il revend sa filliale telecom et vire un max de personnes pour rendre la mariee plus mettable par un romanichel...
Anonyme
Le #1740302
Il y a comme quelque chose de dur à comprendre parfois :
Une boite délocalise on vire le personnel
Une boite ferme, on vire le personnel
Une boite est absorbée par un groupe, on vire le personnel
Une boite fait un bénéfice du tonnerre, on remercie le personnel
y'aurait pas une mauvaise volonté caractérisée des dirigeants de ces groupes ?

Dragrubis offline Hors ligne Vétéran avatar 1418 points
Le #1740312
tower41000 a écrit :

zorglub123 a écrit :

"Selon le Figaro, aucune annonce officielle ne pourrait être faite par Bouygues avant le 25 mai, date des élections européennes,"

quel est le rapport?

Par ailleurs, ce serait étonnant que les syndicats ne crient pas au loup...


parce que bouygues, tres ancre a droite, n aimerait pas que la gauche profite du couplet " mechants capitalistes de droite...".

donc il va attendre que ca soit passe pour annoncer qu il revend sa filliale telecom et vire un max de personnes pour rendre la mariee plus mettable par un romanichel...


C'est malheureusement la cause la plus probable...
Anonyme offline Hors ligne VIP avatar 5696 points
Le #1741072
DeepBlueOcean a écrit :

Il y a comme quelque chose de dur à comprendre parfois :
Une boite délocalise on vire le personnel
Une boite ferme, on vire le personnel
Une boite est absorbée par un groupe, on vire le personnel
Une boite fait un bénéfice du tonnerre, on remercie le personnel
y'aurait pas une mauvaise volonté caractérisée des dirigeants de ces groupes ?


des dirigeants, non.

des actionnaires, certainement...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire