Test Call of Duty Black Ops

Le par Alain L.  |  12 commentaire(s)
Call of Duty Black Ops - Logo

Publiquement disponible depuis maintenant quelques heures, Call of Duty Black Ops se confrontera dans les prochains jours au test ultime. En effet, pour l’heure seuls les inconditionnels fans se sont mobilisés à minuit précises pour obtenir leur copie auprès des grandes enseignes. Il faudra attendre quelques heures voire quelques jours afin de mesurer la popularité de la saga qui n’a cessé de grandir depuis maintenant deux ans. L’un des jeux les plus attendus de cette fin d’année est désormais disponible, mais cette attente en valait-elle vraiment la peine ? C’est la question à laquelle nous allons tenter de répondre.

Un Modern Warfare bis ?

Il y a tout juste une année et un jour, Infinity Ward a été largement récompensé pour son travail accompli sur Modern Warfare 2, un titre exceptionnel doté d’une impressionnante longévité et d’une mise en scène hollywoodienne. Le studio a été à l’origine de la renaissance de la licence qui à l’époque s’enfonçait peu à peu dans les méandres de la Seconde Guerre mondiale.

Le studio américain a eu l’idée de faire table rase et d’introduire un nouveau contexte scénaristique plus moderne, bien lui en a pris. Aux dernières estimations, Modern Warfare 2 se serait vendu à plus de vingt millions d’exemplaires, une performance énorme pour un seul jeu vidéo. Mais entre temps, les responsables du studio se sont faits la belle emportant avec eux de nombreux responsables.

Call of Duty Black Ops - 2 Call of Duty Black Ops - 1

Cette affaire a remis en cause toute la machinerie d’Activision qui pouvait autrefois compter sur un studio ayant largement fait ses preuves. En quête de reconnaissance, Treyarch est toujours resté dans l’ombre d’Infinity Ward malgré l’énorme succès du mode zombie de Call of Duty : World at War. Mais depuis l’affaire du Infinity Wardgate la donne a clairement changé.

Cette année, Treyarch aura l’occasion de faire taire les mauvaises langues et de montrer aux yeux du monde qu’il peut aussi donner naissance à des bijoux vidéoludiques. Call of Duty : Black Ops a des hautes ambitions et suit par conséquent les traces de Modern Warfare 2. Il s’inspirera sur les grandes lignes de la guerre froide, un conflit relativement récent.

Call of Duty Black Ops - 3 Call of Duty : Black Ops - 19

Il s’agit d’une inspiration et non d’une retranscription fidèle. Ainsi, il ne faudra pas s’attendre à une résolution pacifique du conflit, bien au contraire. Le jeu adopte un format étonnant à base de flashbacks franchement bien menés. Contrairement à Modern Warfare 2 qui se résume en un concentré d’action pure et dure, ce nouvel opus est enfin doté d’un captivant scénario.

Non content d’expliquer logiquement les différents lieux visités et les missions entreprises, ce dernier possède de sympathiques retournements de situations et des phases d’action très très impressionnantes.  Durant ces quinze missions solos, le joueur aura l’occasion d’incarner différents personnages et de voyager au travers du globe.

Call of Duty : Black Ops - 16 Call of Duty : Black Ops - 15



Treyarch sort de la lumière

Ces héros ont tous des grands points en commun, ils ne sont plus là pour décorer et épaissir artificiellement la trame scénaristique. Le Vietnam, le Laos ou encore la Russie sont des lieux que vous pourrez visiter, des lieux connus de tous. Le concept comporte d’étonnantes destinations que nous allons éviter de vous dévoiler, ces dernières sont excessivement bien retranscrites et surprenantes à la fois. Il faut le voir pour le croire car Black Ops est toujours équipé du même moteur graphique que son illustre prédécesseur.

Mais les artistes ont travaillé d’arrache-pied pour l’améliorer de fond en comble afin que l’ensemble  bénéficie d’effets spéciaux complexes et de jeux de lumière excellents. Le concept ne change pas d’un iota, le public devra infiltrer des bases, détruire d’importantes structures militaires, défendre des zones ou encore tenter de sauver sa peau, un mélange toujours aussi explosif.

Call of Duty : Black Ops - 12 Call of Duty : Black Ops - 17

Il aura l’occasion de piloter divers engins militaires et surtout d’appréhender un vaste arsenal dont fait partie l’arbalète ou encore la roquette téléguidée. Que les fans de Modern Warfare 2 se rassurent, la grande majorité des armes sont relativement récentes et ne datent pas de la Seconde Guerre mondiale.

Un tantinet moins spectaculaire et réaliste militairement parlant, Black Ops a néanmoins le bon goût de posséder un scénario solide et prenant. Cette crédibilité est consolidée à l’aide de cinématiques narratives longues. Ceci dit, le jeu reste toujours un énorme spectacle visuel du début à la fin, un spectacle bien épaulé il est vrai par un moteur diaboliquement bien optimisé.

Call of Duty : Black Ops - 11 Call of Duty : Black Ops - 14

Malgré les épais voiles de fumée, les explosions ou encore la pluie, le jeu reste parfaitement fluide et stable. Il est doté d’animations naturelles et de qualité prenant non seulement en compte le contexte géographique mais aussi les expressions faciales, un détail qu’il convient de souligner. L’année passée, Hans Zimmer avait réussi à réaliser une bande sonore grandiose et épique, une absence qui se fait sentir.

La bande sonore de Black Ops est néanmoins plus rythmée et surtout menaçante, un changement qui sied parfaitement au scénario. Excellents, les doublages et bruitages sont à la hauteur des attentes, un simple coup de feu sortant d’un kit 5.1 haut de gamme pourrait affoler votre voisin. Cette excellente spatialisation, on la retrouve enfin dans le mode multi-joueurs. Le mode solo affichant une durée de vie de six à dix heures ne représente que la partie émergée de l’iceberg. Après avoir fait le tour de la campagne solo, les joueurs pourront se tourner vers le mode zombie.

Call of Duty : Black Ops - 18 Call of Duty : Black Ops - 13



Un studio qui écoute enfin les joueurs

Identique à World at War, il consiste le plus simplement du monde à survivre à des vagues grandissantes de zombies, un mode possédant quatre cartes. On termine avec l’épais et indétrônable mode multi-joueurs composé de quatorze cartes de tailles et d’inspirations différentes. Très intelligent, le level-design permet à tout type de joueurs de tirer partie de l’environnement et de son armement.

Une bonne quarantaine d’armes sont disponibles, des armes classiques et connues des fans. Les développeurs ont introduit des outils de guerre étonnants comme l’arbalète, la caméra de poche ou encore le lance-flammes portatif qui pourra être installé sur les armes primaires en guise d’accessoire. Les accessoires et les camouflages seront de retour, leur nombre a été augmenté afin de multiplier les possibilités visuelles et surtout stratégiques.

Call of Duty : Black Ops - 8 Call of Duty : Black Ops - 6

Au nombre de quinze, les Perks et Killstreaks proviennent majoritairement de Modern Warfare 2. Les développeurs ont surtout fait en sorte d’équilibrer l’ensemble, de supprimer le Quickscoping, l’utilisation à outrance du lance-grenades ou encore le Boosting, c'est-à-dire le gain de points d’expérience par des moyens détournés.

Bien que l’ensemble repose toujours sur des points d’expérience, l’accession à un Perk ou à une arme précise s’effectuera via la dépense de points COD. Ils sont obtenus au travers des huit différents et classiques modes multi-joueurs. Leur présence permet à un joueur de moduler ses classes comme il l’entend et de ne plus être dépendant des grades militaires.

Call of Duty : Black Ops - 3 Call of Duty : Black Ops - 4

Les matches à paris sont à part, ils mettent les joueurs dans des conditions de jeu uniques et leur permettront de gagner substantiellement des points COD, sous réserve bien entendu de faire partie du trio de tête. Le mode Gun Game par exemple poussera les joueurs à employer une bonne vingtaine d’armes différentes qu’ils devront utiliser efficacement pour espérer ravir la victoire à ses adversaires.

Les contrats sont la dernière source de points COD, ils viennent remplacer les challenges de Modern Warfare 2. Afin de profiter d’eux, il faut payer des droits d’entrée qui ne seront d’ailleurs pas remboursés. Limités dans le temps, ils favoriseront l’utilisation d’armes et des killstreaks exotiques dont fait partie la voiture télécommandée ou encore l’hélicoptère pilotable. Treyarch a promis de renouveler la liste toutes les semaines, un travail de titan.

Call of Duty : Black Ops - 12 Call of Duty : Black Ops - 2



Carton plein

Call of Duty Black Ops - Jaquette Xbox 360Par ailleurs, le public sera à même de choisir ses peintures faciales et de personnaliser les viseurs du type Red Dot ou Holographic, en clair d’affecter aussi bien leur couleur que leur motif. Les clans et les joueurs pointilleux pourront créer leur propre logo qui sera alors apposé sur l’arme, un détail subtil mais capital aux yeux des joueurs intensifs.

L’ensemble des modes multi-joueurs sont disponibles en écran partagé, toutefois la progression sera limitée au premier joueur. Le matchmaking a aussi fait l’objet d’une meilleure conception, les joueurs peuvent désormais choisir une zone géographique en particulier leur évitant ainsi les saccades et autres lags intempestifs.

Treyarch n’a pas hésité à s’inspirer de la saga Halo possédant un utile et jouissif mode Replay. Il est aussi disponible dans Black Ops, un outil permettant de conserver et de publier ses meilleurs exploits en ligne. Un véritable plus. Les serveurs dédiés et le navigateur serveur seront exclusifs à la version PC, les consoles devront faire confiance au matchmaking.

Call of Duty : Black Ops a beau être légèrement moins spectaculaire et réaliste que son prédécesseur, il n’en reste pas moins une véritable tuerie vidéoludique. Treyarch a su faire de Black Ops un impressionnant jeu de tir à la première personne qui saura combler les amateurs d’action mais aussi de productions cinématographiques. Black Ops est sans conteste le meilleur FPS de l’année 2010 que les fans devront absolument se procurer.



+ Les plus
  • Le mode Replay
  • Énorme durée de vie
  • Un scénario enfin digne
  • L'excellent univers sonore
  • Une inspiration artistique de premier plan
  • Le mode multi-joueurs complet, jouissif et équilibré
- Les moins
  • Quelques imprécisions militaires
  • Le mode Vétéran frustrant par moments
  • Le Combat Training inaccessible hors ligne
  • Susceptible de ruiner ou d'affecter grandement la vie sociale

Notes

  • Graphisme Le jeu exploite un moteur graphique vieillissant que les développeurs ont réussi à dépoussiérer et améliorer. Le constat est sans appel, Black Ops se montre visuellement supérieur à Modern Warfare 2 sans pour autant perdre en fluidité. Technologiquement parlant, l’ensemble est à des années lumières d’un Crysis 2. Mais artistiquement, il a de quoi concurrencer les Mass Effect 2 et autres Uncharted 2, des références en la matière.
    9/10
  • Bande son Jouer à Black Ops sans un casque ou un kit sonore digne de ce nom serait un sacrilège tant le jeu bénéficie d’excellents doublages, d’une bande sonore oppressante et jouissive, et surtout de bruitages affolants. Vous êtes prévenus, vos voisins aussi.
    9/10
  • Jouabilité Black Ops est accessible, simple à prendre en main et excessivement proche des précédents volets. Il s’agit en somme d’un efficace modèle d’ergonomie que la concurrence devrait franchement copier ou pas...
    9/10
  • Durée de vie La durée de vie de la campagne solo estimée à dizaine d’heures est honnête au possible et tout à fait dans la norme. Ce sont d’ailleurs dix heures franchement bien fournies et pleines en émotion. Mais en prenant en compte le mode zombie et le mode multi-joueurs, ce chiffre peut aisément atteindre la centaine d’heures de jeu si ce n’est plus.
    10/10
  • Scénario Pour une fois, la saga Call of Duty se montre passionnante et haletante à la fois. Efficacement bien mise en scène via des cinématiques et des dialogues plus vrais que natures, la campagne solo surprend non seulement par son format mais aussi sa force de caractère. Cela fait bien longtemps qu’un Call of Duty ne nous n’avait pas procuré de telles sensations.
    8/10
  • Note générale Qu’on se le dise tout de suite, Call of Duty : Black Ops est un sérieux prétendant au titre de meilleur jeu de l’année 2010 au même titre que les God of War III et autres Mass Effect 2. Dans le genre FPS, il n’a virtuellement aucun concurrent qui puisse lui arriver à la cheville tant ce dernier brille de par ses qualités sonores, artistiques et surtout conceptuelles. A côté, Halo Reach fait pâle figure. Black Ops est un incontournable titre, tout simplement.
    9/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires Page 1 / 2
Trier par : date / pertinence
kakyo offline Hors ligne Vétéran icone 1359 points
Le #710901
un test completement subjectif ... on dirait un test de Fifa 11 deja noté avant d'être testé ...
John-117 offline Hors ligne Héroïque avatar 972 points
Le #710941
Test très mauvais et pas objectif du tout. Graphiquement je trouve le jeu moins beau que COD 4 sorti en 2007. Bande-son : 9/10 ? A part les musiques, les bruitages et les voix sont catastrophiques. Le scénario n'a rien d'excpetionnel et puis franchement, la durée de vie 10/10 c'est n'importe quoi, la campagne est bien trop courte et il n'y a pas que le multi qui compte. Mais le pire c'est quand vous dites qu'aucun FPS ne lui arrive à la cheville c'est une blague ? Je connais des FPS sortis il y a des années qui sont largement supérieurs à celui-ci. Et puis vous n'êtes objectif non plus quand vous dites que Halo Reach fait pâle figure face à Black Ops, car pour moi c'est totalement le contraire et puis la comparaison avec Halo est inutile car ces jeux sont totalement différents. Bref, pour moi ce Black Ops fait pâle figure face à certains comme Halo, Half-Life ou encore Far Cry.
jymmy le fou offline Hors ligne Vétéran avatar 2316 points
Le #711101
Idem que John

Je pige pas trop la note, sur le 10/10 en durée de vie.

En solo un jeu de 6h c'est 3/10 et pour le multi tout les retour font état de la même chose : c'est la même chose de COD MW1 ou 2.

Y'a rien de nouveau la dedans.

Pour l'années prochaine, y'a juste a changer le titre.
Micke16 offline Hors ligne Vétéran avatar 1246 points
Le #711161
Euh... la bande son est vraiment pathétique même avec du bon matos. Avec des doublages à coté de la plaque et des explosions style pétard mouillé...

La mise en scène est assez foireuse même MoH lui passe devant!
Et alors ne parlons pas de l'IA qui se révèle tout bonnement désastreuse! Votre pote qui est collé contre l'ennemi qui vous canarde et qui n'est pas capable de riposter, on ne me l'avait jamais faite celle la!

Disons un bon collé copié (mais avec des menus plus fouillis) de MW. Après le solo m'a fait penser à World at War... une impression de pas envie de le refaire.
Allez un bon 13/20

Dephaser offline Hors ligne Héroïque avatar 719 points
Le #711191
Bonsoir kakyo, John-117, jymmy le fou et micke16,

Tout d’abord, merci pour vos réponses et vos réactions légitimes. Je les comprends tout à fait et vais par conséquent tâcher de vous apporter des éclaircissements.

Le test a été effectué suite à une trentaine d’heures de jeu, cinq pour le mode solo et zombie, et vingt pour le mode multi. Nous avons largement eu le temps de découvrir l’ensemble des facettes du jeu avant ne serait-ce même d’avoir rédigé le test et lui avoir accordé ces notes.

Il n’est pas question pour Génération-NT de noter des jeux avant même d’avoir mis la main sur titre, ce serait tout simplement prendre parti envers un développeur ou une agence de presse en question, chose que nous cautionnons et que nous ne pratiquons heureusement pas. Ce n’est pas parce qu’un jeu est attendu et connu qu’il sera nécessairement mieux « traité ».

Nous avons récemment pu accorder des notes de 7/10 à Fallout New Vegas et Fable III, de gros titres de cette fin d’année 2010. Ils ont pourtant failli à répondre aux attentes des joueurs en dépit de leur médiatisation, une incapacité que nous avons pleinement soulignée sans distinction aucune.

Nous avons effectivement un important devoir, celui de rendre compte aux joueurs et au public, c'est-à-dire vous. Malheureusement, il est impossible pour chacun d’être complètement objectif auquel cas nous obtiendrons souvent des notes médianes et donc injustes. Un test est nécessairement subjectif car écrit par un individu imprégné de ses expériences et de ses goûts personnels.

Techniquement, Modern Warfare possède des textures de résolution inférieure ainsi que de plus grandes limitations au niveau des effets de particules, fumées, pluie et j’en passe. En ce sens, Black Ops est technologiquement supérieur à Modern Warfare premier du nom. Apprécier artistiquement le jeu est toutefois une affaire personnelle et fait donc objet d’une grande volatilité.

En revanche et vous l’avez bien souligné, le test n’a pas été effectué en version française mais originale, des doublages assurés par des acteurs autrement plus convaincants. Au niveau des bruitages, il s’agit très certainement d’une affaire de matériel. Je vous avoue avoir longuement douté de la puissance et la clarté des bruitages en jouant les premières heures. J’ai même failli accorder un 6/10 à l’univers sonore à cause de ces bruitages à première vue mollassons.

Mais après quelques tests effectués impliquant divers périphériques sonores, il s’avère que la question du périphérique joue énormément. Le jeu a été testé sur les enceintes embarquées d’une Sony KDL-464000W, d’un ensemble Onkyo TX-SR507 + enceintes 5.1 Mordaunt Short, et pour finir de la triplette Creative Sound Blaster X-Fi Titanium, Sennheiser PC 150 et Sennheiser PC 350.

Des différences se font nettement sentir notamment sur PC au niveau de la réverbération, de la spatialisation ou encore de l’atténuation. Quant à l’appréciation de la bande son, elle vous est personnelle et je respecte entièrement votre choix. Visuellement, Medal of Honor est impressionnant il faut le reconnaitre, mais sa mise en scène se montre trop artificielle à mon goût et ne permet pas de mettre en valeur les différents cadres géographiques. Son incomplétion souligne le côté arène et peu vivant des décors, des décors il est vrai peu propices à la vie mais adaptés au contexte.

L’IA de Black Ops est effectivement basique à l’instar de nombreux jeux et de Call of Duty, elle se contente de se couvrir basiquement et de tirer à tout-va. La difficulté du titre repose surtout sur la capacité des ennemis à bien viser et à blesser. La grande majorité des jeux de tir à la 1ère ou 3ème personne sont dénués d’une IA solide, Medal of Honor, Gears of War 2 ne font pas exception.

La saga Halo ou encore F.E.A.R sont heureusement là pour offrir aux joueurs une meilleure résistance. Récemment, peu de FPS peuvent se targuer de bénéficier d’un scénario prenant et doté d’une durée de vie correcte pour le genre FPS. Bioshock est une rare exception, mais il est aussi issu d’un mélange FPS/RPG. Far Cry 2 possède une excellente durée de vie et des environnements immersifs, mais il est doté une trame franchement basique et simplette.

Ceci dit dans le terme d’une double notation séparant solo et multi, il est clair que Black Ops aurait obtenu une note de 4/10 au niveau de sa durée de vie solo. Toutefois et comme la majorité des jeux d’action de notre époque, le titre de Treyarch tâche d’épaissir grassement sa durée de vie à l’aide d’un mode multi, une manœuvre très employée par les développeurs.

Resident Evil 5 possède par exemple un trop basique mode multi-joueurs, il en est de même avec Dead Space 2 qui à l’heure actuelle mériterait un gentil 5/10 si ce n’est moins. Pourquoi une telle sévérité envers Dead Space 2 ? La réponse réside dans son exécution et son intérêt. Le mode multi de Dead Space 2 va à l’encontre du concept originel de peur et de stress continuel.

Dans Black Ops, hormis le côté spectaculaire en moins, on retrouve ce côté guerrier et intense qui a fait la réputation de la série. Ce constat est le même chez Halo Reach ou encore Gears of War 2. La durée de vie des jeux actuels diminue drastiquement, la majorité des genres sont touchés par ce phénomène, y compris les FPS. Il convient donc de s’adapter et de mesurer l’intérêt de ces derniers en fonction de la concurrence et des « tendances ».

Il est possible de comparer avec des jeux plus anciens, mais ce procédé serait injuste car les techniques de développement ont bien changées depuis tout comme les budgets alloués. Le public en général cherche à s’informer en fonction de l’actuelle concurrence ce qui fait que nous évitons de comparer les jeux testés avec des titres comme Half-Life ou Far Cry qui sont tous deux d’excellents jeux. Ceci dit, nous pouvons très bien les évoquer et c’est d’ailleurs le cas.

Halo Reach fait effectivement pâle figure face à Black Ops, mais il s’agit là d’un constat personnel. Les goûts et couleurs ca ne se discute pas, mais je reconnais très volontiers la grande qualité du mode multi-joueurs de Halo Reach du fait de son équilibre de jeu, de la présence de véhicules, de sa grande technicité ou encore de son énorme mode Forge, un mode qu’un Call of Duty ne possèdera certainement jamais.

Pour ma part, je suis plus adepte des jeux intenses et rapides à la Quake 3 Arena qu’autre chose. Cela fait que j’apprécie certainement mieux un Call of Duty qu’un Halo. Une simple question de goût. Il est vrai que le mode multi de Black Ops est une copie quasi-conforme de celui de Modern Warfare 2, personne ne pourra dire le contraire. Mais pour nous, il ne s’agit pas de sanctionner ou non cette reprise, autrement nous pourrions critiquer vertement d’excellents jeux comme Halo Reach, FIFA 11 ou encore Lost Odyssey. Ils sont respectivement inspirés de Halo 3, FIFA 10 et pour finir Final Fantasy VIII.

La question est plutôt de savoir si cette reprise est efficace, intéressante et répondra aux attentes des joueurs. La plupart des studios suivent le schéma évolutif de l’automobile japonaise qui se repose sur un ensemble d’améliorations et une base stable. Le schéma européen a tendance à reprendre tout depuis zéro et de remettre en cause les derniers projets.

On critiquer cette reprise si cette dernière s’avère mauvaise ou encore inadaptée, mais il serait bien sévère de sabrer les responsables alors ces derniers ne font que se reposer sur de bonnes bases et tentent le plus souvent d’intégrer de nouveaux concepts et du contenu varié. De plus, ils sont sous pression et évitent par conséquent de prendre trop de risques, un risque à double tranchant dont a été victime le très bon Mirror’s Edge.

Bonne soirée à tous

Alain L
megalo offline Hors ligne Héroïque icone 927 points
Le #711301
bravo les médisant on vois qui joue sur console et qui joue sur pc!!
perso je joue sur pc et oui c'est jamais qu'un mix de cod5 et 6 mais voila ce qui est rechercher sur un fps est la le contenu est bon pas fâché de l'avoir acheté vivement ce soir que je puisse me faire une nuit blanche dessus
madreg offline Hors ligne Vétéran icone 1245 points
Le #711391
Pareil megalo
J'aurais plus mis 8/10 enfin bon ...
Pour tout avouer j'ai fais le 1er niveau solo et maintenant je reste sur le multi.
Il me rend plutôt accro et je sens que les nuits blanches vont se succéder .

Certes il y a encore un certain boulot au niveau de la stabilité des serveurs et ce genre de truc mais je suis très satisfait de mon achat !

Tshuss
kakyo offline Hors ligne Vétéran icone 1359 points
Le #711461
@Alain L (dephaser)

Personnellement ( et cela ne regarde que moi évidemment) la note de duré de jeu depend principalement pour les 3/4 du mode solo ... claquer 60 € ( et oui le prix d'un jeu d'aujourd'hui est énorme quand même ) pour un jeu qui dure que 6h a tout cassé , ca fait mal ...

meme si de plus en plus de personne joue en multi , ca fait plus de 12 ans que je joue online et celui de CoD n'est pas super fun ... basique oui , mais pas extra ordinaire.

le scénario basique également, rien de bien folichon .... proche d'un film d'action US pour moule avarié ... ( mechant communiste gentil stallone )

graphiquement il tient la route légèrement supérieur a la moyenne .... pas de quoi s'extasier non plus ...


désolé mais si les critiques sur votre test ne s'est pas fait attendre , c'est parce que finalement les vrai critiques objectives , ce sont les joueurs qui eux , paie a prix coûtant leur jeu. :jap:

bien sur il reste les fan boy mais ca, c'est une autre histoire ....
madreg offline Hors ligne Vétéran icone 1245 points
Le #711531
A l'époque quand Battlefield 1 est sorti c'était une bombe, pourtant il n'avait aucun mode solo... mais alors aucun ! (juste des bots bien pourri)
Par contre il prenait tout son sens en multi
Aujourd'hui on crierait au scandale, mais
60€ pour un jeu réseau qui me tient 3-4 mois ou plus, ça me va très bien


jymmy le fou offline Hors ligne Vétéran avatar 2316 points
Le #711571
Merci a Dephaser

De nous avoir fait par de son point de vue sur le test, c'est pas tout les jours et c'est rassurant que ceux qui écrivent les articles, lisent aussi les commentaires.

Petite remarque quand même, il serait bon de savoir sur quel matos ce jeux est testé. Savoir si c'est sur un PC qui a une config a 2000 € ou console.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire