Affaire Cambridge Analytica : Facebook va payer son amende britannique

Le par  |  1 commentaire(s)
Facebook

Facebook ne reconnaît aucune responsabilité mais accepte finalement de payer l'amende britannique dans le cadre de l'affaire Cambridge Analytica révélée en 2018.

L'Information Commissioner's Office (ICO ; la Cnil britannique) a annoncé cette semaine un accord avec Facebook. En vertu de cet accord, le groupe de Mark Zuckerberg accepte de payer l'amende de 500 000 £ (près de 580 000 €) infligée dans le cadre de l'affaire Cambridge Analytica.

Facebook avait contesté cette amende prononcée en octobre 2018. Si Facebook a désormais accepté de payer, le réseau social ne reconnaît pas sa responsabilité pour autant et souligne que l'ICO n'a pas découvert de preuves que des données d'utilisateurs britanniques de Facebook (et dans l'Union européenne) ont été transférées à Cambridge Analytica.

Dans cette affaire qui continue de hanter Facebook, un chercheur universitaire a pu recueillir en 2014 et 2015 des données de 87 millions d'utilisateurs du réseau social grâce à un quiz de personnalité. Ce quiz avait été passé par 300 000 personnes connectées à leur compte Facebook et il a récupéré des données sur leurs amis.

Les données ont ensuite été fournies à Cambridge Analytica qui était une entreprise britannique de communication stratégique et d'analyse de données. Elle a été accusée d'une exploitation des données avec la diffusion de contenus ciblés - sur la base de profils - pour tenter d'influencer le vote lors de la campagne présidentielle américaine de 2016, voire pour le référendum du Brexit au Royaume-Uni.

Pour ce scandale intervenu avant l'entrée en vigueur du Règlement général sur la protection des données de l'Union européenne, l'ICO a reproché à Facebook de permettre à des développeurs d'applications d'accéder à des données personnelles d'utilisateurs sans leur consentement éclairé et même s'ils n'avaient pas téléchargé une application.

Facebook a renforcé ses contrôles depuis. " Nous nous réjouissons d'apprendre que Facebook a pris, et continuera de prendre, des mesures importantes pour se conformer aux principes fondamentaux de la protection des données ", déclare l'ICO.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2082595
C'est tout ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme