Daimler Trucks et Waymo pour des semi-remorques autonomes

Le par Jérôme G.  |  0 commentaire(s)
daimler-trucks-waymo

Daimler Trucks et Waymo (Alphabet) forment un partenariat stratégique pour des camions avec système de conduite autonome de niveau 4.

Division camions de Daimler (maison-mère de Mercedes-Benz Trucks et Freightliner notamment), Daimler Trucks a décidé de travailler avec Waymo qui est la division de conduite autonome d'Alphabet (maison-mère de Google). Ce partenariat doit permettre le développement de semi-remorques entièrement autonomes.

En l'occurrence, il est question de camions Freightliner Cascadia de Daimler qui seront équipés de la technologie Waymo Driver. Le partenariat stratégique évoque des camions avec système de conduite autonome qui seront d'abord disponibles pour des clients aux États-Unis au cours " des prochaines années. "

Pour le moment, Daimler Trucks et Waymo sont plutôt avares concernant les détails, sachant que les deux groupes travaillaient déjà chacun de leur côté sur des camions avec conduite autonome avant de former ce partenariat.

Le but affiché pour les semi-remorques est une conduite autonome de niveau 4 au sens de l'organisation internationale SAE International. À ce niveau, l'intervention du chauffeur n'est plus nécessaire, à l'exception de conditions défavorables comme les conditions climatiques. Le type de route entre aussi en considération. Le niveau ultime de conduite autonome est le niveau 5.

Pas uniquement avec Waymo

Le partenariat entre Daimler Trucks et Waymo n'est pas exclusif. " Ce partenariat complète l'approche à double stratégie de Daimler Trucks, qui consiste à travailler avec deux partenaires solides pour fournir à nos clients des solutions autonomes de niveau 4 et parfaitement intégrées à nos meilleurs camions. "

daimler-trucks-waymo
La division camions de Daimler dispose de sa propre filiale Torc Robotics pour travailler sur l'intégration de systèmes de conduite autonome.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire