Capcom change son fusil d'épaule pour le marché occidental

Le par Fabien H.  |  1 commentaire(s)
Capcom - logo (Small)

Le président de Capcom a tout récemment évoqué la direction occidentale que prendra la société, se basant davantage sur les attentes des consommateurs européens et américains. Les jeux de sport ont été notamment mis en avant.

Capcom   logo (Small)Très clairement l'une des sociétés vidéoludiques les plus importantes au Japon, Capcom ne cesse d'enchaîner des titres à succès. La puissante vague Monster Hunter aidant, 53% des ventes globales de leurs jeux se font sur l'archipel nippon cette année.

Comme le soulignait Gaël hier, Capcom a annoncé qu'il comptait supprimer purement et simplement les exclusivités afin de s'orienter vers les productions multi plates-formes. Manœuvre purement commerciale, dirons-nous, puisque les joueurs ne se verront aucunement pénalisé. « Je pense que les fans n'ont rien à craindre », a tout récemment déclaré Christian Svensson. La compagnie compte cependant inverser la tendance en accroissant leur volume de ventes sur le marché occidental.


Orientation casual ?
Haruhiro Tsujimoto - président CapcomSi l'on en croit les propos du président de Capcom, Haruhiro Tsujimoto, à l'occasion de son rapport annuel, la société est en passe de s'engouffrer vers le juteux filon des productions grand public. « Comme le marché a subi de grands changements, nous avons estimé qu'il était extrêmement crucial pour un développeur de jeux japonais à rapidement organiser une structure afin de créer et de vendre des gros titres outre-mer ».

Au lieu de commercialiser les titres jusqu'à présent exclusifs au marché japonais, Capcom compte se focaliser sur des licences plus internationales en partenariat avec des studios de développement indépendants, suivant « les goûts de nos consommateurs étrangers ». C'est par ce biais que Tsujimoto estime élargir leur marché occidental, sans pour autant faire impasse sur leurs pièces maîtresses développées via leur principal studio.

« Nous prévoyons également de développer le genre en lui-même pour répondre aux besoins d'une gamme encore plus large de consommateurs. Notre première stratégie pour cette entreprise est de se développer dans le secteur du sport », a précisé le président. Ce dernier a ensuite ajouté que leur « développement multi plates-formes » aidé par leur technologie MT Framework est devenu leur « force motrice » pour leur progression mondiale. Gageons que leurs portages ne tournent pas vite au vinaigre, surtout entre la Wii et la PS3 / Xbox 360. Toujours est-il que cela laisse une once d'espoir pour les joueurs qui s'attendent à une adaptation de Street Fighter IV sur Wii, voire sur consoles portables.
  • Partager ce contenu :
Complément d'information
  • Jeux mobiles : le casual game reste incontournable
    Selon le cabinet d'études Park Associates, le téléphone portable reste essentiellement perçue comme une plate-forme pour le jeu occasionnel. Une situation qui ne devrait pas changer avant fin 2008.

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
frodon offline Hors ligne Vénéré avatar 4710 points
Le #319441
il aurait déja fallut qu'ils sortent leurs jeux à l'international au lieu de se contenter du japon voir usa en plus.

perso, je ne me rappel plus le nombre de fois ou j'étais frustré de voir un super rpg par exemple ne sortir qu'au japon.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire