Capcom pousuivi pour violation de droits d'auteurs dans RE 4 et Devil May Cry

Le par Mathieu M.  |  5 commentaire(s)
Resident Evil 4 - vignette

Alors que les éditeurs sont souvent à l'origine de plaintes contre les pirates, cette fois c'est Capcom qui est poursuivi pour violation de droits d'auteur dans certains de ses jeux.

Il y a quelques mois, Capcom faisait l'objet d'un piratage d'envergure avec un ransomware et la publication d'une partie des travaux des studios du groupe sur la toile. Ces partages ont ainsi révélé de nombreux projets de Capcom, et continuent à mettre au jour les secrets de la marque...

Droits d'auteur Capcom 1

C'est ainsi que l'on a pu constater que Capcom avait pris certaines libertés malhonnêtes en adaptant des clichés de Judy A Juracek afin d'en faire des textures intégrées dans plusieurs de ses jeux. Évidemment, le tout a été fait sans aucun accord de l'artiste ni sans aucun reversement de droits d'auteurs...

L'artiste a donc saisi la justice vendredi dernier pour violation de droits d'auteur...

Resident Evil 4 et Devil May Cry intégreraient ainsi des textures réalisées à partir de clichés de l'artiste publiés dans l'ouvrage baptisé Surfaces datant de 1996. Capcom a par ailleurs fait le choix étonnant de conserver les mêmes dénominations que l'artiste...

Droits d'auteur Capcom 2

Au total, ce seraient ainsi plus de 200 images qui auraient été transformées en textures et intégrées aux jeux de Capcom, en violation flagrante des droits d'auteur. L'artiste demande ainsi à l'éditeur 12 millions de dollars de dommages et intérêt.

Rappelons que Capcom avait déjà été pris la main dans le sac plusieurs fois, la dernière faisant écho à Resident Evil Village et ses concepts de monstres repris du film Frankenstein's Army de Richard Raaphorts sorti en 2013.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Anonyme offline Hors ligne Habitué avatar 212 points
Le #2133348
Les textures presentes dans les clichés introduites dans les livres de madame Judy A Juracek ne lui appartiennent pas. Elle a bien pris ses clichés quelques part.
Ce sont SES clichés, SES livres mais les textures ne lui appartiennent pas.
Finnegan offline Hors ligne Vénéré icone 2521 points
Le #2133353
IRONMAIDEN a écrit :

Les textures presentes dans les clichés introduites dans les livres de madame Judy A Juracek ne lui appartiennent pas. Elle a bien pris ses clichés quelques part.
Ce sont SES clichés, SES livres mais les textures ne lui appartiennent pas.


Si c'est directement adapté de ses clichés, alors il y a violation de droit d'auteur.
Si elle a pris ses clichés quelque part, Capcom n'a qu'à aller prendre ses propres photos avec son propre rendu.

Ce n'est pas parce que je prends la photo d'un pont qu'on peut s'en servir sous prétexte que ce n'est pas mon pont.
Fafa43 offline Hors ligne Vénéré avatar 3204 points
Le #2133364
Finnegan a écrit :

IRONMAIDEN a écrit :

Les textures presentes dans les clichés introduites dans les livres de madame Judy A Juracek ne lui appartiennent pas. Elle a bien pris ses clichés quelques part.
Ce sont SES clichés, SES livres mais les textures ne lui appartiennent pas.


Si c'est directement adapté de ses clichés, alors il y a violation de droit d'auteur.
Si elle a pris ses clichés quelque part, Capcom n'a qu'à aller prendre ses propres photos avec son propre rendu.

Ce n'est pas parce que je prends la photo d'un pont qu'on peut s'en servir sous prétexte que ce n'est pas mon pont.


Du coup c'est complètement con
Psyconaute offline Hors ligne Vétéran icone 1635 points
Le #2133375
Le problème c'est qu'il y a violation du droit d'auteur car c'est une utilisation commercial qui est faites des photos au travers des textures, alors que l'auteur demande un accord préalable aussitôt que cela deviens un "produit"
en revanche l'utilisation privé et la distribution gratuite est tout a fait possible, ça rentre dans le cadre du fair use
J'espère que Capcom sera condamné car c'est pas la première fois qu'il prennent le travaille des autres pour le mettre dans leurs jeux....
25 000€ la photos c'est pas trop abuser je trouve quand on parle de droit d'auteur, on est dans une bonne tranche, équivalent a ce qui peut se faire ailleurs.
Kimyh online Connecté Vénéré avatar 4151 points
Le #2133378
C est mon miens a moi !
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire