Hacking : des intrusions dans une douzaine de centrales énergétiques aux Etats-Unis

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Bloomberg
EDF-centrale-nucleaire

Aux Etats-Unis, au moins une douzaine de centrales de production d'énergie, dont certaines installations nucléaires, ont fait l'objet d'intrusions dans leur réseau informatique, en quête de failles. Un gouvernement étranger est suspecté, avec la Russie en ligne de mire.

L'agence Bloomberg rapporte que les réseaux informatiques d'au moins une douzaine de centrales, dont certaines installations nucléaires comme celle de Wolf Creek, au Kansas, ont été "visités" ces derniers mois par des hackers affiliés à un gouvernement étranger, sans doute en vue de chercher des failles qui pourraient compromettre le réseau électrique national le moment venu.

Wolf Creek centraleLe principal suspect reste la Russie et l'exemple de coupures de courant en Ukraine provoquées par des pirates fait craindre le développement d'outils avancés capables de désactiver une partie du réseau électrique, et que des hackers pourraient tenter d'implanter dans le réseau nord-américain.

Pour le moment, ces tentatives d'intrusion ressemblent plus à des coups d'essai de portée limitée qu'à une véritable menace pour la sécurité publique, indiquent les agences de renseignement américaines, tandis que les gestionnaires des centrales se veulent rassurants en affirmant que les systèmes de gestion ne sont pas reliés aux réseaux des entreprises piratées.

Si la piste russe est privilégiée, notamment après les tensions liées aux efforts de la Russie pour influer sur l'élection présidentielle américaine et écarter Hillary Clinton qui leur était hostile, les différents observateurs restent prudents sur l'identification de l'auteur réel des faits.

En attendant, les services de sécurité intérieure des Etats-Unis ont émis des avertissements concernant cette cyberattaque à l'industrie énergétique, soulignant que les hackers chercheraient à implanter des backdoors dans les systèmes informatiques, activées le moment venu. L'accès potentiel à des installations nucléaires n'est cependant pas fait pour rassurer.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
lepingouinenfoliedestroyer Hors ligne Vénéré 3062 points
Le #1972472
Ce ne serait pas la Corée du nord plutôt que la Russie ?
Le #1972477
Mais qui est l'andouille qui a eu la lumineuse idée de connecter les réseaux internes de centrales nucléaires sur Internet? Bon après, si c'est comme en France, les panneaux de contrôle des centrales nucléaires sont toujours analogiques… mais bon. grmbl.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]