Cerebras CS-1 : la plus grosse puce au monde WSE trouve son écrin

Le par  |  13 commentaire(s) Source : Tom's Hardware
Cerebras CS-1

La puce WSE aux 1200 milliards de transistors et 400 000 coeurs fait désormais partie d'un supercalculateur Cerebras CS-1 déjà adopté pour des traitements d'intelligence artificielle.

Durant l'été a été officialisée une puce géante de 1200 milliards de transistors, le Wafer Scale Engine (WSE) armé de 18 Go de mémoire SRAM (mémoire vive statique) et d'une bande passante de 9 petaoctets/s.

Le monstre de 46 225 mm2 représente l'équivalent de 400 000 coeurs gravés en 16 nm chez TSMC et avec des cadences autour de 3 GHz, regroupés en un seul système et nécessite une puissance de 15 kW pour fonctionner. Si l'on pouvait avoir des doutes sur sa capacité à trouver place dans un équipement informatique, son créateur Cerebras Systems annonce le système CS-1 qui lui donnera vie et permettra d'exploiter son potentiel.

Cerebras WSE

Le dispositif représente l'équivalent de 15 RU (Rack Units) et pourra être intégré dans un datacenter. Ses 12 lignes Ethernet 100 Gigabit lui permettront d'absorber 1,2 Tbps de données.

Pour le faire fonctionner, il faudra lui fournir 20 kW, dont 15 kW pour la puce géante WSE et 4 kW pour l'ensemble de son système de refroidissement. C'est pourtant bien moins que ce qu'il faudrait en clusters GPU pour fournir des performances de calcul similaires, assure Cerebras, tandis que la configuration du système ne prendrait que quelques minutes, contre plusieurs semaines pour un cluster GPU.

Cerebras CS-1 02

Cette débauche de capacité de traitement servira à entraîner des intelligences artificielles sur des périodes se comptant en minutes et en heures plutôt qu'en jours et en semaines, réduisant drastiquement les temps nécessaires d'apprentissage.

A noter que le système peut être programmé en passant par des frameworks comme TensorFlow ou PyTorch grâce à une solide couche logicielle développée conjointement au hardware.

Cerebras ne dévoile pas le prix de son système CS-1, sans doute très onéreux, mais annonce que celui-ci est déjà à l'oeuvre au sein de l'Argonne National Lab, grand centre de recherche US, mettant l'intelligence artificielle au service de la recherche contre le cancer.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2083956

Le monstre de 46 225 mm2 représente
l'équivalent de 400 000 coeurs gravs en
16 nm chez TSMC et avec des cadences
autour de 3 GHz, regroupés en un seul
système et nécessite une puissance de
15 kW pour fonctionner.



T'as vu ça Skynet ... petits joueurs avec nos futurs Ryzen 3000 ...
Le #2083958
Ho pu***naise, j'en veux un !

Le prix, c'est bien en Francs CFA ?
(ou en Dong, ça m'irait encore mieux)
Le #2083959
Ça tombe bien, mon immeuble avait besoin d'un nouveau chauffage central.
Le #2083971
plutot que d'utiliser de l'énergie pour le refroidissement, n'est il pas possible de pomper cette chaleur et la recycler en une energie qui pourrait servir à autre chose?
Le #2083979
Impeccable pour ma tour
Le #2083980
a écrit :

plutot que d'utiliser de l'énergie pour le refroidissement, n'est il pas possible de pomper cette chaleur et la recycler en une energie qui pourrait servir à autre chose?


Il faut avoir en tête les puissances des radiateurs ordinaires. Le petit petit modèle fait 500W. Le moyen-petit fait 1000W. Le moyen-grand fait 1500W et le grand fait 2000W. C'est à peu près pareil que le radiateur soit un grille-pain, un bain d’huile, ou un radiant.

20kW permet donc d'alimenter entre 10 et 20 radiateurs moyens. Mais on ne peut récupérer qu'une partie des 20kW, car une partie est vraiment consommée par la puce, et car il y a toujours une perte en faisant une récupération, car il faut un moteur pour faire circuler un fluide, etc. Bref, il serait possible de récupérer environ pour moins de 10 radiateurs, soit trois logements Or, étant donné le coût d'un système de récupération, il faudrait pouvoir chauffer une centaine de logements pour que ça commence à être rentable.
Le #2083984
Se chauffer gratuitement...
Un mini datacenter chez soi dans un radiateur fournit gratuitement, tellement rentable que l'on rembourse le courant consommé .
Les calcul fait sont facturés et vu que pas besoin de clim onduleur groupe électrogène de secours cela économise du CO2 pour la planette.
Pour chauffer avec radiateur ou chaudière https://www.qarnot.com/fr/home-fr/
Seul impératif avoir la fibre optique...
Même possible d'avoir un cryptoradiateur dans ce cas il faut l'acheter mais cela raporte.
Possible de chauffer l'eau de sa piscine ...
Attend la fibre en 2020 impatiemment
Le #2083993
billgatesanonym a écrit :

a écrit :

plutot que d'utiliser de l'énergie pour le refroidissement, n'est il pas possible de pomper cette chaleur et la recycler en une energie qui pourrait servir à autre chose?


Il faut avoir en tête les puissances des radiateurs ordinaires. Le petit petit modèle fait 500W. Le moyen-petit fait 1000W. Le moyen-grand fait 1500W et le grand fait 2000W. C'est à peu près pareil que le radiateur soit un grille-pain, un bain d’huile, ou un radiant.

20kW permet donc d'alimenter entre 10 et 20 radiateurs moyens. Mais on ne peut récupérer qu'une partie des 20kW, car une partie est vraiment consommée par la puce, et car il y a toujours une perte en faisant une récupération, car il faut un moteur pour faire circuler un fluide, etc. Bref, il serait possible de récupérer environ pour moins de 10 radiateurs, soit trois logements Or, étant donné le coût d'un système de récupération, il faudrait pouvoir chauffer une centaine de logements pour que ça commence à être rentable.


"Mais on ne peut récupérer qu'une partie des 20kW, car une partie est vraiment consommée par la puce"

En fait toute l'énergie est transformée en chaleur, elle n'est jamais "consommée" comme si elle disparaissait.
La ou on "perd", c'est que pour récupèrer cette chaleur, il faut effectivement un système dédié, qui va consommer aussi, et qui va lui aussi créer de la chaleur... etc

C'est comme pour une voiture, 100% de l'énergie est convertie en chaleur:
- 80% de perte dans le moteur thermique directement convertie en chaleur
- 20% est convertie en énergie cinétique

Les 20% convertis en énergie cinétique sont ensuite eux aussi convertis en chaleur via les frottements (air, route, mais aussi entre les pièces mécaniques)

Quoi que l'on fasse, on converti de l'énergie en chaleur... le but est de maximiser le travail entre les deux.
Le #2083994
CaptainNemo a écrit :

Se chauffer gratuitement...
Un mini datacenter chez soi dans un radiateur fournit gratuitement, tellement rentable que l'on rembourse le courant consommé .
Les calcul fait sont facturés et vu que pas besoin de clim onduleur groupe électrogène de secours cela économise du CO2 pour la planette.
Pour chauffer avec radiateur ou chaudière https://www.qarnot.com/fr/home-fr/
Seul impératif avoir la fibre optique...
Même possible d'avoir un cryptoradiateur dans ce cas il faut l'acheter mais cela raporte.
Possible de chauffer l'eau de sa piscine ...
Attend la fibre en 2020 impatiemment


Perso quand je joue je chauffe pas (et dans une petite pièce ça se sent vraiment).

Dès l'instant ou tu utilises un appareil, il va générer de la chaleur, donc c'est du chauffage en moins

Maintenant c'est pas gratuit non plus, juste optimisé.

Donc en fait on réutilise inconsciemment l'énergie chez soi.

Il y a des gens qui font des PC a refroidissement liquide, avec les tuyaux qui traversent le mur pour aller dans un radiateur situé dans la garage (ou il fait plus froid).
Niveau refroidissement c'est génial, mais du coup c'est un des rares cas ou tu "perds" l'énergie.

"Se chauffer gratuitement..."

- une bonne isolation (c'est la base sinon pas la peine d'aller plus loin)
- un voisin au dessus qui chauffe
- un voisin en dessous qui chauffe
- des voisins sur les cotés qui chauffent
- faire sa vie: jouer a des JV, TV, appareils de toute sorte: tout génère de la chaleur

->frais de chauffage nuls (aucune énergie n'est directement consommée pour chauffer)

J'ai beau me considérer comme un gros consommateur d'énergie - je joue pas mal - (même si je fais attention: ampoules LED, heures creuses etc...), je suis toujours en dessous des estimations du fournisseur.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme