Chiffrement de bout en bout : une backdoor demandée par les Five Eyes, l'Inde et le Japon

Le par Jérôme G.  |  18 commentaire(s)
porte

Nouveau coup de pression contre le chiffrement de bout en bout et le désir de certains pays d'autoriser des mesures de contournement pour les forces de l'ordre.

Avec le Royaume-Uni, le Canada, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, l'Inde et le Japon, les États-Unis pointent (encore) publiquement du doigt le chiffrement de bout en bout. Rien de guère surprenant dans la mesure où les USA font partie des Five Eyes - une alliance dans le renseignement - avec les quatre premiers pays précédemment cités.

Dans une lettre ouverte notamment signée par le département de la Justice des États-Unis, l'intérêt du chiffrement de bout en bout en matière de protection des données personnelles, pour la cybersécurité ou encore la liberté d'expression est reconnu, mais il est mis en balance avec la sécurité publique.

" Des implémentations particulières de la technologie de chiffrement posent des défis importants à la sécurité publique. […] Nous demandons instamment à l'industrie de répondre à nos graves préoccupations lorsque le chiffrement est appliqué d'une manière qui empêche tout accès légal au contenu. "

cyber-security

Quand une autorisation légale a été obtenue, les sept pays estiment que les forces de l'ordre doivent par exemple pouvoir accéder au contenu dans un format lisible et utilisable. Une mesure de contournement au chiffrement de bout et bout qui serait en somme une backdoor. Certaines applications de messagerie sont particulièrement visées.

La problématique est connue. Prendre le risque de permettre des mesures de contournement ou d'affaiblir du chiffrement de bout en bout, c'est aussi prendre le risque d'une exploitation par des individus malintentionnés.

" Nous nous efforçons de travailler avec l'industrie pour collaborer sur des solutions mutuellement acceptables. " Avec le chiffrement de bout en bout, les pays signataires parlent des difficultés pour lutter contre l'exploitation sexuelle des enfants, le terrorisme ou encore les crimes violents.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
rborn offline Hors ligne Vénéré icone 2965 points
Le #2110646
La pédophilie et le terrorisme.

ça marche à tous les coups pour justifier n'importe quoi
Okutsuko offline Hors ligne Vétéran icone 1384 points
Le #2110649
Ils nous prennent vraiment pour des teuteux
SauceSoja offline Hors ligne Junior avatar 93 points
Le #2110651
c'est pourtant le cas.
Si les forces de l'ordre avaient plus facilement accès a ces données les attentats seraient déjoué plus facilement. Pareil pour le démantèlement de réseaux de pédophilie et traite d’être humain en tout genres
FRANCKYIV away Absent VIP icone 53766 points
Premium
Le #2110654
SauceSoja a écrit :

c'est pourtant le cas.
Si les forces de l'ordre avaient plus facilement accès a ces données les attentats seraient déjoué plus facilement. Pareil pour le démantèlement de réseaux de pédophilie et traite d’être humain en tout genres


Toute personne pénétrant sur le sol Américain devrait subir un toucher rectal aussi ... nan on sait jamais quoi ?
rborn offline Hors ligne Vénéré icone 2965 points
Le #2110656
SauceSoja a écrit :

c'est pourtant le cas.
Si les forces de l'ordre avaient plus facilement accès a ces données les attentats seraient déjoué plus facilement. Pareil pour le démantèlement de réseaux de pédophilie et traite d’être humain en tout genres


comment tu fais la différence entre les gentils et les méchants gouvernement ?

https://www.amnesty.fr/liberte-d-expression/actualites/france-milliers-de-manifestants-pacifiques-arbitrairement-arretes-et-poursuivis

le pays des droits de l'hommes,

L O L
SauceSoja offline Hors ligne Junior avatar 93 points
Le #2110661
rborn a écrit :

SauceSoja a écrit :

c'est pourtant le cas.
Si les forces de l'ordre avaient plus facilement accès a ces données les attentats seraient déjoué plus facilement. Pareil pour le démantèlement de réseaux de pédophilie et traite d’être humain en tout genres


comment tu fais la différence entre les gentils et les méchants gouvernement ?

https://www.amnesty.fr/liberte-d-expression/actualites/france-milliers-de-manifestants-pacifiques-arbitrairement-arretes-et-poursuivis

le pays des droits de l'hommes,

L O L


Et bien tu place un garde fou, Bien entendu pour éviter tout abus. Les FdO doivent faire une demande a un tier (CNIL par exemple) qui valide ou non l'accès. Le problème c'est qu'actuellement ils n'ont aucune possibilité d’accéder a de tels donnée.

Et dans le cadre de surveillance d'individu spécifique à une affaire c'est assez dérangeant.

Mais j'aimerais savoir tout de même une chose concernant ceux contre le fait de permettre l'accès aux données pour les FDO.
le fait qu'une entreprise ai en sa possession ces données ne vous dérange pas ? Elle pourrait elle aussi faire ce que bon lui semble avec
BombingBasta online Connecté Vénéré icone 2930 points
Le #2110662
SauceSoja a écrit :

c'est pourtant le cas.
Si les forces de l'ordre avaient plus facilement accès a ces données les attentats seraient déjoué plus facilement. Pareil pour le démantèlement de réseaux de pédophilie et traite d’être humain en tout genres


Oui oui, on a bien vu ça avec les 11 Septembre, quand les preuves étaient là, dans les mains des services de renseignement, et qu'ils ont pas été fichu d'empêcher deux tours de se faire effondrer...

Quant à la traite d'êtres humains, laisse moi rire, va dans une grande ville, et regarde tous ces fourgons à putes tenus par des macs dégueulasses, et jamais inquiétés par les "forces de l'ordre".

Puis quand les enquêtes commencent à toucher les hautes sphères, des gens finissent suicidés... de deux balles dans la tête...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Jambert

La pédophilie et le terrorisme sont les deux pilules qui servent à endormir les masses pour raboter chaque jour les libertés individuelles.
SauceSoja offline Hors ligne Junior avatar 93 points
Le #2110663
BombingBasta a écrit :

SauceSoja a écrit :

c'est pourtant le cas.
Si les forces de l'ordre avaient plus facilement accès a ces données les attentats seraient déjoué plus facilement. Pareil pour le démantèlement de réseaux de pédophilie et traite d’être humain en tout genres


Oui oui, on a bien vu ça avec les 11 Septembre, quand les preuves étaient là, dans les mains des services de renseignement, et qu'ils ont pas été fichu d'empêcher deux tours de se faire effondrer...


ok mais du coup quoi faire ?
J'entends vos points de vue
Mais si les fdo n'ont pas l'info ou du moins pas accès a tout et qu'un attentat survient, tout le monde hurle que se sont des incapables.

et quand les gars demandent l'accès a plus de données on vient leur dire non vous en avez déjà bien assez .

je le redis je comprends votre point de vue mais qu'elle solution apporter du coup ?
BombingBasta online Connecté Vénéré icone 2930 points
Le #2110664
SauceSoja a écrit :

BombingBasta a écrit :

SauceSoja a écrit :

c'est pourtant le cas.
Si les forces de l'ordre avaient plus facilement accès a ces données les attentats seraient déjoué plus facilement. Pareil pour le démantèlement de réseaux de pédophilie et traite d’être humain en tout genres


Oui oui, on a bien vu ça avec les 11 Septembre, quand les preuves étaient là, dans les mains des services de renseignement, et qu'ils ont pas été fichu d'empêcher deux tours de se faire effondrer...


ok mais du coup quoi faire ?
J'entends vos points de vue
Mais si les fdo n'ont pas l'info ou du moins pas accès a tout et qu'un attentat survient, tout le monde hurle que se sont des incapables.

et quand les gars demandent l'accès a plus de données on vient leur dire non vous en avez déjà bien assez .

je le redis je comprends votre point de vue mais qu'elle solution apporter du coup ?


Interdire les armes pour la population empêche-t-il les criminels d'en avoir?
Rendre inutile le chiffrement de bout-en-bout empêchera-t-il les organisations terroristes ou pédophiles d'en utiliser?

Non.

Le fait de rendre caduc le chiffrement n'est pas une solution contre des criminels, mais contre les masses, pour resserrer un peu plus l'étau du système autour de chaque individu.

Parfois il faut accepter qu'il n'y ait pas de solution.
sansimportance offline Hors ligne VIP icone 9102 points
Le #2110665
SauceSoja a écrit :

BombingBasta a écrit :

SauceSoja a écrit :

c'est pourtant le cas.
Si les forces de l'ordre avaient plus facilement accès a ces données les attentats seraient déjoué plus facilement. Pareil pour le démantèlement de réseaux de pédophilie et traite d’être humain en tout genres


Oui oui, on a bien vu ça avec les 11 Septembre, quand les preuves étaient là, dans les mains des services de renseignement, et qu'ils ont pas été fichu d'empêcher deux tours de se faire effondrer...


ok mais du coup quoi faire ?
J'entends vos points de vue
Mais si les fdo n'ont pas l'info ou du moins pas accès a tout et qu'un attentat survient, tout le monde hurle que se sont des incapables.

et quand les gars demandent l'accès a plus de données on vient leur dire non vous en avez déjà bien assez .

je le redis je comprends votre point de vue mais qu'elle solution apporter du coup ?


Tu penses vraiment que c'est à nous autres d'apporter des solutions ?
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire